Partagez | 
 

 RP Jarod - Cellule 1408

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léon

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 12:59

Je commançais à peine à décuver lorsque je reprennais mes esprits à l'arrière d'un betrayal roulant à vive allure, mes mains étaient attachées à un barreau de la soute, on m'avait mal remis mon scaphandre, mon casque appuyait sans cesse sur mon front endoloris.
De la soute j'entendais les agents qui m'avaient interpellé au bar parler avec une voix parasitée avec un accent russe.

Soudain le betrayal stoppa net, ce qui me fit basculer de côté sur des pneus en mauvais état, le coffre s'ouvrit une lame coupe mes liens et une poigne de fer me sortit brusquement du coffre pour me dresser face à un mur gigantesque de métal, les agents me poussèrent vers une minuscule porte, où se trouvait au dessus une caméra fixée en dessous d'une énorme mitrailleuse en piteux état, l'un des agent alla passer sa carte sur le relais vox cam de la porte, une image féminine apparu et dit: « Agent du service d'ordre 423, ouverture autorisée »

La porte s'ouvrit sur un immense couloir sombre d'où s'échappaient des dizaines de cris masqués par une musique d'accueil, puis ils me pousèrent pour que je rentre, là un garde encore plus impressionnant que mes deux amis me pris en charge et me traina jusqu'au bureau d'accueil des futurs prisonniers, sur le parcours je remarquais des traces de sang sur le sol, des giffures sur les portes et des impactes de impactes de balles sur les murs.

Arrivé dans le bureau, trois hommes m'attendaient, ils me déshabillèrent de mon scaphandre et me détroussèrent de mes effets personnels, même ma montre pour laquelle je protestais en vain.

« -Là où tu vas, tu n'auras pas besoin de regarder le temps, tu le subiras », dit l'un des gardes d'une voix railleuse et grave juste avant de rire avec ses collègues.

Après enregistrement de mon nom, grade et matricule on me dirigea vers une cellule située je ne sais où, je ne pu que lire son numéro: « 1408... » la cellule était petite sans autre lumière qu'une ampoule pendu au plafond qui me laissait découvrir mon lit des toillettes dont l'état me faisait douter de leur fonctionnement et une table avec tabouret, ainsi commançait ma peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natwail

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 13:24

Léon a écrit:
Je commençais à peine à décuver lorsque je repris mes esprits à l'arrière d'un betrayal roulant à vive allure, mes mains étaient attachées à un barreau de la soute, on m'avait mal remis mon scaphandre, mon casque appuyait sans cesse sur mon front endolori.
De la soute j'entendais les agents qui m'avaient interpellé au bar parler avec une voix parasitée avec un accent russe.

Soudain le betrayal stoppa net, ce qui me fit basculer de côté sur des pneus en mauvais état, le coffre s'ouvrit, une lame coupa mes liens et une poigne de fer me sortit brusquement du coffre pour me dresser face à un mur de métal gigantesque, les agents me poussèrent vers une minuscule porte, au-dessus de laquelle se trouvait une caméra fixée en dessous d'une énorme mitrailleuse en piteux état, l'un des agent alla passer sa carte sur le relais vox cam de la porte, une image féminine apparu et dit: « Agent du service d'ordre 423, ouverture autorisée. »

La porte s'ouvrit sur un immense couloir sombre d'où s'échappaient des dizaines de cris masqués par une musique d'accueil, puis ils me poussèrent pour que je rentre, là un garde encore plus impressionnant que mes deux amis me prit en charge et me traina jusqu'au bureau d'accueil des futurs prisonniers, sur le parcours je remarquais des traces de sang sur le sol, des giffures sur les portes et des impacts de balles sur les murs.

Arrivé dans le bureau, trois hommes m'attendaient, ils me déshabillèrent de mon scaphandre et me détroussèrent de mes effets personnels, même ma montre pour laquelle je protestai en vain.

« - Là où tu vas, tu n'auras pas besoin de regarder le temps, tu le subiras », dit l'un des gardes d'une voix railleuse et grave juste avant de rire avec ses collègues.

Après enregistrement de mon nom, grade et matricule on me dirigea vers une cellule située je ne sais où, je ne pu que lire son numéro: « 1408... » la cellule était petite sans autre lumière qu'une ampoule pendue au plafond qui me laissait découvrir mon lit, des toilettes dont l'état me faisait douter de leur fonctionnement et une table avec tabouret, ainsi commençait ma peine.

Bon, j'espère que j'ai pas rajouté trop d'fôtes. :aga:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 13:58

Natwail a écrit:
Je commençais à peine à décuver lorsque je repris mes esprits à l'arrière d'un betrayal roulant à vive allure, mes mains étaient attachées à un barreau de la soute, on m'avait mal remis mon scaphandre, mon casque appuyait sans cesse sur mon front endolori.
De la soute j'entendais les agents qui m'avaient interpellé au bar parler avec une voix parasitée avec un accent russe.

Soudain le betrayal stoppa net, ce qui me fit basculer de côté sur des pneus en mauvais état, le coffre s'ouvrit, une lame coupa mes liens et une poigne de fer me sortit brusquement du coffre pour me dresser face à un mur de métal gigantesque, les agents me poussèrent vers une minuscule porte, au-dessus de laquelle se trouvait une caméra fixée en dessous d'une énorme mitrailleuse en piteux état, l'un des agent alla passer sa carte sur le relais vox cam de la porte, une image féminine apparut et dit: « Agent du service d'ordre 423, ouverture autorisée. »

La porte s'ouvrit sur un immense couloir sombre d'où s'échappaient des dizaines de cris masqués par une musique d'accueil, puis ils me poussèrent pour que je rentre. Là un garde encore plus impressionnant que mes deux amis me prit en charge et me traina jusqu'au bureau d'accueil des futurs prisonniers, sur le parcours je remarquais des traces de sang sur le sol, des griffures sur les portes et des impacts de balles sur les murs.

Arrivé dans le bureau, trois hommes m'attendaient, ils me déshabillèrent de mon scaphandre et me détroussèrent de mes effets personnels, même ma montre pour laquelle je protestai en vain.

« - Là où tu vas, tu n'auras pas besoin de regarder le temps, tu le subiras », dit l'un des gardes d'une voix railleuse et grave juste avant de rire avec ses collègues.

Après enregistrement de mon nom, grade et matricule on me dirigea vers une cellule située je ne sais où, je ne pus que lire son numéro: « 1408... » la cellule était petite sans autre lumière qu'une ampoule pendue au plafond qui me laissait découvrir mon lit, des toilettes dont l'état me faisait douter de leur fonctionnement et une table avec tabouret, ainsi commençait ma peine.

Nat', rends moi ma passoire !

Cette inversion des rôles, ça me perturbe, c'est pas normal... :aga:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 14:09

Absurd_Jedi a écrit:
Natwail a écrit:
Je commençais à peine à décuver lorsque je repris mes esprits à l'arrière d'un betrayal roulant à vive allure, mes mains étaient attachées à un barreau de la soute, on m'avait mal remis mon scaphandre, mon casque appuyait sans cesse sur mon front endolori.
De la soute j'entendais les agents qui m'avaient interpellé au bar parler avec d'une voix parasitée avec un accent russe.

Soudain le betrayal stoppa net, ce qui me fit basculer de côté sur des pneus en mauvais état, le coffre s'ouvrit, une lame coupa mes liens et une poigne de fer me sortit brusquement du coffre pour me dresser face à un mur de métal gigantesque, les agents me poussèrent vers une minuscule porte, au-dessus de laquelle se trouvait une caméra fixée en dessous d' (je mettrais 'sous' pour éviter les répétition 'au-dessus' et 'en-dessous') une énorme mitrailleuse en piteux état, l'un des agents alla passer sa carte sur le relais vox cam de la porte, une image féminine apparut et dit: « Agent du service d'ordre 423, ouverture autorisée. »

La porte s'ouvrit sur un immense couloir sombre d'où s'échappaient des dizaines de cris masqués par une musique d'accueil, puis ils me poussèrent pour que je rentre. Là, un garde encore plus impressionnant que mes deux amis me prit en charge et me traîna jusqu'au bureau d'accueil des futurs prisonniers, sur le parcours je remarquais des traces de sang sur le sol, des griffures sur les portes et des impacts de balles sur les murs.

Arrivé dans le bureau, trois hommes m'attendaient, ils me déshabillèrent (un scaphandre n'étant pas un habit, je mettrais 'défirent' ou 'délestèrent') de mon scaphandre et me détroussèrent de mes effets personnels, même ma montre pour laquelle je protestai en vain.

« - Là où tu vas, tu n'auras pas besoin de regarder le temps, tu le subiras », dit l'un des gardes d'une voix railleuse et grave juste avant de rire avec ses collègues.

Après enregistrement de mon nom, grade et matricule on me dirigea vers une cellule située je ne sais où, je ne pus que lire son numéro: « 1408... » la cellule était petite sans autre lumière qu'une ampoule pendue au plafond qui me laissait découvrir mon lit, des toilettes dont l'état me faisait douter de leur fonctionnement et une table avec un tabouret, ainsi commençait ma peine.

Nat', rends moi ma passoire !

Cette inversion des rôles, ça me perturbe, c'est pas normal... :aga:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 14:13

:ouf: Ah, tu me rassures, Deepblue, je me suis pas complètement dépassoirisé... :aga:



:bakastyle:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natwail

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 18:22

A._J. a écrit:
Nat', rends moi ma passoire !

Cette inversion des rôles, ça me perturbe, c'est pas normal... :aga:
*fouille dans un tas de passoires, chinois zet tamis divers* C'est laquelle déjà ? :aga:

Euh sinon c'est p'têt' aussi que d'habitude c'est toi qui passes avant scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   Ven 2 Mai - 23:56

Merci beaucoup à vous trois... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP Jarod - Cellule 1408   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP Jarod - Cellule 1408
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séparer en deux une cellule dans un tableau
» probleme pour lié un menu a une cellule conteneur
» Tableaux : Plusieurs cellules le long d'une grande cellule
» Image en mosaïque en fond de cellule de message
» Cellule transparente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: