Partagez | 
 

 Fiançailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sakara S
Invité



MessageSujet: Fiançailles   Mar 13 Jan - 13:35

"Bonsoir à tous, et merci d’être venu partager avec nous cet instant de bonheur. Si nous sommes ici devant vous, c’est pour vous annoncer que nous avons décidé d’unir nos destins"
Tournant la tête vers elle, il plongea son regard dans le sien, ils n’eurent besoin de parler, les deux amoureux se comprenaient. Il jeta un coup d’œil rapide à son propre anneau, puis il revint à l’audience.
"Nous nous unirons donc si les Grands Anciens le veulent le 12 février"


*****

Ils s'étaient donné rendez vous au bar, afin de boire un verre pour les 700jours de Jackal sur la rouge, cela donnait une parfaite excuse pour se voir , et ils en étaient conscients tous les deux, mettre tout à plat, une bonne fois pour toute.

Sakara attendait sur une table un peu en retrait, regardant les autres terraformeurs buvant, discutant , foutant plus ou moins le bordel, avec plus ou moins de gestes et de bruits. C'etait bon de retrouver cette ambiance si particuliere, les nouvelles têtes se mélangeant aux anciennes, certaines même bien connues, mais elle voulait rester tranquille, passer inaperçue; elle l'attendait ...

Elle avait l impression de n'être partie en urgence sur la plateforme solaire que quelques jours et pourtant, tant de choses avaient changé.
Elle se remémora rapidement le temps passé depuis son retour. Elle regrettait la façon déplorable et stupide dont elle avaient fait preuve vis à vis de la situation avec Jack ! Les choses changent , oui, mais pas ma bêtise pensa-t-elle
Par contre, bienheureuses ont été les voix raisonnables de la famille ( Mimi, ça passe bien , mais Kim voix de la raison ... )

Jack, poussa son betrayal à fond, se dirigeant vers le bar du forage. Ce n'était pas son habitude d'être en retard. Mais il était nerveux...il avait trop perdu de temps chez lui, a tourner a rond, se posant des questions, essayant d'analyser la situation et toutes les issues et tout les scénarios possible.

Il s’en voulait tellement…, la réaction haineuse qu’avait eu Saka à son retour était pleinement justifiée, il l’avait trahi. Malgré tout elle l’avait surpris, il s’attendait à pire. Mais ce qui l’avait étonné encore plus était la suite.. leur échange subséquent…Ce qu’elle lui avait dit…

« La famille a besoin de toi, et moi aussi, mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas »

Ses paroles résonnaient dans sa tête depuis qu’elle les avait cités quelques jours auparavant…
Et elle avait acceptée de le rencontrer pour une soirée, c’était bon signe..

A travers le pare-brise grafigné, il aperçu le bar.. Son cœur se serra, son anxiété avait atteint le sommet. Il ralentit puis se stationna.. Il prit une dernière grande respiration, sortit de son véhicule puis se dirigea vers le sas..


***Souvenirs***

"Je traine ma vielle carcasse jusque chez toi... pour t'offrir mes excuses...
Ce que j'ai fais est impardonnable et j'ai manqué a mon honneur...
Autant pour toi que pour elle.."

Sakara accueillit les paroles de Jackal avec la bouche bée, et les yeux ébahis.
"Toi , ici , ça me fait assez bizarre ...Et pour une vieille carcasse , tu es plutot bien conservé !
Elle vira aussi pourpre que son karma à l'idée de certains ébats qu'il avaient partagés par le passé.

Je ne peux pas t'en vouloir, reprit-elle, même si la douleur a parlé en premier, elle s'apaise, la raison prend peu à peu le dessus.
Je suis partie de Mars en urgence, je n ai pu donner de nouvelles, et le temps s'est écoulé.
Tu as perdu la foi en mon retour, ce n est pas un manquement à l'honneur ...
Maintenant, ce qui est fait est fait, tu es avec Kylia, c est une très bonne koupine, ça aurait pu être pire !"
Elle baissa la tête, sentant les larmes venir, sa voix avait pris une intonation différente.
"Tu sais, je ne veux que ton bonheur."

Ne pouvant pas la regarder, Jack resta sans paroles, ne laissant échapper qu'un soupir triste. La tête basse, et honteux, il s'approcha d'elle, passa un bras autour de son épaule et l'autre autour de sa taille et il la serra contre lui, avec toute l énergie du désespoir. Par instinct, elle se blottit tout contre lui, le flot de ses sanglots réprimés éclata. Elle serra ce corps qui lui manquait tant, oubliant tout le reste. C'était si bon de se retrouver là, comme avant, comme si rien n'avait eu lieu, comme si elle ne l'avait quitter qu'hier...
C'est dans un murmure qu'elle lui dit:
"Merci d'être revenu au sein de la caste, ta place est parmi les pillis; tu as fait plus que moi pour eux ... Quoiqu'il arrive, je préfère ça, je me sentirais moins coupable envers la famille; et puis à réfléchir je préfère etre auprès de toi, même sans connaitre notre avenir.J ai honte de ma réaction, je veux ton bonheur , et je le voudrais pres de toi , avec ou sans toi, même si ça fait un peu mal , ne serait ce que pour les bons moments qu on a eu ensemble. T eloigner de moi voudrait dire ke je les rejette et les renie , et ça je ne peux pas ! La famille a besoin de toi, et moi aussi, mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas ... Je me ferais discrète , si tu me le demandes, afin ke tu ne sois pas affecté ou géné par ma présence ..."
- Je ne veux pas que tu sois discrete.Je ne peux pas te demander ca.Tu .m'étonne Saka, ta douceur m'étonne. Que s'est-il passé avec toi?
- Il s est passé que le temps loin de Mars a fait ses changements, les événements aussi ...
- on est bon pour une discussion calme .. autour d'un verre
- Serais tu devenu radin ?! un seul verre ?!!
- Non, mais faudrais peut-etre etre sobre pour une fois. On fera une beuverie apres."

S'en était suivit le-dit rendez-vous de ce soir ...

*****

Comme mue par le sentiment de son arrivée, Elle leva les yeux vers la porte et le vis entrer. Son coeur se mit à battre plus fort, le trouvant toujours aussi séduisant, malgré ses traits tirés. leurs regards se croisèrent et Il lui sourit maladroitement. Faisant taire le flot d'émotion k'il faisait naitre au creux d'elle, elle le lui rendit tout aussi génée.
Il s'assit et commanda à boire, avec l'aisance de toujours. Peu à peu l atmosphère se detendit, et bientot les plaisanterie allèrent bon train. elle le devorait des yeux et s'abreuvait de ses paroles, en espérant en son fort interieur que ça n'était pas trop flagrant. De son côté Jackal revivait, la voir rire le rendait heureux.
Prenant enfin son courage à deux mains , Saka aborda les sujets plus facheux.
Il lui explica comment avait été longue son attente, et insupportable son absence.
Il lui narra son rapprochement avec Kilya, comment il avait lutter contre son attirance, mais la solitude et le désespoir l avait pousser irrésistiblement dans ses bras.
Il lui conta ses remords, ses regrets et le poids de ses promesses non tenues

Elle était la.. toujours aussi Belle, aussi radieuse. Ses yeux, son rire, son sourire.. tout ca lui avait manqué.. Maintenent il s'en rendait compte. Elle était son âme soeur.
Lui raconter tout ca avait été difficile.. il était fautif et il le savait...Mais il fallait aller de l'avant, et il était pret a tout

Les heures avaient défilées, et sur le chemin du retour, ils discutaient encore. Elle avait posé inconsciemment sa main sur la cuisse de Jack, qui ne l avait pas retirée. Il était au volant et portait son attention sur la conduite, elle avait donc tout le loisir de l observer. Elle aurait voulu suspendre le temps , elle ne voulait pas le quitter.

Devant le bunker de Sakara, ils s'arrêtèrent. En bon gentleman qu'il était, il fit le tour du véhicule et ouvrit la portière. Elle descendit et fit 3 pas.
"Tu m'en veux ? Pour tout ce que je t'ai dit, lui demanda Jack.
- Non, au contraire; je voulais vraiment savoir le fond de l histoire.
- et bien tu le sais.. je pense que tu sais tout même."
Elle fit signe en direction du sas.
" Un 'dernier', pour la route ?!"
Il acquiessa, alla couper le moteur, et la rejoignit.

" Avant de te faire une promesse, j aimerais que tu sois certain de tes choix..."
Appuyé à l armoire, et à demi assis sur le plan de cuisine, Jack regarda en face de lui la Saka qui, assise sur la table , les pieds sur 2 chaises, lui tendait un verre de vodka fraichement versé par ses soins.
"sûr de ton choix envers Kilya et moi. Que ce soit clair et net, sans malaise, propre et tout
- j'ai presque peur de te revenir, mais je sais que c'est inévitable. Ma décision était prise dès que je t'ai vu et surtout dès que j'ai lu 'mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas'; ça m'a touché.
- Alors je te promets de te suivre ou que tu ailles , quoi que tu fasses , quoi qu'il arrive; je te promet ke tu seras le seul homme à me toucher sur Mars."
Elle avait reprit laborieusement, cherchant ses mots.
Elle se leva, chercha dans sa poche gauche, puis pris la main de son amour. Elle lui glissa l'objet dans la paume de sa main, et referma ses doigts dessus tout en lui disant :
"Ce n est pas un super gage parce que j ai pas beaucoup de temis, n est ce pas, mais je voudrais officialiser si tu veux bien, notre union et je voudrais que tu acceptes cet anneau en gage de fiançailles."
Il ouvrit la main, pris sans hésitation l'anneau, le passa au doigt.
Il posa sa main sous le menton de sa bien-aimée afin de relever doucement son visage puis il mêla leurs lèvres, l'embrassant longuement et tendrement.
"Je ne voulais pas que tu dépenses pour moi. Juste ta présence est suffisante, ça vaut tellement plus, lui dit il d'une voix basse; ma Belle, oui,je le veux; je voulais de toute façon te le demander moi même."
Ils s'embrassèrent à nouveau. Il lui pris les hanches entre les mains et la souleva. Elle enroula jambes et bras autour de lui, alors qu'il avançait vers le lit.

Elle savait qu'elle ne dormirait pas seule ce soir.
Elle espérait que ce fut ainsi toute la vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Sakara S
Invité



MessageSujet: Re: Fiançailles   Mar 13 Jan - 13:39

:aga: super Saka a encore frappée , j ai oublié le debut ...
( ai je besoin de preciser que nous sommes à 2 sur ce RP


Elle regarda encore une fois sa main où l'anneau brillait. Elle était tellement heureuse. Les doutes qui l'assaillaient il y a encore quelques jours s'étaient envollé.
Levant les yeux, elle vit son Tendre, il dut se sentir observer car il se retourna, leur regard s'accrochèrent et il lui sourit. Son coeur s'emballa, comme à chaque fois. Non, elle ne faisait pas d'erreur, elle ne voulait plus le perdre, la séparation avait été si douloureuse, si difficile à endurer...
Il lui fit signe de la rejoindre, elle s'avança jusquà lui et glissa sa main dans la sienne.
Une fois encore ils s'échangèrent des regards complices, une fois encore des sourires.
On est vraiment comme des adolescents, se dit-elle en pouffant.
Après un raclement de gorge, autant pour se donner du courage, que pour intimer les Pillis ( Terras ) présents dans le Grand Hall ( Bar du forage ), Jackal pris la parole.
Revenir en haut Aller en bas
marinous



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mar 13 Jan - 22:15

Sakara S a écrit:
:aga: super Saka a encore frappée , j ai oublié le debut ...
( ai je besoin de preciser que nous sommes à 2 sur ce RP


Elle regarda encore une fois sa main où l'anneau brillait. Elle était tellement heureuse. Les doutes qui l'assaillaient il y a encore quelques jours s'étaient envolés.
Levant les yeux, elle vit son Tendre, il dut se sentir observé car il se retourna, leurs regards s'accrochèrent et il lui sourit. Son coeur s'emballa, comme à chaque fois. Non, elle ne faisait pas d'erreur, elle ne voulait plus le perdre, la séparation avait été si douloureuse, si difficile à endurer...
Il lui fit signe de la rejoindre, elle s'avança jusqu'à lui et glissa sa main dans la sienne.
Une fois encore ils s'échangèrent des regards complices, une fois encore des sourires.
On est vraiment comme des adolescents, se dit-elle en pouffant.
Après un raclement de gorge, autant pour se donner du courage, que pour intimer [intimider ? ] les Pillis ( Terras ) présents dans le Grand Hall ( Bar du forage ), Jackal pris la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marinous



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mar 13 Jan - 22:43

Sakara S a écrit:
"Bonsoir à tous, et merci d’être venu partager avec nous cet instant de bonheur. Si nous sommes ici devant vous, c’est pour vous annoncer que nous avons décidé d’unir nos destins"
Tournant la tête vers elle, il plongea son regard dans le sien, ils n’eurent besoin de parler, les deux amoureux se comprenaient. Il jeta un coup d’œil rapide à son propre anneau, puis il revint à l’audience.
"Nous nous unirons donc si les Grands Anciens le veulent le 12 février ."


*****

Ils s'étaient donné rendez vous au bar, afin de boire un verre pour les 700 jours de Jackal sur la rouge, cela donnait une parfaite excuse pour se voir, et ils en étaient conscients tous les deux, mettre tout à plat, une bonne fois pour toutes.

Sakara attendait sur une table un peu en retrait, regardant les autres terraformeurs buvant, discutant , foutant plus ou moins le bordel, avec plus ou moins de gestes et de bruits. C'était bon de retrouver cette ambiance si particulière, les nouvelles têtes se mélangeant aux anciennes, certaines même bien connues, mais elle voulait rester tranquille, passer inaperçue; elle l'attendait ...

Elle avait l'impression de n'être partie en urgence sur la plateforme solaire que quelques jours et pourtant, tant de choses avaient changé.
Elle se remémora rapidement le temps passé depuis son retour. Elle regrettait la façon [ le comportement] déplorable et stupide dont elle avaient fait preuve vis à vis de la situation avec Jack ! Les choses changent , oui, mais pas ma bêtise pensa-t-elle .
Par contre, bienheureuses ont été les voix raisonnables de la famille ( Mimi, ça passe bien , mais Kim voix de la raison ... )

Jack, poussa son betrayal à fond, se dirigeant vers le bar du forage. Ce n'était pas son habitude d'être en retard. Mais il était nerveux...il avait trop perdu de temps chez lui, à tourner en rond, se posant des questions, essayant d'analyser la situation et toutes les issues et tous les scénarios possibles.

Il s’en voulait tellement…, la réaction haineuse qu’avait eue Saka à son retour était pleinement justifiée, il l’avait trahie . Malgré tout elle l’avait surpris, il s’attendait à pire . Mais ce qui l’avait étonné encore plus était la suite.. leur échange subséquent…Ce qu’elle lui avait dit…

« La famille a besoin de toi, et moi aussi, mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas . »

Ses paroles résonnaient dans sa tête depuis qu’elle les avait citées quelques jours auparavant…
Et elle avait acceptée de le rencontrer pour une soirée, c’était bon signe..

A travers le pare-brise grafigné, il aperçut le bar.. Son cœur se serra, son anxiété avait atteint le sommet. Il ralentit puis se stationna.. Il prit une dernière grande respiration, sortit de son véhicule puis se dirigea vers le sas..


***Souvenirs***

"Je traine ma vielle carcasse jusque chez toi... pour t'offrir mes excuses...
Ce que j'ai fait est impardonnable et j'ai manqué à mon honneur...
Autant pour toi que pour elle.."

Sakara accueillit les paroles de Jackal avec la bouche bée, et les yeux ébahis.
"Toi , ici , ça me fait assez bizarre ...Et pour une vieille carcasse , tu es plutot bien conservé !
Elle vira aussi pourpre que son karma à l'idée de certains ébats qu'ils avaient partagés par le passé.

Je ne peux pas t'en vouloir, reprit-elle, même si la douleur a parlé en premier, elle s'apaise, la raison prend peu à peu le dessus.
Je suis partie de Mars en urgence, je n ai pu donner de nouvelles, et le temps s'est écoulé.
Tu as perdu la foi en mon retour, ce n'est pas un manquement à l'honneur ...
Maintenant, ce qui est fait est fait, tu es avec Kylia, c est une très bonne koupine, ça aurait pu être pire !"
Elle baissa la tête, sentant les larmes venir, sa voix avait pris une intonation différente.
"Tu sais, je ne veux que ton bonheur."

Ne pouvant pas la regarder, Jack resta sans paroles, ne laissant échapper qu'un soupir triste. La tête basse, et honteux, il s'approcha d'elle, passa un bras autour de son épaule et l'autre autour de sa taille et il la serra contre lui, avec toute l'énergie du désespoir. Par instinct, elle se blottit tout contre lui, le flot de ses sanglots réprimés éclata. Elle serra ce corps qui lui manquait tant, oubliant tout le reste. C'était si bon de se retrouver là, comme avant, comme si rien n'avait eu lieu, comme si elle ne l'avait quitté qu'hier...
C'est dans un murmure qu'elle lui dit:
"Merci d'être revenu au sein de la caste, ta place est parmi les pillis; tu as fait plus que moi pour eux ... Quoiqu'il arrive, je préfère ça, je me sentirais moins coupable envers la famille; et puis à réfléchir je préfère être auprès de toi, même sans connaitre notre avenir. J'ai honte de ma réaction, je veux ton bonheur , et je le voudrais près de toi , avec ou sans toi, même si ça fait un peu mal , ne serait ce que pour les bons moments qu'on a eus ensemble . Tloigner de moi voudrait dire que je les rejette et les renie , et ça je ne peux pas ! La famille a besoin de toi, et moi aussi, mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas ... Je me ferais discrète , si tu me le demandes, afin que tu ne sois pas affecté ou gêné par ma présence ..."
- Je ne veux pas que tu sois discrète.Je ne peux pas te demander ça.Tu m'étonnes Saka, ta douceur m'étonne. Que s'est-il passé avec toi?
- Il s'est passé que le temps loin de Mars a fait ses changements, les événements aussi ...
- On est bons pour une discussion calme .. autour d'un verre .
- Serais tu devenu radin ?! Un seul verre ?!!
- Non, mais faudrait peut-être être sobre pour une fois. On fera une beuverie après."

S'en était suivit le-dit rendez-vous de ce soir ...
[ledit? pas de certitude sur l'orthographe ^^]
*****

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marinous



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mar 13 Jan - 22:59

Sakara S a écrit:
*****

Comme mue par le sentiment de son arrivée, elle leva les yeux vers la porte et le vit entrer. Son coeur se mit à battre plus fort, le trouvant toujours aussi séduisant, malgré ses traits tirés. Leurs regards se croisèrent et il lui sourit maladroitement. Faisant taire le flot d'émotion qu'il faisait naitre au creux d'elle, elle le lui rendit tout aussi gênée.
Il s'assit et commanda à boire, avec l'aisance de toujours. Peu à peu l'atmosphère se détendit, et bientôt les plaisanteries allèrent bon train . Elle le dévorait des yeux et s'abreuvait de ses paroles, en espérant en son for intérieur que ça n'était pas trop flagrant. De son côté Jackal revivait, la voir rire le rendait heureux.
Prenant enfin son courage à deux mains , Saka aborda les sujets plus fâcheux.
Il lui expliqua comment avait été longue son attente, et insupportable son absence.
Il lui narra son rapprochement avec Kilya, comment il avait lutté contre son attirance, mais la solitude et le désespoir l'avaient poussé irrésistiblement dans ses bras.
Il lui conta ses remords, ses regrets et le poids de ses promesses non tenues .

Elle était.. toujours aussi Belle, aussi radieuse. Ses yeux, son rire, son sourire.. tout ça lui avait manqué.. Maintenant il s'en rendait compte . Elle était son âme soeur.
Lui raconter tout ça avait été difficile.. Il était fautif et il le savait...Mais il fallait aller de l'avant, et il était prêt à tout .

Les heures avaient défilées, et sur le chemin du retour, ils discutaient encore . Elle avait posé inconsciemment sa main sur la cuisse de Jack, qui ne l'avait pas retirée. Il était au volant et portait son attention sur la conduite, elle avait donc tout le loisir de l'observer. Elle aurait voulu suspendre le temps , elle ne voulait pas le quitter.

Devant le bunker de Sakara, ils s'arrêtèrent. En bon gentleman qu'il était, il fit le tour du véhicule et ouvrit la portière. Elle descendit et fit 3 pas.
"Tu m'en veux ? Pour tout ce que je t'ai dit, lui demanda Jack.
- Non, au contraire; je voulais vraiment savoir le fond de l'histoire.
- Et bien tu le sais.. je pense que tu sais tout même."
Elle fit signe en direction du sas.
" Un 'dernier', pour la route ?!"
Il acquiesca, alla couper le moteur, et la rejoignit.

" Avant de te faire une promesse, j aimerais que tu sois certain de tes choix..."
Appuyé à l'armoire, et à demi assis sur le plan de cuisine, Jack regarda en face de lui la Saka qui, assise sur la table , les pieds sur 2 chaises, lui tendait un verre de vodka fraichement versé par ses soins.
"Sûr de ton choix envers Kilya et moi. Que ce soit clair et net, sans malaise, propre et tout
- J'ai presque peur de te revenir, mais je sais que c'est inévitable. Ma décision était prise dès que je t'ai vue et surtout dès que j'ai lu 'mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas'; ça m'a touché.
- Alors je te promets de te suivre que tu ailles , quoi que tu fasses , quoi qu'il arrive; je te promets que tu seras le seul homme à me toucher sur Mars."
Elle avait repris laborieusement, cherchant ses mots.
Elle se leva, chercha dans sa poche gauche, puis prit la main de son amour. Elle lui glissa l'objet dans la paume de sa main, et referma ses doigts dessus tout en lui disant :
"Ce n'est pas un super gage parce que j'ai pas beaucoup de temis, n'est ce pas, mais je voudrais officialiser si tu veux bien, notre union et je voudrais que tu acceptes cet anneau en gage de fiançailles."
Il ouvrit la main, pris sans hésitation l'anneau, le passa au doigt.
Il posa sa main sous le menton de sa bien-aimée afin de relever doucement son visage puis ils mêlèrent leurs lèvres, l'embrassant longuement et tendrement.
"Je ne voulais pas que tu dépenses pour moi. Juste ta présence est suffisante, ça vaut tellement plus, lui dit il d'une voix basse; ma Belle, oui,je le veux; je voulais de toute façon te le demander moi même."
Ils s'embrassèrent à nouveau. Il lui prit les hanches entre les mains et la souleva. Elle enroula jambes et bras autour de lui, alors qu'il avançait vers le lit.

Elle savait qu'elle ne dormirait pas seule ce soir.
Elle espérait que ce fut ainsi toute la vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mer 14 Jan - 3:24

marinous a écrit:
Sakara S a écrit:

Elle regarda encore une fois sa main où l'anneau brillait. Elle était tellement heureuse. Les doutes qui l'assaillaient il y a encore quelques jours s'étaient envolés.
Levant les yeux, elle vit son tendre, (L'expression est 'cher et tendre', tendre tout seul ça cloche un peu à mon avis.) il dut se sentir observé car il se retourna, leurs regards s'accrochèrent et il lui sourit. Son coeur s'emballa, comme à chaque fois. Non, elle ne faisait pas d'erreur, elle ne voulait plus le perdre, la séparation avait été si douloureuse, si difficile à endurer...
Il lui fit signe de la rejoindre, elle s'avança jusqu'à lui et glissa sa main dans la sienne.
Une fois encore ils s'échangèrent des regards complices, une fois encore des sourires.
On est vraiment comme des adolescents, se dit-elle en pouffant.
Après un raclement de gorge, autant pour se donner du courage, que pour intimer [intimider ? ] les Pillis (Terras) présents dans le Grand Hall (Bar du Forage), Jackal prit la parole.
study study


Dernière édition par DeepBlue le Mer 14 Jan - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mer 14 Jan - 4:08

marinous a écrit:
Sakara S a écrit:
"Bonsoir à tous, et merci d’être venus partager avec nous cet instant de bonheur. Si nous sommes ici devant vous, c’est pour vous annoncer que nous avons décidé d’unir nos destins"
Tournant la tête vers elle, il plongea son regard dans le sien, ils n’eurent pas besoin de parler, les deux amoureux se comprenaient. Il jeta un coup d’œil rapide à son propre anneau, puis il revint à l’audience.
"Nous nous unirons donc si les Grands Anciens le veulent le 12 février ."


*****

Ils s'étaient donnés rendez-vous au bar, afin de boire un verre pour les 700 jours de Jackal sur la rouge, cela donnait une parfaite excuse pour se voir, et ils en étaient conscients tous les deux, mettre tout à plat, une bonne fois pour toutes.

Sakara attendait sur (Sur une table ?? Ce n'est pas plutôt 'à une table' ?) une table un peu en retrait, regardant les autres terraformeurs buvant, discutant, foutant plus ou moins le bordel, avec plus ou moins de gestes et de bruits. C'était bon de retrouver cette ambiance si particulière, les nouvelles têtes se mélangeant aux anciennes, certaines même bien connues, mais elle voulait rester tranquille, passer inaperçue ; elle l'attendait ...

Elle avait l'impression de n'être partie en urgence sur la plate-forme solaire que (durant) quelques jours et pourtant, tant de choses avaient changé.
Elle se remémora rapidement le temps passé depuis son retour. Elle regrettait la façon [le comportement] déplorable et stupide dont elle avait fait preuve vis à vis de la situation avec Jack ! Les choses changent, oui, mais pas ma bêtise pensa-t-elle.
Par contre, bienheureuses ont été les voix raisonnables de la famille (Mimi, ça passe bien, mais Kim voix de la raison...) (mais Kim, la voix de la raison...)

Jack, poussa son Betrayal à fond, se dirigeant vers le Bar du Forage. Ce n'était pas son habitude d'être en retard. Mais il était nerveux... Il avait trop perdu de temps chez lui, à tourner en rond, se posant des questions, essayant d'analyser la situation et toutes les issues et tous les scénarios possibles.

Il s’en voulait tellement, la réaction haineuse qu’avait eue Saka à son retour était pleinement justifiée, il l’avait trahie. Malgré tout elle l’avait surpris, il s’attendait à pire. Mais ce qui l’avait étonné encore plus était la suite... leur échange subséquent... Ce qu’elle lui avait dit…

« La famille a besoin de toi, et moi aussi, mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas. »

Ses paroles résonnaient dans sa tête depuis qu’elle les avait citées quelques jours auparavant…
Et elle avait accepté de le rencontrer pour une soirée, c’était bon signe...

A travers le pare-brise grafigné, (Québécois pur Content2) il aperçut le bar... Son cœur se serra, son anxiété avait atteint le sommet. (Il ne s'agit pas d'une montagne, on dira plutôt 'atteint son maximum', ou 'était à son paroxysme'.) Il ralentit puis se stationna... Il prit une dernière grande respiration, sortit de son véhicule puis se dirigea vers le sas...


***Souvenirs***

"Je traîne ma vielle carcasse jusque chez toi... pour t'offrir (te présenter) mes excuses...
Ce que j'ai fait est impardonnable et j'ai manqué à mon honneur...
Autant pour toi que pour elle..."

Sakara accueillit les paroles de Jackal avec la bouche bée, et les yeux ébahis.
"Toi ici, ça me fait assez bizarre... Et pour une vieille carcasse, tu es plutôt bien conservé !
Elle vira aussi pourpre que son karma à l'idée de certains ébats qu'ils avaient partagés par le passé.

Je ne peux pas t'en vouloir, reprit-elle, même si la douleur a parlé en premier, elle s'apaise, la raison prend peu à peu le dessus.
Je suis partie de Mars en urgence, je n ai pu donner de nouvelles, et le temps s'est écoulé.
Tu as perdu la foi en mon retour, ce n'est pas un manquement à l'honneur...
Maintenant, ce qui est fait est fait, tu es avec Kylia, c'est une très bonne koupine, (J'éviterais le langage 'Bar' et j'écrirais 'copine' nrmalement, à moins que cela soit nécessaire au personnage.) ça aurait pu être pire !"
Elle baissa la tête, sentant les larmes venir, sa voix avait pris une intonation différente.
"Tu sais, je ne veux que ton bonheur."

Ne pouvant pas la regarder, Jack resta sans paroles, (resta sans voix) ne laissant échapper qu'un soupir triste. La tête basse, et honteux, il s'approcha d'elle, passa un bras autour de ses épaules et l'autre autour de sa taille et il la serra contre lui, avec toute l'énergie du désespoir. Par instinct, elle se blottit tout contre lui, le flot de ses sanglots réprimés éclata. Elle serra ce corps qui lui manquait tant, oubliant tout le reste. C'était si bon de se retrouver là, comme avant, comme si rien n'avait eu lieu, comme si elle ne l'avait quitté qu'hier...
C'est dans un murmure qu'elle lui dit :
"Merci d'être revenu au sein de la caste, ta place est parmi les Pillis ; tu as fait plus que moi pour eux... Quoiqu'il arrive, je préfère ça, je me sentirai moins coupable envers la famille ; et puis, à (y) réfléchir, je préfère être auprès de toi, même sans connaître notre avenir. J'ai honte de ma réaction, je veux ton bonheur, et je le voudrais près de toi, avec ou sans toi, même si ça fait un peu mal, ne serait ce que pour les bons moments qu'on a eus ensemble. Tloigner de moi voudrait dire que je les rejette et les renie, et ça je ne peux pas ! La famille a besoin de toi, et moi aussi, mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas... Je me ferais discrète, si tu me le demandes, afin que tu ne sois pas affecté ou gêné par ma présence..."
- Je ne veux pas que tu sois discrète. Je ne peux pas te demander ça. Tu m'étonnes Saka, ta douceur m'étonne. Que s'est-il passé avec toi ?
- Il s'est passé que le temps loin de Mars a fait ses changements, les événements aussi...
- On est bons pour une discussion calme... autour d'un verre.
- Serais-tu devenu radin ? Un seul verre ?!!
- Non, mais faudrait peut-être être sobre pour une fois. On fera une beuverie après."

S'en était suivit ledit rendez-vous de ce soir...
[ledit? pas de certitude sur l'orthographe ^^] (On dit 'ledit')
*****

study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mer 14 Jan - 4:22

marinous a écrit:
Sakara S a écrit:
*****

Comme mue par le sentiment de son arrivée, elle leva les yeux vers la porte et le vit entrer. Son coeur se mit à battre plus fort, le trouvant toujours aussi séduisant, malgré ses traits tirés. Leurs regards se croisèrent et il lui sourit maladroitement. Faisant taire le flot d'émotion qu'il faisait naître au creux d'elle, elle le lui rendit tout aussi gênée.
Il s'assit et commanda à boire, avec l'aisance de toujours. Peu à peu l'atmosphère se détendit, et bientôt les plaisanteries allèrent bon train . Elle le dévorait des yeux et s'abreuvait de ses paroles, en espérant en son for intérieur que ça n'était pas trop flagrant. De son côté, Jackal revivait, la voir rire le rendait heureux.
Prenant enfin son courage à deux mains, Saka aborda les sujets plus fâcheux.
Il lui expliqua comment avait été longue son attente, et insupportable son absence.
Il lui narra son rapprochement avec Kilya, comment il avait lutté contre son attirance, mais la solitude et le désespoir l'avaient poussé irrésistiblement dans ses bras.
Il lui conta ses remords, ses regrets et le poids de ses promesses non tenues.

Elle était... toujours aussi belle, aussi radieuse. Ses yeux, son rire, son sourire... tout ça lui avait manqué... Maintenant il s'en rendait compte. Elle était son âme soeur.
Lui raconter tout ça avait été difficile... Il était fautif et il le savait... Mais il fallait aller de l'avant, et il était prêt à tout.

Les heures avaient défilées, et sur le chemin du retour, ils discutaient encore. Elle avait posé inconsciemment sa main sur la cuisse de Jack, qui ne l'avait pas retirée. Il était au volant et portait son attention sur la conduite, elle avait donc tout le loisir de l'observer. Elle aurait voulu suspendre le temps, elle ne voulait pas le quitter.

Devant le bunker de Sakara, ils s'arrêtèrent. En bon gentleman qu'il était, il fit le tour du véhicule et ouvrit la portière. Elle descendit et fit 3 trois pas.
"Tu m'en veux, pour tout ce que je t'ai dit ? Lui demanda Jack.
- Non, au contraire, je voulais vraiment savoir (connaître) le fond de l'histoire.
- Et bien tu le sais... je pense que tu sais tout même."
Elle fit signe en direction du sas.
"Un 'dernier', pour la route ?"
Il acquiesca, alla couper le moteur, et la rejoignit.

"Avant de te faire une promesse, j aimerais que tu sois certain de tes choix..."
Appuyé à l'armoire, et à demi assis sur le plan de cuisine, (le plan de travail de la cuisine) Jack regarda en face de lui la Saka qui, assise sur la table, les pieds sur 2 deux chaises, lui tendait un verre de vodka fraîchement versé par ses soins.
"Sûr de ton choix envers Kilya et moi. Que ce soit clair et net, sans malaise, propre et tout.
- J'ai presque peur de te revenir, mais je sais que c'est inévitable. Ma décision était (fut) prise dès que je t'ai vue et surtout dès que j'ai lu 'mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas' ; ça m'a touché.
- Alors je te promets de te suivre que tu ailles, quoi que tu fasses, quoi qu'il arrive ; je te promets que tu seras le seul homme à me toucher sur Mars."
Elle avait repris laborieusement, cherchant ses mots.
Elle se leva, chercha dans sa poche gauche, puis prit la main de son amour. Elle lui glissa l'objet dans la paume de sa main, et referma ses doigts dessus tout en lui disant :
"Ce n'est pas un super gage parce que j'ai (je n'ai) pas beaucoup de témis, n'est ce pas, mais je voudrais officialiser si tu veux bien, notre union et je voudrais que tu acceptes cet anneau en gage de fiançailles."
Il ouvrit la main, prit sans hésitation l'anneau et le passa au (à son) doigt.
Il posa sa main sous le menton de sa bien-aimée afin de relever doucement son visage puis ils mêlèrent leurs lèvres, l'embrassant longuement et tendrement.
"Je ne voulais pas que tu dépenses pour moi. Juste ta présence est suffisante, ça vaut tellement plus, lui dit-il d'une voix basse ; ma belle, oui, je le veux ; je voulais de toute façon te le demander moi-même."
Ils s'embrassèrent à nouveau. Il lui prit les hanches entre les mains et la souleva. Elle enroula jambes et bras autour de lui, alors qu'il avançait vers le lit.

Elle savait qu'elle ne dormirait pas seule ce soir.
Elle espérait que ce fut ainsi toute la vie...
study study Attention à la ponctuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Fiançailles   Mer 14 Jan - 16:02

DeepBlue a écrit:
marinous a écrit:
Sakara S a écrit:
*****

Comme mue par le sentiment de son arrivée, elle leva les yeux vers la porte et le vit entrer. Son coeur se mit à battre plus fort, le trouvant toujours aussi séduisant, malgré ses traits tirés. Leurs regards se croisèrent et il lui sourit maladroitement. Faisant taire le flot d'émotion qu'il faisait naître au creux d'elle, elle le lui rendit tout aussi gênée.
Il s'assit et commanda à boire, avec l'aisance de toujours. Peu à peu l'atmosphère se détendit, et bientôt les plaisanteries allèrent bon train . Elle le dévorait des yeux et s'abreuvait de ses paroles, en espérant en son for intérieur que ça n'était pas trop flagrant. De son côté, Jackal revivait, la voir rire le rendait heureux.
Prenant enfin son courage à deux mains, Saka aborda les sujets plus fâcheux.
Il lui expliqua comment avait été longue son attente, et insupportable son absence.
Il lui narra son rapprochement avec Kilya, comment il avait lutté contre son attirance, mais la solitude et le désespoir l'avaient poussé irrésistiblement dans ses bras.
Il lui conta ses remords, ses regrets et le poids de ses promesses non tenues.

Elle était... toujours aussi belle, aussi radieuse. Ses yeux, son rire, son sourire... tout ça lui avait manqué... Maintenant il s'en rendait compte. Elle était son âme soeur.
Lui raconter tout ça avait été difficile... Il était fautif et il le savait... Mais il fallait aller de l'avant, et il était prêt à tout.

Les heures avaient défilées, et sur le chemin du retour, ils discutaient encore. Elle avait posé inconsciemment sa main sur la cuisse de Jack, qui ne l'avait pas retirée. Il était au volant et portait son attention sur la conduite, elle avait donc tout le loisir de l'observer. Elle aurait voulu suspendre le temps, elle ne voulait pas le quitter.

Devant le bunker de Sakara, ils s'arrêtèrent. En bon gentleman qu'il était, il fit le tour du véhicule et ouvrit la portière. Elle descendit et fit 3 trois pas.
"- Tu m'en veux, pour tout ce que je t'ai dit ? Lui demanda Jack.
- Non, au contraire, je voulais vraiment savoir (connaître) le fond de l'histoire.
- Et bien tu le sais... je pense que tu sais tout même.
Elle fit signe en direction du sas.
- Un 'dernier', pour la route ?
Il acquiesca, alla couper le moteur, et la rejoignit.

- Avant de te faire une promesse, j aimerais que tu sois certain de tes choix...
Appuyé à l'armoire, et à demi assis sur le plan de cuisine, (le plan de travail de la cuisine) Jack regarda en face de lui la Saka qui, assise sur la table, les pieds sur 2 deux chaises, lui tendait un verre de vodka fraîchement versé par ses soins.
- Sûr de ton choix envers Kilya et moi ? Que ce soit clair et net, sans malaise, propre et tout.
- J'ai presque peur de te revenir, mais je sais que c'est inévitable. Ma décision était (fut) prise dès que je t'ai vue et surtout dès que j'ai lu 'mon camarade, mon ami, mon confident, mon amour, défendu ou pas' ; ça m'a touché.
- Alors je te promets de te suivre que tu ailles, quoi que tu fasses, quoi qu'il arrive ; je te promets que tu seras le seul homme à me toucher sur Mars.
Elle avait repris laborieusement, cherchant ses mots.
Elle se leva, chercha dans sa poche gauche, puis prit la main de son amour. Elle lui glissa l'objet dans la paume de sa main, et referma ses doigts dessus tout en lui disant :
- Ce n'est pas un super gage parce que j'ai (je n'ai) pas beaucoup de témis, n'est ce pas, mais je voudrais officialiser si tu veux bien, notre union et je voudrais que tu acceptes cet anneau en gage de fiançailles.
Il ouvrit la main, prit sans hésitation l'anneau et le passa au (à son) doigt.
Il posa sa main sous le menton de sa bien-aimée afin de relever doucement son visage puis ils mêlèrent leurs lèvres, l'embrassant longuement et tendrement.
- Je ne voulais pas que tu dépenses pour moi. Juste ta présence est suffisante, ça vaut tellement plus, lui dit-il d'une voix basse ; ma belle, oui, je le veux ; je voulais de toute façon te le demander moi-même."
Ils s'embrassèrent à nouveau. Il lui prit les hanches entre les mains et la souleva. Elle enroula jambes et bras autour de lui, alors qu'il avançait vers le lit.

Elle savait qu'elle ne dormirait pas seule ce soir.
Elle espérait que ce fut ainsi toute la vie...
study study Attention à la ponctuation.
study je n'ai pas vu de faute... mais il me semble qu'un dialogue commence et se termine par des guillemets entre lesquels s'intercalent des tirets à chaque prise de parole. Ce sont les même perso, c'est la même conversation je pense qu'on peut mettre des guillemets uniquement au début et à la fin... On doit pouvoir éventuellement en mettre lors du changement de décor bétrayal / bunker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
Sakara S
Invité



MessageSujet: Re: Fiançailles   Mar 20 Jan - 0:44

Merci beaucoup pour votre patience , et vos efforts :calin:

Vous etes super Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiançailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiançailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: