Partagez | 
 

 [bestiaire] Argoth le fielleux

Aller en bas 
AuteurMessage
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: [bestiaire] Argoth le fielleux   Ven 27 Mai - 11:35

T.E.M. a écrit:
Terraformer en marge des autres et difficile, mais voici un homme qui s’est illustré avec un don très particulier : celui de tirer juste avec un taux de réussite de plus de 98 % !

"Argoth le Fielleux n’est pas un enfant de Mars, il vient d’une colonie orbitale, un de ces nombreux bouges en suspension autour de la planète Terre, et y serait né.
Il aime déclamer des vers, réciter de la prose et cite souvent Baudelaire ou Rabelais."
Voilà l'histoire habituelle racontée aux ouvriers.

En ma qualité d'observateur initié je ne sais s’il est intelligent : peut-être est-ce une véritable folie ou une exceptionnelle capacité mémoristique de sa part.

Colonies orbitales ...
La plupart sont certains d'en être issus.
Je pense que c'est mauvais de faire croire au futur.
Ces stations orbitales n'existent pas, Argoth vient d'un Bunker soeur. Il en a l'odeur mais je n'en possède pas la preuve.
Il en a l'odeur ou le regard.

Son goût porté sur l’individualisme et l’obscur l’a souvent écarté des cercles associatifs ou d’entraides.
C'est une sorte d’électron libre, salarié de La Firme, qui va et vient au gré des opportunités.
Il fut mouillé dans une affaire de petits empoisonnements, des sortes de contrats bas de gamme qui lui valurent son surnom « Le Venin », parce que c’était un de ses trucs préférés : instiller du poison dans des plats, des boissons, des trucs à la Borgia.

Classé comme « peu net » par certains corps médicaux Syndicaux, il s’est spécialisé dans les véhicules lourds de manutention de quai.
Quel quai ? C'est ce qu'on raconte.
Argoth, selon le recensement « frais » en date de La Firme, posséderait un Kréator modifié extrêmement puissant mais aussi excessivement onéreux à entretenir, du moins pour un seul homme.

Un de ses signes distinctifs est un Desert Eagle, lui aussi modifié (la légende raconte toujours (je propose : encore) que sa capacité de tir est de dix balles, ce qui rend cette arme unique).

L’on peut noter un détail historique intéressant et peu connu à propos de cette arme : elle aurait été entièrement montée par un artisan réputé, dans un des bouges orbitaux (je vous retrouverai le nom, M. Slavomir, ça commençait par Got... quelque chose, un genre de nom pas possible).

Je pense que cet artisan vit dans un autre Bunker et qu'il fut comme Argoth soumis à une peur mécanique différente.
Cette légende est colportée comme ils sont certains de l'avoir vécue, en orbite.

On raconte qu’au lieu d’un métal traditionnel, sur l’une des faces de la crosse, est inséré un métal particulier issu d’un engin de guerre très ancien, une sorte de relique néfaste sortie du tombeau.
L’artisan y aurait usé une cinquantaine de limes et n’aurait (toujours d'après la légende) pas réussi à effacer de minuscules numéros de série.

Percer la plaque aurait pris plusieurs mois : en effet, il fut obligé d’attendre un laser de mine en transit dans un cargo-soute.
Soudoyer les hommes de garde ainsi que la caste des Dockers, fut tout aussi difficile que d’ouvrir les vingt caisses du laser minier de 5 MW (un laser minier industriel coûte dans les 890.500.000 Témis et pèse un poids de 24 tonnes une fois monté).

Ouvrir les caisses, trouver les têtes du système à impulsion MW pour les désaccoupler, monter un déviateur MW à faisceau 2mm pour arriver enfin à percer le blindage inconnu, tout cela a dû se faire dans un bel état de stress et de tension.

C'est sûr ils se sont rencontrés, mais ici, sur Mars.

Argoth et l’artisan réussirent leur deal. La plaque fut percée et ajustée au Desert Eagle unique en son genre.
Les mois passèrent et Argoth continua sa vie en allant de bouges orbitaux en épaves orbitales selon ce que vous avez décidé.

Tout se passa bien jusqu’à l’histoire du site Soochow sur Mars.

Il est stipulé dans un rapport d’accréditation marron, qu’un laser minier a eu une défaillance alors qu’il était en phase de marche pour des analyses.

Il y a eu des morts, et le cartel La Firme qui possède les contrats d'exploitation de la Rouge, aurait perdu l'un de ses éminents foreurs spécialistes.

La Firme n’aime pas trop que l’on touche à son matériel et les expertises ont relevé les empreintes d’un certain Argoth Iztlactli alias Le Venimeux, L’Hostile ou le Fielleux, selon ses lieux de vie.

La Firme le laisse en dehors des zones de vivance, dans les plaines lointaines. Il apparaît évident qu’Argoth a une dette mais aucune information n’a filtré.

J'aimerais apprendre pourquoi son Kreator est spécial mais je sais que je n'obtiendrai rien de votre part.

On raconte aussi qu’il s’est mis en porte-à-faux avec le Grand Ordonnateur, qu’il serait compromis avec les B.O.S.S, bref qu’il serait mouillé sur Mars, dans l’espace et même dans les éons.

En fait, il faut l’éviter comme la peste, ce type est dangereux.

Anathagor, infiltrateur rédempté au service de La Firme.
(Je vous signale que les difficultés de renseignements m’exonèrent de sept mois. A votre bon rappel).


Point obscur : paiement de l’arme. Avec quoi Argoth a-t-il payé l’artisan ? J’ai des hypothèses, elles sont glissées dans l’accréditation à trois crânes.
Si jamais Argoth provient d'un Colossus je dois être mis au courant pour affiner mon analyse et répondre au mieux à votre attente.
Ma question est : le laser minier est-t-il le rayon Colossus ?
Votre sbire Coatl a tendance à mettre un peu trop la pression sur les initiés. Nous le supportons difficilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
Elien

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: [bestiaire] Argoth le fielleux   Dim 29 Mai - 5:32

Tanael a écrit:
T.E.M. a écrit:
Terraformer en marge des autres et difficile, [suppression de "mais"] voici un homme qui s’est illustré avec un don très particulier : celui de tirer juste avec un taux de réussite de plus de 98 % !

"Argoth le Fielleux n’est pas un enfant de Mars. Il vient d’une colonie orbitale, un de ces nombreux bouges en suspension autour de la planète Terre, et y serait né. Il aime déclamer des vers, réciter de la prose et cite souvent Baudelaire ou Rabelais."
Voilà l'histoire habituelle racontée aux ouvriers.

En ma qualité d'observateur initié je ne sais s’il est intelligent : peut-être est-ce une véritable folie ou une exceptionnelle capacité mémoristique de sa part.

Colonies orbitales ...
La plupart sont certains d'en être issus.
Je pense que c'est mauvais de faire croire au futur.
Ces stations orbitales n'existent pas, Argoth vient d'un Bunker soeur. Il en a l'odeur mais je n'en possède pas la preuve. Il en a L'odeur ou le regard.

Son goût porté sur l’individualisme et l’obscur l’a souvent écarté des cercles associatifs ou d’entraides.
C'est une sorte d’électron libre, salarié de La Firme, qui va et vient au gré des opportunités.
Il fut mouillé dans une affaire de petits empoisonnements, des sortes de contrats bas de gamme qui lui valurent son surnom « Le Venin », parce que c’était un de ses trucs préférés : instiller du poison dans des plats, des boissons, des trucs à la Borgia.

Classé comme « peu net » par certains corps médicaux syndicaux, il s’est spécialisé dans les véhicules lourds de manutention de quai.
Quel quai ? C'est ce qu'on raconte.
Argoth, selon le recensement « frais » en date de La Firme, posséderait un Kréator modifié extrêmement puissant mais aussi excessivement onéreux à entretenir, du moins pour un seul homme.

Un de ses signes distinctifs est un Desert Eagle, lui aussi modifié (la légende raconte toujours ]je propose : "encore" je propose de l'enlever] que sa capacité de tir est de dix balles, ce qui rendrait cette arme unique).

On peut noter un détail historique intéressant et peu connu à propos de cette arme : elle aurait été entièrement montée par un artisan réputé, dans un des bouges orbitaux (je vous retrouverai le nom, M. Slavomir, ça commençait par Got... quelque chose, un genre de nom pas possible).

Je pense que cet artisan vit dans un autre Bunker et qu'il fut comme Argoth soumis à une peur mécanique différente.
Cette légende est colportée comme ils sont certains de l'avoir vécue, en orbite.

On raconte qu’au lieu d’un métal traditionnel, sur l’une des faces de la crosse, est inséré un métal particulier issu d’un engin de guerre très ancien, une sorte de relique néfaste sortie du tombeau.
L’artisan y aurait usé une cinquantaine de limes et n’aurait (toujours d'après la légende) pas réussi à effacer de minuscules numéros de série.

Percer la plaque aurait pris plusieurs mois : en effet, il fut obligé d’attendre un laser de mine en transit dans un cargo-soute.
Soudoyer les hommes de garde ainsi que la caste des Dockers, fut tout aussi difficile que d’ouvrir les vingt caisses du laser minier de 5 MW (un laser minier industriel coûte dans les 890.500.000 Témis et pèse un poids de 24 tonnes une fois monté).

Ouvrir les caisses, trouver les têtes du système à impulsion MW pour les désaccoupler, monter un déviateur MW à faisceau 2mm pour arriver enfin à percer le blindage inconnu, tout cela a dû se faire dans un bel état de stress et de tension.

C'est sûr ils se sont rencontrés, mais ici, sur Mars.

Argoth et l’artisan réussirent leur deal. La plaque fut percée et ajustée au Desert Eagle, unique en son genre.
Les mois passèrent et Argoth continua sa vie en allant de bouges orbitaux en épaves orbitales selon ce que vous avez décidé.

Tout se passa bien jusqu’à l’histoire du site Soochow sur Mars.

Il est stipulé dans un rapport d’accréditation marron, qu’un laser minier a eu une défaillance alors qu’il était en phase de marche pour des analyses.

Il y a eu des morts, et le cartel La Firme qui possède les contrats d'exploitation de la Rouge, aurait perdu l'un de ses éminents foreurs spécialistes.

La Firme n’aime pas trop que l’on touche à son matériel et les expertises ont relevé les empreintes d’un certain Argoth Iztlactli alias Le Venimeux, L’Hostile ou le Fielleux, selon ses lieux de vie.

La Firme le laisse en dehors des zones de vivance, dans les plaines lointaines. Il apparaît évident qu’Argoth a une dette mais aucune information n’a filtré.

J'aimerais apprendre pourquoi son Kreator est spécial mais je sais que je n'obtiendrai rien de votre part.

On raconte aussi qu’il s’est mis en porte-à-faux avec le Grand Ordonnateur, qu’il serait compromis avec les B.O.S.S, bref qu’il serait mouillé sur Mars, dans l’espace et même dans les éons.

En fait, il faut l’éviter comme la peste, ce type est dangereux.

Anathagor, infiltrateur rédempté au service de La Firme.
(Je vous signale que les difficultés de renseignements m’exonèrent de sept mois. A votre bon rappel).


Point obscur : paiement de l’arme. Avec quoi Argoth a-t-il payé l’artisan ? J’ai des hypothèses, elles sont glissées dans l’accréditation à trois crânes.
Si jamais Argoth provient d'un Colossus, je dois être mis au courant pour affiner mon analyse et répondre au mieux à votre attente.
Ma question est : le laser minier est-il le rayon Colossus ?
Votre sbire Coatl a tendance à mettre un peu trop la pression sur les initiés. Nous le supportons difficilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[bestiaire] Argoth le fielleux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VX]Dark earth[Stopper]
» Bestiaire
» Le Bestiaire "The Mortal Instruments"
» LE BESTIAIRE ? créatures de Vanarillion
» Le bestiaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Bestiaire-
Sauter vers: