Partagez | 
 

 RP chapitre 1....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lust

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 108
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: RP chapitre 1....   Lun 19 Jan - 0:07

Chapitre 1
La fin d'une vie

*La verdure du parc, tout prés, et les senteurs parfumées du printemps envahissaient l’appartement, tout y était gaie aujourd’hui ou presque…
Il était un peu plus de six heures du soir, quand cela arriva, ils rentraient tous les deux, leur travail éprouvant de la journée s’affichait sur leurs visages.*

« - Bonsoir M’man, Beau père »

*Elle les avait salué comme a l’accoutumé, mais l’ambiance glaciale commençait a reprendre sa place comme tous les soirs depuis qu’elle habitait avec eux. Les questions allaient commencer, sans trop d’hésitation, les réponses elles… allaient être hasardeuse comme chaque fois.*

« -Alors comment ça c’est passé à Annecy avec TON père, il avait quoi ton frère ? »

*Ma mère l’avait posé, mais il me fallait en contourner la seconde partie, bien trop ennuyeuse a annoncer*
« -Annecy est toujours aussi jolie, c’était un réel plaisir que d’en parcourir a nouveau les rues, un jour j’irais y habiter !!
- Trouve toi d’abord du boulot »

*me lança mon beau père, première claque pour moi ce soir là… ça ne faisait que commencer, du courage il allait m’en falloir… comme toujours.*

« - Et max ? Ton frère ça va ? Pourquoi avez-vous du aller le chercher ?
- C’est mon frère, tu es sa mère, tu n’as qu’à l’appeler et lui demander toi-même… »

*Echec critique, ne pas faire partager une information était la meilleure façon de finir coucher a huit heures et demi, en pleure, et de passé une nuit blanche … une habitude a présent en fait… Le regard de ma mère s’assombrit, et elle partit au salon.
L’heure d’après, était l’heure du repas, et celle d’une fabuleuse engueulé. Le repas était déjà prêt avant leur arrivée, ils n'avaient juste eu a le mettre dans le four pour le réchauffer.
Ma mère m’appela et l’enfer commença*

« M- Pourquoi tu ne veux pas en parler ? Tu sais très bien qu’il ne le fera pas
BP- Vous êtes une famille bizarre... Et toi là, la plus grande soit disant, tu pourrais te mettre à la place de ta mère, et comprendre ce qu’elle ressent non ? »

*Et voilà, a peine assise, que la seule envie qu’elle avait, était de repartir d’où elle venait, et de ne rien avaler de son unique repas complet de la journée…*

« BP- Regarde elle est au bord des larmes, tu pourrais nous le dire quand même, après tout qu’est ce que tu as à perdre, rien ? »

*deuxième claque, et celle-ci elle ne l’avait pas vu venir, qu’elle étrange sensation que de se voir traiter comme une gamine a l’age qu’elle avait, mais bon la vie est ainsi faite.
Après tout j’aurais pu leur dire, leur faciliter les choses, leur avouer que mon frangin d’à peine dix huit printemps arrêter les cours, mais pourquoi… Lui ça ne le regardais pas et ma mère n’avait qu’a l’appeler et tout serait régler, ce n’était pas a elle de le dire, et rien n’y changerais, elle resterait silencieuse quoiqu’il lui en coute, l’esprit de contradiction était sien, et personne n’était encore arrivé a lui faire dire ce qu’elle ne voulait pas dire.*

« BP-Tu es méchante, tu n’as qu’un cœur de pierre, et sincèrement je souhaite qu’un jour tu es des enfants aussi sans cœur que toi. »

*Je croyais en avoir fini avec les claques verbales mais finalement voilà la troisième sortie de nulle part. j’aurais voulu abréger le repas, mais il aurait fallu que je m’excuse plus tard, alors autant prendre son mal en patience et serrer les dents.
Après une dizaine de minutes, ils finissaient leurs assiettes, j’en profitais pour débarrasser, et faire la vaisselle, comme chaque soir, pour ensuite aller m’isoler dans le seul endroit ou je pouvais être au calme, ma couette.
Elle était encore glacé, mais dans peut de temps, elle serait accueillante, quoique trempée de mes pleures…
J’étais seule…*

*Le lendemain, je profitais d’une dernière sortie avant le terrible weekend qui s’annonçait, dehors le temps était paisible, encore un peu frais, mais ça irait.
Passant dans les rues de sa ville, Valence, sans trop se soucier du regard des autres, elle savait ce qu’il voyait, une fillette de 15 ans, les yeux rougis… seul les yeux était juste, son age, lui, était de vingt ans, mais personne ne les voyaient.
Baissant les yeux au sol, pour descendre le trottoir, elle aperçu un petit tract qu’elle ramassa.


« Envie de changement ?
La firme recherche des personnes
De tous ages et de tous horizons
Pour la terraformation de mars.
Le logement et le premier équipement vous sont offerts en cadeau de bienvenue !! »
Venez, pour Mars ! »

* Elle resta les yeux fixés sur le petit bout de papier, voulant les appeler, pour en apprendre d’avantage, elle se souvint que la veille on lui avait confisqué son portable.
La jeune femme rentra à l’appartement pris quelques affaires et s’en alla, laissant derrière elle un mot pour les soit disant personne qui lui servait de parents, et une lettre a l’intention de son frère et sa sœur. Il comprendrait, surtout lui…
Elle referma la porte et laissa les clefs dans la boite aux lettres, a présent, Elle allait avoir un nouveau prénom, une nouvelle vie, et celle là personne ne la lui gâcherais…*

[À suivre…]
merci à vous :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lookinzeman

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 44
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: RP chapitre 1....   Lun 19 Jan - 14:06

Lust a écrit:
Chapitre 1
La fin d'une vie

*La verdure du parc, tout près, et les senteurs parfumées du printemps envahissaient l’appartement, tout y était gaie aujourd’hui ou presque…
Il était un peu plus de six heures du soir, quand cela arriva, ils rentraient tout les deux, leur travail éprouvant de la journée s’affichait sur leurs visages.*

« - Bonsoir M’man, Beau-père »

*Elle les avait salués comme à l’accoutumée, mais l’ambiance glaciale commençait à reprendre sa place comme tous les soirs depuis qu’elle habitait avec eux. Les questions allaient commencer, sans trop d’hésitation, les réponses elles… allaient être hasardeuses comme chaque fois.*

« -Alors comment ça s’est passé à Annecy avec TON père, il avait quoi ton frère ? »

*Ma mère l’avait posé, mais il me fallait en contourner la seconde partie, bien trop ennuyeuse à annoncer.*
« -Annecy est toujours aussi jolie, c’était un réel plaisir que d’en parcourir à nouveau les rues, un jour j’irais y habiter !!
- Trouve-toi d’abord du boulot !» *me lança mon beau-père, première claque pour moi ce soir là… Ça ne faisait que commencer, du courage il allait m’en falloir… comme toujours.*

« - Et Max ? Ton frère, ça va ? Pourquoi avez-vous dû aller le chercher ?
- C’est mon frère, tu es sa mère, tu n’as qu’à l’appeler et lui demander toi-même… »

*Échec critique, ne pas faire partager une information était la meilleure façon de finir couchée à huit heures et demi, en pleurs, et de passer une nuit blanche … Une habitude à présent en fait… Le regard de ma mère s’assombrit, et elle partit au salon.
L’heure d’après, était celle du repas, et donc d’une fabuleuse engueulade. Le repas était déjà prêt avant leur arrivée, ils n'avaient [juste eu] plus qu'à le mettre dans le four pour le réchauffer.
Ma mère m’appela et l’enfer commença.*

« M- Pourquoi tu ne veux pas en parler ? Tu sais très bien qu’il ne le fera pas
BP- Vous êtes une famille bizarre... Et toi là, la plus grande soit-disant, tu pourrais te mettre à la place de ta mère, et comprendre ce qu’elle ressent, non ? »

*Et voilà, à peine assise, que la seule envie qu’elle avait, était de repartir d’où elle venait, et de ne rien avaler de son unique repas complet de la journée…*

« BP- Regarde elle est au bord des larmes, tu pourrais nous le dire quand même, après tout qu’as-tu à perdre, rien ? »

*Deuxième claque, et celle-ci elle ne l’avait pas vu venir, quelle étrange sensation que de se voir traiter comme une gamine à l’âge qu’elle avait, mais bon la vie est ainsi faite.
Après tout, j’aurais pu leur dire, leur faciliter les choses, leur avouer que mon frangin d’à peine dix huit printemps arrêtait les cours, mais pourquoi… Lui ça ne le regardait pas et ma mère n’avait qu’à l’appeler et tout serait réglé. Ce n’était pas à elle de le dire, et rien n’y changerait, elle resterait silencieuse quoiqu’il lui en coûte, l’esprit de contradiction était sien, et personne n’était encore arrivé à lui faire dire ce qu’elle ne voulait pas dire.*

« BP-Tu es méchante, tu n’as qu’un cœur de pierre, et sincèrement je souhaite qu’un jour, tu aies des enfants sans cœur comme toi. »

*Je croyais en avoir fini avec les claques verbales mais finalement voilà la troisième sortie de nulle part. J’aurais voulu abréger le repas, mais il aurait fallu que je m’excuse plus tard, alors autant prendre son mal en patience et serrer les dents.
Après une dizaine de minutes, ils finissaient leurs assiettes, j’en profitais[ndc : passé simple] pour débarrasser, et faire la vaisselle, comme chaque soir, pour ensuite aller m’isoler dans le seul endroit où je pouvais être au calme : ma couette.
Elle était encore glacée, mais dans peut de temps, elle serait accueillante, quoique trempée de mes pleures…
J’étais seule…*

*Le lendemain, je profitais d’une dernière sortie avant le terrible weekend qui s’annonçait, dehors le temps était paisible, encore un peu frais, mais ça irait.
Passant dans les rues de sa ville, Valence, sans trop se soucier du regard des autres, elle savait ce qu’ils voyaientt, une fillette de 15 ans, les yeux rougis… Seuls les yeux étaient justes [ndc: pas très français], son âge, lui, était de vingt ans, mais personne ne les voyaient.
Baissant les yeux au sol, pour descendre le trottoir, elle aperçut un petit tract qu’elle ramassa.


« Envie de changement ?
La Firme recherche des personnes
de tous ages et de tous horizons
pour la terraformation de mars.
Le logement et le premier équipement vous sont offerts en cadeau de bienvenue !! »
Venez, pour Mars ! »

* Elle resta, les yeux fixés sur le petit bout de papier, voulant les appeler, pour en apprendre d’avantage, elle se souvint que la veille, on lui avait confisqué son portable.
La jeune femme rentra à l’appartement pris quelques affaires et s’en alla, laissant derrière elle un mot pour les soit-disant personnes qui lui servaient de parents, et une lettre à l’attention de son frère et sa sœur. Ils comprendraient, surtout lui…
Elle referma la porte et laissa les clefs dans la boite aux lettres, à présent, elle allait avoir un nouveau prénom, une nouvelle vie, et celle là personne ne la lui gâcherait…*

[À suivre…]
merci à vous :calin:

y'a pas de quoi :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP chapitre 1....   Lun 19 Jan - 15:24

Lookinzeman a écrit:
Chapitre 1
La fin d'une vie

*La verdure du parc, tout près, et les senteurs parfumées du printemps envahissaient l’appartement, tout y était gaie aujourd’hui ou presque…
Il était un peu plus de six heures du soir, quand cela arriva, ils rentraient tous les deux, leur travail éprouvant de la journée s’affichait sur leurs visages.*

« - Bonsoir M’man, Beau-père »

*Elle les avait salués comme à l’accoutumée, mais l’ambiance glaciale commençait à reprendre sa place comme tous les soirs depuis qu’elle habitait avec eux. Les questions allaient commencer, sans trop d’hésitation, les réponses elles… allaient être hasardeuses comme chaque fois.*

« -Alors comment ça s’est passé à Annecy avec TON père, il avait quoi ton frère ? »

*Ma mère l’avait posé, mais il me fallait en contourner la seconde partie, bien trop ennuyeuse à annoncer.*
« -Annecy est toujours aussi jolie, c’était un réel plaisir que d’en parcourir à nouveau les rues, un jour j’irais y habiter !!
- Trouve-toi d’abord du boulot !» *me lança mon beau-père, première claque pour moi ce soir là… Ça ne faisait que commencer, du courage il allait m’en falloir… comme toujours.*

« - Et Max ? Ton frère, ça va ? Pourquoi avez-vous dû aller le chercher ?
- C’est mon frère, tu es sa mère, tu n’as qu’à l’appeler et lui demander toi-même… »

*Échec critique, ne pas faire partager une information était la meilleure façon de finir couchée à huit heures et demie, en pleurs, et de passer une nuit blanche Une habitude à présent en fait… Le regard de ma mère s’assombrit, et elle partit au salon.
L’heure d’après, était celle du repas, et donc d’une fabuleuse engueulade. Le repas était déjà prêt avant leur arrivée, ils n'avaient [juste eu] plus qu'à le mettre dans le four pour le réchauffer.
Ma mère m’appela et l’enfer commença.*

« M- Pourquoi tu ne veux pas en parler ? Tu sais très bien qu’il ne le fera pas
BP- Vous êtes une famille bizarre... Et toi là, la plus grande soit-disant, tu pourrais te mettre à la place de ta mère, et comprendre ce qu’elle ressent, non ? »

*Et voilà, à peine assise, que la seule envie qu’elle avait, était de repartir d’où elle venait, et de ne rien avaler de son unique repas complet de la journée…*

« BP- Regarde elle est au bord des larmes, tu pourrais nous le dire quand même, après tout qu’as-tu à perdre, rien ? »

*Deuxième claque, et celle-ci elle ne l’avait pas vu venir, quelle étrange sensation que de se voir traiter comme une gamine à l’âge qu’elle avait, mais bon la vie est ainsi faite.
Après tout, j’aurais pu leur dire, leur faciliter les choses, leur avouer que mon frangin d’à peine dix huit printemps arrêtait les cours, mais pourquoi… Lui ça ne le regardait pas et ma mère n’avait qu’à l’appeler et tout serait réglé. Ce n’était pas à elle de le dire, et rien n’y changerait, elle resterait silencieuse quoiqu’il lui en coûte, l’esprit de contradiction était sien, et personne n’était encore arrivé à lui faire dire ce qu’elle ne voulait pas dire.*

« BP-Tu es méchante, tu n’as qu’un cœur de pierre, et sincèrement je souhaite qu’un jour, tu aies des enfants sans cœur comme toi. »

*Je croyais en avoir fini avec les claques verbales mais finalement voilà la troisième sortie de nulle part. J’aurais voulu abréger le repas, mais il aurait fallu que je m’excuse plus tard, alors autant prendre son mal en patience et serrer les dents.
Après une dizaine de minutes, ils finissaient leurs assiettes, j’en profitais[ndc : passé simple] pour débarrasser, et faire la vaisselle, comme chaque soir, pour ensuite aller m’isoler dans le seul endroit où je pouvais être au calme : ma couette.
Elle était encore glacée, mais dans peut de temps, elle serait accueillante, quoique trempée de mes pleures…
J’étais seule…*

*Le lendemain, je profitais d’une dernière sortie avant le terrible weekend qui s’annonçait, dehors le temps était paisible, encore un peu frais, mais ça irait.
Passant dans les rues de sa ville, Valence, sans trop se soucier du regard des autres, elle savait ce qu’ils voyaientt, une fillette de 15 ans, les yeux rougis… Seuls les yeux étaient justes [ndc: pas très français], son âge, lui, était de vingt ans, mais personne ne les voyait.
Baissant les yeux au sol, pour descendre le trottoir, elle aperçut un petit tract qu’elle ramassa.


« Envie de changement ?
La Firme recherche des personnes
de tous ages et de tous horizons
pour la terraformation de mars.
Le logement et le premier équipement vous sont offerts en cadeau de bienvenue !! »
Venez, pour Mars ! »

* Elle resta, les yeux fixés sur le petit bout de papier, voulant les appeler, pour en apprendre d’avantage, elle se souvint que la veille, on lui avait confisqué son portable.
La jeune femme rentra à l’appartement prit quelques affaires et s’en alla, laissant derrière elle un mot pour les soit-disant personnes qui lui servaient de parents, et une lettre à l’attention de son frère et sa sœur. Ils comprendraient, surtout lui…
Elle referma la porte et laissa les clefs dans la boite aux lettres, à présent, elle allait avoir un nouveau prénom, une nouvelle vie, et celle là personne ne la lui gâcherait…*

[À suivre…]
merci à vous :calin:

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lust

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 108
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: RP chapitre 1....   Lun 19 Jan - 19:57

J'ai honte No Crying or Very sad
merci infiniment, même le correcteur orthographique ne peut plus rien pour moi... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP chapitre 1....   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP chapitre 1....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Événement: "Twilight - Chapitre 2 : tentation" débarque chez Forumactif...!
» [JDR / Impro] Chroniques des Terres d'Ouest, Chapitre II : Théorie du Chaos
» Chapitre 1 Des villes sans mémoire
» Scénario: Verhanof chapitre I: Anasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: