Partagez | 
 

 La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxiuszedeus

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   Jeu 3 Fév - 1:53

[Episode 1 :"L'éveil d'une Blonde"]


"BBBIIIPPPP!!!! BBBBIIIPPPP!!! BBBIIIPPP!!!..."

Les 2 neurones entrent en contact, comme électrisés par la sonnerie tonitruante du réveil. La Blonde se réveille en sursaut et passe en position assise en un seul geste. Le drap glisse de son corps nu et dévoile sa poitrine ferme et généreuse. Elle n'a pas encore compris d'où vient cette alarme qui hurle à ses oreilles et elle écarquille les yeux plusieurs secondes avant de se rendre compte que le jour n'est pas encore levé. Puis, magique alchimie des neurotransmetteurs, elle comprend enfin que c'est le réveil qui lui hurle de se lever.
Son bras a reçut l'info du cerveau, il doit se déplacer pour éteindre le fichu appareil.


"BBBIIIPPP!!! BBBIIIPPP!!! BBBIIIPPP!!!....."

La main, prolongement du bras qui a reçut l'info, part donc tatonant à la recherche de cette foutue machine bruyante. Il lui faut plusieurs secondes pour reconnaître l'objet recherché parmis le fatras qui traîne sur la table de chevet. Entre son paquet de bonbons chocolatés, les pelures des litchis piqués à sa boss, la petite météorite ramassée en rentrant du bar, ses menottes fourrées de moumoute rose, son stétoscope qu'elle avait gardé autour du cou en quittant l'infirmerie syndicale....un vrai bazar.

Elle trouve finallement le réveil mais au lieu d'appuyer sur le bouton "OFF", elle le renverse et il attérit sur la decente de lit, produisant un son mat. Notre Blonde tente de le rattrapper mais ses deux neurones n'ont pas calculer le changement de niveau entre le lit et le sol. Elle attérit brutalement sur le sol, sa tête heurtant le réveil tant recherché qui cesse enfin de faire retentir son glas si irritant.


"Aieeeeee!!!! Pfffffffff..........."

Elle se relève avec difficulté et se redresse, son corps nu est parcouru d'un frisson et sa peau se hérisse. Elle s'étire, tentant d'ignorer quelques secondes le froid ressentit, ou l'ignorant peut être par manque d'information....
Elle se dirige vers la salle de bain et manque de se retrouver à nouveau le nez sur le sol en trébuchant sur ses jambières de terraformation, abandonnées là la veille après une soirée bien arrosée...et dont elle ne se souvient même pas. Elle arrive finalement sans autre encombre dans l'encadrement de porte de la salle de bain et actionne l'interrupteur électrique.
Eblouie par la lumière crue du néon, c'est les yeux fermés qu'elle se dirige vers la cuvette et s'y assoit douloureusement, constatant que son visiteur masculin de la veille n'a, une fois encore, pas rabaissé la lunette. Heureusement pour lui, il n'est pas dans les parages, ils se serait fait incendier de noms d'oiseaux...
Après avoir terminé...ce qu'on fait dans ces moments la...elle entre dans la cabine de douche, et en bonne Blonde, ouvre l'arrivée d'eau.


"Hiiiiiiii, haaaaaa, c'est froiiiiiidddddd!!!!!!"

Heureusement le supplice ne dure que le temps de provoquer le redressement capillaire des mamelons, donnant à cette partie du corps une jolie forme de poire. L'eau chaude arrive enfin et la Blonde laisse le jet inonder sa chevelure d'or puis se tourne pour que sa croupe profite des ablutions. Elle shampooine, savonne, frotte, lave, se retrouve 3 fois avec du savon dans les yeux qu'elle est obligée de rincer immédiatement (on pourrait croire qu'à l'époque de la terraformation martienne le shampoing qui ne pique pas les yeux existe...que nenni!). Elle se rince abondamment puis ferme l'arrivée d'eau, ouvre la porte vitrée de la douche et s'apperçoit qu'elle a oublié de préparer des serviettes.
La voilà qui retraverse nue et mouillée jusqu'au placard de la chambre où elle trouve enfin de quoi se sécher. Elle retourne vers la salle de bain tout en commençant à se frictionner tout en oubliant les trainées d'eau qu'elle a semé à l'allé. C'est donc bien évidemment que son pied glisse sur une petite flaque et que nous retrouvons notre Blonde les 4 fers en l'air.
D'abord un
"VVVLLLAAANNN!!!!"

suivi d'un "OUUUIIILLLEEEEEEEE!!!" Un bleu de plus ne se verra pa trop....
Elle se relève péniblement, se frottant le fessier douloureux, ramasse sa serviette et termine le trajet précautionneusement cette fois.
Nous pourrions continuer de détailler la fin de ses préparatifs mais il ne lui arrive plus rien d'amusant. Elle se sèche, s'habille, se coiffe pendant 1/2 heure, hésitant entre 3 coiffures différentes et ruinant par la même occasion sa permanente de la veille. Quand elle est enfin prête, elle enfile son scaphandre.

Elle cherche ses clefs 1/4 d'heure au moins....normal quoi. Elle les trouve finalement sur le guéridon de l'entrée, à leur place habituelle. Elle attrape sa sacoche et y fourre 2 rations de carottes bleues "Made By The Firm" puis se dirige vers l'entrée, sort du bunker en laissant la lumière allumée pour éclairer le chemin jusqu'au Bet garé dehors....



[Ne manquez pas le prochain épisode, Episode 2 :"la Blonde et le Bét"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxiuszedeus

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   Ven 4 Fév - 21:48

Euhhhh j'ai oublié quelque chose? Faut payer une cotisation ? S'il vous plait.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   Ven 4 Fév - 23:33

Maxiuszedeus a écrit:
[Episode 1 :"L'éveil d'une Blonde"]


"BBBIIIPPPP!!!! BBBBIIIPPPP!!! BBBIIIPPP!!!..."

Les 2 neurones entrent en contact, comme électrisés par la sonnerie tonitruante du réveil. La Blonde se réveille en sursaut et passe en position assise en un seul geste. Le drap glisse de son corps nu et dévoile sa poitrine ferme et généreuse. Elle n'a pas encore compris d'où vient cette alarme qui hurle à ses oreilles et elle écarquille les yeux plusieurs secondes avant de se rendre compte que le jour n'est pas encore levé. Puis, magique alchimie des neurotransmetteurs, elle comprend enfin que c'est le réveil qui lui hurle de se lever.
Son bras a reçu l'info du cerveau, il doit se déplacer pour éteindre le fichu appareil.


"BBBIIIPPP!!! BBBIIIPPP!!! BBBIIIPPP!!!....."

La main, prolongement du bras qui a reçu l'info, part donc tatonnant à la recherche de cette foutue machine bruyante. Il lui faut plusieurs secondes pour reconnaître l'objet recherché parmi le fatras qui traîne sur la table de chevet. Entre son paquet de bonbons chocolatés, les pelures des litchis piqués à sa boss, la petite météorite ramassée en rentrant du bar, ses menottes fourrées de moumoute rose, son stétoscope qu'elle avait gardé autour du cou en quittant l'infirmerie syndicale... un vrai bazar.

Elle trouve
finalement le réveil mais au lieu d'appuyer sur le bouton "OFF", elle le renverse et il atterrit sur la descente de lit, produisant un son mat. Notre Blonde tente de le rattraper mais ses deux neurones n'ont pas calculé le changement de niveau entre le lit et le sol. Elle atterrit brutalement sur le sol, sa tête heurtant le réveil tant recherché qui cesse enfin de faire retentir son glas si irritant.

"Aieeeeee!!!! Pfffffffff..........."

Elle se relève avec difficulté et se redresse, son corps nu est parcouru d'un frisson et sa peau se hérisse. Elle s'étire, tentant d'ignorer quelques secondes le froid ressenti, ou l'ignorant peut être par manque d'information...
Elle se dirige vers la salle de bain et manque de se retrouver à nouveau le nez sur le sol en trébuchant sur ses jambières de terraformation, abandonnées là la veille après une soirée bien arrosée... et dont elle ne se souvient même pas. Elle arrive finalement sans autre encombre dans l'encadrement de porte de la salle de bain et actionne l'interrupteur électrique.
Eblouie par la lumière crue du néon, c'est les yeux fermés qu'elle se dirige vers la cuvette et s'y assoit douloureusement, constatant que son visiteur masculin de la veille n'a, une fois encore, pas rabaissé la lunette. Heureusement pour lui, il n'est pas dans les parages, ils se serait fait incendier de noms d'oiseaux...
Après avoir terminé... ce qu'on fait dans ces moments l
à... elle entre dans la cabine de douche, et en bonne Blonde, ouvre l'arrivée d'eau.

"Hiiiiiiii, haaaaaa, c'est froiiiiiidddddd!!!!!!"

Heureusement le supplice ne dure que le temps de provoquer le redressement capillaire des mamelons, donnant à cette partie du corps une jolie forme de poire. L'eau chaude arrive enfin et la Blonde laisse le jet inonder sa chevelure d'or puis se tourne pour que sa croupe profite des ablutions. Elle shampooine, savonne, frotte, lave, se retrouve trois fois avec du savon dans les yeux qu'elle est obligée de rincer immédiatement (on pourrait croire qu'à l'époque de la terraformation martienne le shampoing qui ne pique pas les yeux existe... que nenni !). Elle se rince abondamment puis ferme l'arrivée d'eau, ouvre la porte vitrée de la douche et s'aperçoit qu'elle a oublié de préparer des serviettes.
La voilà qui retraverse nue et mouillée jusqu'au placard de la chambre où elle trouve enfin de quoi se sécher. Elle retourne vers la salle de bain tout en commençant à se frictionner tout en oubliant les trainées d'eau qu'elle a semé à l'all
er. C'est donc bien évidemment que son pied glisse sur une petite flaque et que nous retrouvons notre Blonde les quatre fers en l'air.
D'abord un
"VVVLLLAAANNN!!!!"

suivi d'un "OUUUIIILLLEEEEEEEE!!!" Un bleu de plus ne se verra pas trop...
Elle se relève péniblement, se frottant le fessier douloureux, ramasse sa serviette et termine le trajet précautionneusement cette fois.
Nous pourrions continuer
à détailler la fin de ses préparatifs mais il ne lui arrive plus rien d'amusant. Elle se sèche, s'habille, se coiffe pendant une demi heure, hésitant entre trois coiffures différentes et ruinant par la même occasion sa permanente de la veille. Quand elle est enfin prête, elle enfile son scaphandre.

Elle cherche ses clefs
un quart d'heure au moins... normal quoi. Elle les trouve finalement sur le guéridon de l'entrée, à leur place habituelle. Elle attrape sa sacoche et y fourre deux rations de carottes bleues "Made By The Firm" puis se dirige vers l'entrée, sort du bunker en laissant la lumière allumée pour éclairer le chemin jusqu'au Bet garé dehors....

Première relecture. study

La prochaine fois, attention de passer le texte dans un correcteur automatique avant de le poster ici, ça aurait évité certaines fôtes.

Merci également d'éviter le formatage de texte (exemple, ici : tout mettre en italique), le FOU c'est que pour les corrections, l'aspect du texte n'a que peu d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxiuszedeus

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   Sam 5 Fév - 0:16

Désolée pour le formatage, c'est l'habitude des forums, navrée Embarassed

Merci beaucoup Professeur Abs Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxiuszedeus

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   Sam 5 Fév - 0:27

Faisant confiance à Abs, je ne vais pas attendre une 2eme relecture, merci a vous.

Je pense vous soummettre très rapidement l'épisode suivant (non formaté et passé à la machine à laver les fôtes), merci de votre aide Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   Sam 5 Fév - 0:38

Maxiuszedeus a écrit:
Faisant confiance à Abs, je ne vais pas attendre une 2eme relecture, merci a vous.

Ne faites pas confiance à Abs.

Absurd =

C'est bien connu. :aga:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie d'une blonde dans l'univers hostile de Mars.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vulnera Samento ▬ Replongez dans l'univers de J.K Rowling ...
» Tales of Fairy - RPG dans l'univers de Fairy Tail
» Un petit tour dans l'univers...
» Liens inactifs dans Outlook Express
» [Résolu] Affichage images dans un mail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: