Partagez | 
 

 RP Maverick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maverick



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: RP Maverick   Dim 7 Déc - 2:06

Petit RP que j'ai écrit moi-même avec mes mains burinées et mon clavier usé.
J'ai fait passer mon texte par un correcteur orthographique mais j'ai surement laissé passer des erreurs
Merci d'avance pour votre travail et votre patience. Content2

Le RP :

Chroniques d'un Terraformeur ordinaire : L'Extérieur

Qu'elle est loin ma Sibérie natale et ses neiges éternelles...

Avant de fouler de mes bottes le sol de cet enfer, il m'était difficile d'imaginer un environnement à la fois aussi glaciale et aride. C'est pourtant dans ce milieu que les plus robustes des Terraformeurs travaillent toute la journée...Dans ce milieu qu'ils s'efforcent, pelletée après pelletée, de ramener leurs maigres récoltes à leurs tours de processus atmosphérique pour faire de cette planète hostile une terre où leur rejetons pourront pique-niquer à l'ombres des chênes centenaires.
Mais pour l'instant, c'est la peur au ventre que ces Terraformeurs s'activent dans ce monde rocailleux, la peur d'entendre le vrombissement des drônes survolant leur concessions ou celui des balles à uranium se logeant dans le métal rouillé de leur matériel de forage ou pire...traversant de part en part leur scaphandres.

En vérité chaque heure passée dehors est dangereuse, et pas seulement pour les drônes...
La découverte, régulière et hasardeuse, d'ossements ou de métaux corrodés confirme l'hostilité de cet univers. Quand on découvre un corps en décomposition sur le sol poussiéreux et qu'on se dit qu'un jour, peut-être, on succédera à ce malheureux, le moral en prend un coup. Croyez-moi !

La mort, ici, est principalement due à la météo. Les vents qui balaient la Rouge et hululent désagréablement dans l'oreille des Terraformeurs peuvent atteindre la vitesse de 250 Km/H.
J'ai entendu, au bar, quelques Terraformeurs discutaient, ils disaient que les mauvaises conditions climatiques n'étaient que la réponse de Mars aux mauvais traitements qu'on lui fait subir... Ça peut paraitre invraisemblable, mais il est arrivé des choses tellement bizarres ces temps-ci... Je ne sais que penser...
Toujours est-il que, quand ce genre d'évènement se produit personne ne défie la planète. Et malheur à ceux qui laissent leur matériels dehors... Et surtout à ceux qui les encaisseront. Les tôles rompues et tranchantes projetées à grande vitesse peuvent faire un carnage sur les Béhémots ou Kréators...Ou sur les étourdis ayant oublié de rentrer.
Les températures, elles, peuvent atteindre -140 degrés. Les sorties par ce climat sont, bien sûr, déconseillées. En général, les Terraformeurs en profitent pour "savourer" leurs rations dégueulasses et "admirer" la valse des débris ensanglantés devant leurs fenêtres. C'est surement pour ça que l'enfermement rend nerveux et agressive. Il n'est, d'ailleurs, pas étonnant d'entendre des Terraformeurs échangés des insultes au bar... Ces différents se règlent rarement par la négociation...

Mais pour l'instant le vent et la température sont cléments, je vais aller remplir mon quota... Je prends ma barre à mine au cas où mon voisin ait ses humeurs.

Je reprendrais l'écriture plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP Maverick   Dim 7 Déc - 2:17

Maverick a écrit:
Chroniques d'un Terraformeur ordinaire : L'Extérieur

Qu'elle est loin ma Sibérie natale et ses neiges éternelles...

Avant de fouler de mes bottes le sol de cet enfer, il m'était difficile d'imaginer un environnement à la fois aussi glacial et aride. C'est pourtant dans ce milieu que les plus robustes des Terraformeurs travaillent toute la journée... Dans ce milieu qu'ils s'efforcent, pelletée après pelletée, de ramener leurs maigres récoltes à leurs tours de processus atmosphérique pour faire de cette planète hostile une terre où leurs rejetons pourront pique-niquer à l'ombre des chênes centenaires.
Mais pour l'instant, c'est la peur au ventre que ces Terraformeurs s'activent dans ce monde rocailleux, la peur d'entendre le vrombissement des drônes survolant leurs concessions ou celui des balles à uranium se logeant dans le métal rouillé de leur matériel de forage ou pire... traversant de part en part leurs scaphandres.

En vérité chaque heure passée dehors est dangereuse, et pas seulement pour les drônes...
La découverte, régulière et hasardeuse, d'ossements ou de métaux corrodés confirme l'hostilité de cet univers. Quand on découvre un corps en décomposition sur le sol poussiéreux et qu'on se dit qu'un jour, peut-être, on succédera à ce malheureux, le moral en prend un coup. Croyez-moi !

La mort, ici, est principalement due à la météo. Les vents qui balaient la Rouge et hululent désagréablement dans l'oreille des Terraformeurs peuvent atteindre la vitesse de 250 Km/H.
J'ai entendu, au bar, quelques Terraformeurs [qui] discutaient, ils disaient que les mauvaises conditions climatiques n'étaient que la réponse de Mars aux mauvais traitements qu'on lui fait subir... Ça peut paraitre invraisemblable, mais il est arrivé des choses tellement bizarres ces temps-ci... Je ne sais que penser...
Toujours est-il que, quand ce genre d'évènement se produit personne ne défie la planète. Et malheur à ceux qui laissent leur matériel dehors... Et surtout à ceux qui les encaisseront. Les tôles rompues et tranchantes projetées à grande vitesse peuvent faire un carnage sur les Béhémots ou Kréators... Ou sur les étourdis ayant oublié de rentrer.
Les températures, elles, peuvent atteindre -140 degrés. Les sorties par ce climat sont, bien sûr, déconseillées. En général, les Terraformeurs en profitent pour "savourer" leurs rations dégueulasses et "admirer" la valse des débris ensanglantés devant leurs fenêtres. C'est sûrement pour ça que l'enfermement rend nerveux et agressif. Il n'est, d'ailleurs, pas étonnant d'entendre des Terraformeurs échanger des insultes au bar... Ces différends se règlent rarement par la négociation...

Mais pour l'instant le vent et la température sont cléments, je vais aller remplir mon quota... Je prends ma barre à mine au cas où mon voisin ait ses humeurs.

Je reprendrai l'écriture plus tard...

study Première relecture.

Petite remarque : attention à ne pas abuser des points de suspension. Wink

study J'ai édité, je n'ai vu qu'un petit oubli .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maverick



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: RP Maverick   Mar 9 Déc - 15:43

Ça va faire plus de 24 heures...
Je peux considérer que mon texte est corrigé ?

Hors-sujet : Je suis impressionné par la finesse et la subtilité des smileys de ce forum. :aga:
Pour exemple :
Dommage qu'il soit si difficile à placer dans une conversation normale. :aga:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP Maverick   Mar 9 Déc - 16:54

Absurd_Jedi a écrit:
Maverick a écrit:
Chroniques d'un Terraformeur ordinaire : L'Extérieur

Qu'elle est loin ma Sibérie natale et ses neiges éternelles...

Avant de fouler de mes bottes le sol de cet enfer, il m'était difficile d'imaginer un environnement à la fois aussi glacial et aride. C'est pourtant dans ce milieu que les plus robustes des Terraformeurs travaillent toute la journée... Dans ce milieu qu'ils s'efforcent, pelletée après pelletée, de ramener leurs maigres récoltes à leurs tours de processus atmosphérique pour faire de cette planète hostile une terre où leurs rejetons pourront pique-niquer à l'ombre des chênes centenaires.
Mais pour l'instant, c'est la peur au ventre que ces Terraformeurs s'activent dans ce monde rocailleux, la peur d'entendre le vrombissement des drônes survolant leurs concessions ou celui des balles à uranium se logeant dans le métal rouillé de leur matériel de forage ou pire... traversant de part en part leurs scaphandres.

En vérité, chaque heure passée dehors est dangereuse, et pas seulement pour les drônes...
La découverte, régulière et hasardeuse, d'ossements ou de métaux corrodés confirme l'hostilité de cet univers. Quand on découvre un corps en décomposition sur le sol poussiéreux et qu'on se dit qu'un jour, peut-être, on succédera à ce malheureux, le moral en prend un coup. Croyez-moi !

La mort, ici, est principalement due à la météo. Les vents qui balaient la rouge et hululent désagréablement dans l'oreille des Terraformeurs peuvent atteindre la vitesse de 250 Km/h.
J'ai entendu, au bar, quelques Terraformeurs [qui] discutaient, ils disaient que les mauvaises conditions climatiques n'étaient que la réponse de Mars aux mauvais traitements qu'on lui fait subir... Ça peut paraitre invraisemblable, mais il est arrivé des choses tellement bizarres ces temps-ci... Je ne sais que penser...
Toujours est-il que, quand ce genre d'évènement se produit, personne ne défie la planète. Et malheur à ceux qui laissent leur matériel dehors... Et surtout à ceux qui les encaisseront. Les tôles rompues et tranchantes projetées à grande vitesse peuvent faire un carnage sur les Béhémots ou Kréators... Ou sur les étourdis ayant oublié de rentrer.
Les températures, elles, peuvent atteindre -140 degrés. Les sorties par ce climat sont, bien sûr, déconseillées. En général, les Terraformeurs en profitent pour "savourer" leurs rations dégueulasses (Je trouve que ce mot ne 'colle' pas avec le reste du texte, je mettrais plutôt 'insipides' ou un autre adjectif moins 'cru') et "admirer" la valse des débris ensanglantés devant leurs fenêtres. C'est sûrement pour ça que l'enfermement rend nerveux et agressif. Il n'est, d'ailleurs, pas étonnant d'entendre des Terraformeurs échanger des insultes au bar... Ces différends se règlent rarement par la négociation...

Mais pour l'instant le vent et la température sont cléments, je vais aller remplir mon quota... Je prends ma barre à mine au cas où mon voisin ait (Très rares sont les références qui acceptent le subjonctif avec 'au cas où' mais toutes les références acceptent le conditionnel. Dans ce cas, sans pouvoir affirmer qu'il s'agit d'une erreur je mettrais plutôt le conditionnel 'aurait') ses humeurs.

Je reprendrai l'écriture plus tard...

study Première relecture.

Petite remarque : attention à ne pas abuser des points de suspension. Wink

study J'ai édité, je n'ai vu qu'un petit oubli .

study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maverick



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: RP Maverick   Mer 10 Déc - 22:36

Merci Content2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP Maverick   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP Maverick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: