Partagez | 
 

 RP Zoah (chapitre 5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoah



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: RP Zoah (chapitre 5)   Lun 1 Sep - 15:18

Et voici la suite =)

Citation :
Le voyage dura très précisément 2 mois. Malgré les journées mornes et répétitives, je notais sur mon fidèle carnet toutes mes observations. J'ai pris soin de lui aménager une poche dans les vêtements fournis par la navette, avec une aiguille et du fil que j'ai caché sur moi avant le départ.

La vie à bord était ponctuées par les instructions d'une voix métallique venant des haut-parleurs. Les avertissements «Couvre-feu », « Rations », « Sommeil », »Réveil » étaient peu à peu devenus notre lot quotidien. Les futurs terraformeurs erraient, méditant probablement sur le temps restant, sur la vie qui nous attendait sur Mars ou encore le goût infect des prochaines rations lyophilisées.

Je prenais plaisir à étudier ceux qui logeait dans la même « chambre » que moi, consignant leur comportement, essayant d'imaginer ce qui a bien pu les motiver à quitter la Terre.
Parmi mes compagnons d'infortune, une terra m'intriguait. Ce n'était pas son silence ou son isolement (alors que se formait certains « clans » à bord) qui me choquait, ni même son physique plutôt moyen, mais sa... capacité à analyser.
Du moins, j'interprétais ses continuelles explorations à bord et son attitude sur le qui-vive comme étant la preuve de son esprit vif.

C'est au cours d'une de mes explorations de la navette que je l'ai rencontré, dessinant des croquis sur une sorte... de bloc note numérique! Elle le dissimula à toute vitesse lorsqu'elle se rendit compte de ma présence, tandis que je rangeait mon carnet de papier calmement. Si le papier était une denrée rare sur Terre, l'électronique de précision était encore plus difficile à trouver!
Comment s'était-elle procurée le matériel nécessaire? Comment l'a-t-elle fabriqué? Voilà bien des questions que j'aurais aimé lui poser mais elle s'éclipsa avant que je puisse l'approcher.

J'ai essayé à de nombreuses reprises de lui parler afin d'en savoir plus sur elle, mais son unique réponse à toujours été le silence. Plutôt compréhensible...
Puis un jour, la voix changea de ton :
« Nous arrivons dans 5 heures »
Comme au départ, l’excitation devenait croissante. On s'agglutinait tous aux hublots pour espérer voir de nos yeux la planète rouge, pour qui nous avions tout abandonné. Je ne vis pas grand chose au début, puis j'entendis des exclamations: un vaisseau était en vue! Voilà qui était inhabituel...

Puis une étrange torpeur commença à nous envahir... C'est quand je vis les autres terraformeurs s'écrouler que je compris qu'un gaz anesthésiant emplissait la pièce. Je fis péniblement quelques pas pour sortir de la « chambre », afin d'échapper à l'emprise de l'anesthésiant mais je me suis écroulé avant d'atteindre le couloir.

La suite se déroula comme dans un rêve. Je me souviens de bruits mécaniques atroces et de vagues formes noires, ayant presque forme humaine. Je me souviens aussi de crânes flottants dans les airs et d'une.. seringue! Je ne saurais dire si ce que j'ai aperçu venait de la réalité ou bien de l'effet des drogues, mais cette sensation de flottement puis de chute restera à jamais gravé en moi.

Le réveil se faisait par étapes progressives... Je me rendais compte d'être à l'étroit... comme dans un cercueil! J'avais froid et une légère sensation de claustrophobie naissait en moi. Une étrange lumière blanche m'aveugla. Puis ce que j'ai pris pour un cercueil s'ouvrit dans un chuintement discret. J'ai su plus tard qu'il s'agissait là de mon caisson. Je venais de faire mon premier pas dans mon nouveau « chez moi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP Zoah (chapitre 5)   Lun 1 Sep - 21:49

Zoah a écrit:
Le voyage dura très précisément 2 mois. Malgré les journées mornes et répétitives, je notais sur mon fidèle carnet toutes mes observations. J'ai pris soin de lui aménager une poche dans les vêtements fournis par la navette, avec une aiguille et du fil que j'ai cachés sur moi avant le départ.

La vie à bord était ponctuée par les instructions d'une voix métallique venant des haut-parleurs. Les avertissements «Couvre-feu », « Rations », « Sommeil », « Réveil » étaient peu à peu devenus notre lot quotidien. Les futurs terraformeurs erraient, méditant probablement sur le temps restant, sur la vie qui nous attendait sur Mars ou encore le goût infect des prochaines rations lyophilisées.

Je prenais plaisir à étudier ceux qui logeaient dans la même « chambre » que moi, consignant leur comportement, essayant d'imaginer ce qui avait bien pu les motiver à quitter la Terre.
Parmi mes compagnons d'infortune, une terra m'intriguait. Ce n'était pas son silence ou son isolement (alors que se formaient certains « clans » à bord) qui me choquait, ni même son physique plutôt moyen, mais sa... capacité à analyser.
Du moins, j'interprétais ses continuelles explorations à bord et son attitude sur le qui-vive comme étant la preuve de son esprit vif.

C'est au cours d'une de mes explorations de la navette que je l'ai rencontrée, dessinant des croquis sur une sorte... de bloc note numérique ! Elle le dissimula à toute vitesse lorsqu'elle se rendit compte de ma présence, tandis que je rangeai mon carnet de papier calmement. Si le papier était une denrée rare sur Terre, l'électronique de précision était encore plus difficile à trouver !
Comment s'était-elle procurée le matériel nécessaire ? Comment l'a-t-elle fabriqué ? Voilà bien des questions que j'aurais aimé lui poser mais elle s'éclipsa avant que je puisse l'approcher.

J'ai essayé à de nombreuses reprises de lui parler afin d'en savoir plus sur elle, mais son unique réponse à toujours été le silence. Plutôt compréhensible...
Puis un jour, la voix changea de ton :
« Nous arrivons dans 5 heures »
Comme au départ, l’excitation devenait croissante. On s'agglutinait tous aux hublots pour espérer voir de nos yeux la planète rouge, pour qui nous avions tout abandonné. Je ne vis pas grand chose au début, puis j'entendis des exclamations : un vaisseau était en vue! Voilà qui était inhabituel...

Puis une étrange torpeur commença à nous envahir... C'est quand je vis les autres terraformeurs s'écrouler que je compris qu'un gaz anesthésiant emplissait la pièce. Je fis péniblement quelques pas pour sortir de la « chambre », afin d'échapper à l'emprise de l'anesthésiant mais je me suis écroulé avant d'atteindre le couloir.

La suite se déroula comme dans un rêve. Je me souviens de bruits mécaniques atroces et de vagues formes noires, ayant presque forme humaine. Je me souviens aussi de crânes flottants dans les airs et d'une... seringue ! Je ne saurais dire si ce que j'ai aperçu venait de la réalité ou bien de l'effet des drogues, mais cette sensation de flottement puis de chute restera à jamais gravé en moi.

Le réveil se faisait par étapes progressives... Je me rendais compte d'être à l'étroit... comme dans un cercueil ! J'avais froid et une légère sensation de claustrophobie naissait en moi. Une étrange lumière blanche m'aveugla. Puis ce que j'ai pris pour un cercueil s'ouvrit dans un chuintement discret. J'ai su plus tard qu'il s'agissait là de mon caisson. Je venais de faire mon premier pas dans mon nouveau « chez moi ».

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoah



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: RP Zoah (chapitre 5)   Lun 1 Sep - 22:59

Nyaah, autant?

Bon.. Le prochain chapitre contiendra moins de 7 fautes... (nombre de fautes de celui-ci sans la ponctuation^^)

Merci encore pour le travail fourni
Longue vie au F.O.U.! Content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: RP Zoah (chapitre 5)   Mar 2 Sep - 14:54

Absurd_Jedi a écrit:
Zoah a écrit:
Le voyage dura très précisément 2 mois. Malgré les journées mornes et répétitives, je notais sur mon fidèle carnet toutes mes observations. J'ai pris soin de lui aménager une poche dans les vêtements fournis par la navette, avec une aiguille et du fil que j'ai cachés sur moi avant le départ.

La vie à bord était ponctuée par les instructions d'une voix métallique venant des haut-parleurs. Les avertissements «Couvre-feu », « Rations », « Sommeil », « Réveil » étaient peu à peu devenus notre lot quotidien. Les futurs terraformeurs erraient, méditant probablement sur le temps restant, sur la vie qui nous attendait sur Mars ou encore le goût infect des prochaines rations lyophilisées.

Je prenais plaisir à étudier ceux qui logeaient dans la même « chambre » que moi, consignant leur comportement, essayant d'imaginer ce qui avait bien pu les motiver à quitter la Terre.
Parmi mes compagnons d'infortune, une terra m'intriguait. Ce n'était pas son silence ou son isolement (alors que se formaient certains « clans » à bord) qui me choquait, ni même son physique plutôt moyen, mais sa... capacité à analyser.
Du moins, j'interprétais ses continuelles explorations à bord et son attitude sur le qui-vive comme étant la preuve de son esprit vif.

C'est au cours d'une de mes explorations de la navette que je l'ai rencontrée, dessinant des croquis sur une sorte... de bloc note numérique ! Elle le dissimula à toute vitesse lorsqu'elle se rendit compte de ma présence, tandis que je rangeai mon carnet de papier calmement. Si le papier était une denrée rare sur Terre, l'électronique de précision était encore plus difficile à trouver !
Comment s'était-elle procurée le matériel nécessaire ? Comment l'a-t-elle fabriqué ? Voilà bien des questions que j'aurais aimé lui poser mais elle s'éclipsa avant que je puisse l'approcher.

J'ai essayé à de nombreuses reprises de lui parler afin d'en savoir plus sur elle, mais son unique réponse à toujours été le silence. Plutôt compréhensible...
Puis un jour, la voix changea de ton :
« Nous arrivons dans 5 heures »
Comme au départ, l’excitation devenait croissante. On s'agglutinait tous aux hublots pour espérer voir de nos yeux la planète rouge, pour qui nous avions tout abandonné. Je ne vis pas grand chose au début, puis j'entendis des exclamations : un vaisseau était en vue! Voilà qui était inhabituel...

Puis une étrange torpeur commença à nous envahir... C'est quand je vis les autres terraformeurs s'écrouler que je compris qu'un gaz anesthésiant emplissait la pièce. Je fis péniblement quelques pas pour sortir de la « chambre », afin d'échapper à l'emprise de l'anesthésiant mais je me suis écroulé avant d'atteindre le couloir.

La suite se déroula comme dans un rêve. Je me souviens de bruits mécaniques atroces et de vagues formes noires, ayant presque forme humaine. Je me souviens aussi de crânes flottants dans les airs et d'une... seringue ! Je ne saurais dire si ce que j'ai aperçu venait de la réalité ou bien de l'effet des drogues, mais cette sensation de flottement puis de chute restera à jamais gravée en moi.

Le réveil se faisait par étapes progressives... Je me rendais compte d'être à l'étroit... comme dans un cercueil ! J'avais froid et une légère sensation de claustrophobie naissait en moi. Une étrange lumière blanche m'aveugla. Puis ce que j'ai pris pour un cercueil s'ouvrit dans un chuintement discret. J'ai su plus tard qu'il s'agissait là de mon caisson. Je venais de faire mon premier pas dans mon nouveau « chez moi ».

study

Je dirais une de plus en fait... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP Zoah (chapitre 5)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP Zoah (chapitre 5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Événement: "Twilight - Chapitre 2 : tentation" débarque chez Forumactif...!
» [JDR / Impro] Chroniques des Terres d'Ouest, Chapitre II : Théorie du Chaos
» Chapitre 1 Des villes sans mémoire
» Scénario: Verhanof chapitre I: Anasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: