Partagez | 
 

 Air Pet, le pavay qui sent bon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolfhart



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Air Pet, le pavay qui sent bon.   Lun 27 Sep - 15:03

Les premiers jours, le temps impartie et celui que l'on s'accorde.

Voici un petit système que j'ai mis au point en étudiant de plus prés mon scaphandre et son autonomie en oxygène, et qui, à défaut de montre et de calendrier me permet de segmenter mes journées d'une manière acceptable sans avoir à usiter le calendrier Firme au quel je ne comprend goute et en prenant en considération le fait que je ne soit plus sur terre. Les mois et les années sont basées quand à eu sur le calendrier Fixe. Je compte donc les jours depuis mon arrivée.

Avent Arrivée / Advent Ankunft = A.A.
Après Arrivée / Nach Ankunft = N.A.
Unité Horaire Scaphandre Standard / Stundeneinheit Raumanzug Standard = S.R.S . (30 min).
Unité Horaire Chantier Stadard / Stundeneinheit Baustelle Stadard = S.B.S . (S.R.S x2 / 1 h).
Unité Journalière Chantier Standard / Tägliche Einheit Baustelle Standard = T.E.B.S . (S.B.S x24 / 1 j).
Unité Hebdomadaire Standard / Wöchentliche Einheit Baustelle Standard = W.E.B.S . (T.E.B.S x7 / 1 sem).
Unité Mensuelle Standard / Monatliche Einheit Standard = M.E.S. (W.E.B.S x4+ 1 après le 28 Décembre / 1 mois).
Unité Annuelle Standard / Jährliche Einheit Standard = J.E.S. (M.E.S x13 + 1 entre Juin et Juillet).

- W.E.B.S x1 / T.E.B.S x3 / S.R.S x21. A.A -
- Einerich Wolfhart ID n°132380. ZDV 1. Z Robmedrano. Mars -
- Tenant la promesse que je m'était fait à mon arrivée je suis sortit après les vérifications d'usage (Bunker, matérielle et météo).
Je constate avec tristesse n'être plus en capacité de tenir un journal de bord exhaustif de mes fait et gestes, je me bornerais à donc en une synthèse globale de ma situation au jour le jour.
Cette entré regroupe ce pendant plusieurs jour consécutif, celui ou j'eus la surprise de constater que j'étaie belle et bien sur Mars. Et quel ne fut pas ma surprise en découvrant les dunes de sales rouges et noir qui s'étalait sous mes yeux au travers de la baie vitré de mon centre logistique, qui fut aussi celui de ma première sortit et de l'exploration sommaire de ma concession, qui est passablement étendue, il me faudra un temps considérable pour en faire le tour et la jalonner, ce que je me promet aussi de faire.
Je remet ce pendant cette entreprise à lus tard en l'absence d'un outillage de cartographie.

Il est aussi à noter ma première approche de ce que les indigènes appelle le "Bar du forage" et des discutions que j'ai pues y avoir en leur compagnie. Ils me sembles somme toute très amicales, tout autant que les membre de mon "syndicat". N'aient pas encore eus l'occasion de discuter je n'avais jamais remarqué mon accent, pas plus le vocabulaire que j'emploie qui me semble des plus naturelle, n'aient jamais été confronter à d'autres être humains. C'est un point très important pour moi au dire de certain je serais Allemand, a en croire leur méfiance cela aurais un importance du fait de la préséance d'un personnage "important sur Mars, lui même Allemand. Je n'ai pas eu plus de détaille à se sujet, mais compte fouiller cette piste.
Peut être un élément de réponse quand à mon identité.

Pas de réponses du coter de mon employeur. J'espère ce pendant que mon courrier à trouver oreilles attentive au Q.G de cette énigmatique Firme.

Au dire de certaines personne il est risquer d'interroger cette entité, sous peine d'encourir de sévères représailles. La suspicion fait visiblement partit intégrante des mœurs ici, je ne me l'explique pas. Peut être esse due à l'isolement, ou à la nature des équipement de travaille? Un autre point à éclaircir.

Outres cela à noter d'inquiétants comportements de la part de mes "frères et sœurs de métal" (il faut à tout prix que j'intègre le vocabulaire local dans le but d'être le plus compréhensible des indigènes), le cannibalisme et/ou la nécrophagie sont les premiers, d'autres existe surement et je redoute d'en faire l'expérience.*

Voilas qui clos donc la première véritable entrée de mon journal de bord. -

*- Une annexe seras ajouter dans le but d'y compiler mes découvertes au file du temps, la place me manque ici. -


Dernière édition par Wolfhart le Lun 27 Sep - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin


Nombre de messages : 1340
Age : 32
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Air Pet, le pavay qui sent bon.   Lun 27 Sep - 15:47

Wolfhart a écrit:
Les premiers jours, le temps imparti est celui que l'on s'accorde.

Voici un petit système que j'ai mis au point en étudiant de plus près mon scaphandre et son autonomie en oxygène, et qui, à défaut de montre et de calendrier me permet de segmenter mes journées d'une manière acceptable sans avoir à utiliser le calendrier Firme auquel je ne comprends goutte et en prenant en considération le fait que je ne suis plus sur Terre. Les mois et les années sont basées quant à eux sur le calendrier Fixe. Je compte donc les jours depuis mon arrivée.

Avant Arrivée / Advent Ankunft = A.A.
Après Arrivée / Nach Ankunft = N.A.
Unité Horaire Scaphandre Standard / Stundeneinheit Raumanzug Standard = S.R.S . (30 min).
Unité Horaire Chantier Standard / Stundeneinheit Baustelle Stadard = S.B.S . (S.R.S x2 / 1 h).
Unité Journalière Chantier Standard / Tägliche Einheit Baustelle Standard = T.E.B.S . (S.B.S x24 / 1 j).
Unité Hebdomadaire Standard / Wöchentliche Einheit Baustelle Standard = W.E.B.S . (T.E.B.S x7 / 1 sem).
Unité Mensuelle Standard / Monatliche Einheit Standard = M.E.S. (W.E.B.S x4+ 1 après le 28 Décembre / 1 mois).
Unité Annuelle Standard / Jährliche Einheit Standard = J.E.S. (M.E.S x13 + 1 entre Juin et Juillet).

- W.E.B.S x1 / T.E.B.S x3 / S.R.S x21. A.A -
- Einerich Wolfhart ID n°132380. ZDV 1. Z Robmedrano. Mars -
- Tenant la promesse que je m'étais fait à mon arrivée je suis sorti après les vérifications d'usage (Bunker, matériel et météo).
Je constate avec tristesse n'être plus en capacité de tenir un journal de bord exhaustif de mes faits et gestes, je me bornerai à donc en une synthèse globale de ma situation au jour le jour.
Cette entrée regroupe cependant plusieurs jours consécutifs, celui où j'eus la surprise de constater que j'étais bel et bien sur Mars. Et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant les dunes de sables rouges et noirs qui s'étalaient sous mes yeux au travers de la baie vitrée de mon centre logistique, qui fut aussi celui de ma première sortie et de l'exploration sommaire de ma concession, qui est passablement étendue, il me faudra un temps considérable pour en faire le tour et la jalonner, ce que je me promets aussi de faire. [cette phrase est un peu longue et mériterait d'être découpée pour plus de clarté]
Je remets cependant cette entreprise à plus tard en l'absence d'un outillage de cartographie.

Il est aussi à noter ma première approche de ce que les indigènes appellent le "Bar du forage" et des discussions que j'ai pu y avoir en leur compagnie. Il me semblent somme toute très amicaux, tout autant que les membre de mon "syndicat". N'ayant pas encore eu l'occasion de discuter je n'avais jamais remarqué mon accent, pas plus le vocabulaire que j'emploie qui me semble des plus naturels, n'ayant jamais été confronté à d'autres êtres humains. C'est un point très important pour moi au dire de certain je serais Allemand, à en croire leur méfiance cela aurait une importance du fait de la préséance [ce serait pas plutôt "présence" ?] d'un personnage important sur Mars, lui même Allemand. Je n'ai pas eu plus de détails à ce sujet, mais compte fouiller cette piste.
Peut-être un élément de réponse quant à mon identité.

Pas de réponses du côté de mon employeur. J'espère cependant que mon courrier a trouvé oreilles attentives au Q.G de cette énigmatique Firme.

Au dire de certaines personnes il est risqué d'interroger cette entité, sous peine d'encourir de sévères représailles. La suspicion fait visiblement partie intégrante des mœurs ici, je ne me l'explique pas. Peut être est-ce à l'isolement, ou à la nature des équipements de travail ? Un autre point à éclaircir.

Outre cela à noter d'inquiétants comportements de la part de mes "frères et sœurs de métal" (il faut à tout prix que j'intègre le vocabulaire local dans le but d'être le plus compréhensible des indigènes), le cannibalisme et/ou la nécrophagie sont les premiers, d'autres existent surement et je redoute d'en faire l'expérience.*

Voilà qui clôt donc la première véritable entrée de mon journal de bord. -

*- Une annexe sera ajoutée dans le but d'y compiler mes découvertes au fil du temps, la place me manque ici. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfhart



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: Air Pet, le pavay qui sent bon.   Lun 27 Sep - 16:15

- Mici Abs, j'attends que supprime le poste au salon RP et promis je posterais ici à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Air Pet, le pavay qui sent bon.   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Air Pet, le pavay qui sent bon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: