Partagez | 
 

 Rp - Theking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theking97421

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Localisation : Saint-Louis
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Rp - Theking   Sam 30 Aoû - 15:26

Voici mon Rp en l'honneur de l'un de mes amis qui a malheureusement passé la barrière de métal. J'espère au moins n'avoir commis de grosses erreurs.

Citation :
Il était près de 06h00 ce jour là, je m'en souviens comme si c'était hier, une journée qui restera graver dans ma mémoire à jamais. Comme à mon habitude, je me réveillais tôt afin d'aller travailler, je prenais mes rations pour la journée de creuse. Juste avant de franchir le sas de mon bunker, je vérifiais tout mon matériel ainsi que mon équipement et après quelques minutes de vérification, j'étais enfin prêt pour ma journée de travail pour la firme. Mais à peine eus-je le temps de faire un pas en dehors de mon bunker qu'un message par voxcam de la part de la firme m'interpella. Cela m'étonnais beaucoup de la part de la firme de me contacter à cette heure-ci, je décida donc d'aller voir ce qu'elle me voulait. Ainsi, j'arrivai prêt de mon tableau de bord, accepta le message que m'avait envoyé la firme et commença à lire le contenu jusqu'à la dernière ligne.

Soudain, je me sentais mal comme si je venais de prendre un coup derrière la tête. Je laissa échapper une larme qui coula le long de mon visage, je n'arrivais pas à croire ce que je venais de lire. J'avais des frissons sur tout mon corps, je ne pouvais plus bouger à part pleurer en sanglot. Même si je cachais aux yeux de tous mes émotions, ce jour là je me noya dans un océan de larmes. Mon frère jumeau, mon frère de sang, celui avec qui je côtoyais la plupart de mon temps venais de franchir la barrière de métal. A cet instant, mon coeur me faisait mal, je restait debout immobile pleurant des torrents de larmes, je ne pensait plus à rien, l'envie de travailler avait disparus. Quelques minutes plus tard, je m'allongea sur mon canapé en repensant à tous mes moments passé en sa compagnie, je commençais à faire le deuil de cette tragique nouvelle.

Après des heures à rester cloîtrer dans mon bunker, je décida d'aller me rendre chez mon frère afin d'y ramener quelques souvenirs de lui mais aussi afin de faire le deuil. Ainsi, je pris possession de mon bétrayal et pris ensuite la route en direction du bunker de mon frère de sang. Quelques heures plus tard, j'arrivai enfin chez lui, une atmosphère de tristesse et de mélancolie s'empara de moi, juste à la vue de son bunker je commençais à trembler. Je rentra chez lui et me remémora tout nos bons moments passé à discuter de tout et n'importe quoi, cela m'attrister beaucoup de voir ce bunker vide. Je fis ensuite l'inventaire de son bunker avant de prendre le chemin du retour, arrivé au sas du bunker de mon frère, je fixa une derrière fois ce lieu où j'ai vécu de bons moments avec lui, quelques larmes s'échappèrent de mes yeux.

Ainsi, je repris la route afin de rentrer chez moi, une nouvelle fois mon coeur venait de se briser en mille morceaux. Je souffrais intérieurement mais ne laisser paraître aucune émotion. La perte de mon frère me fis prendre conscience des choses les plus importante à mes yeux. Mars est belle mais elle peut être cruelle aussi et je viens malheureusement de m'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Rp - Theking   Sam 30 Aoû - 16:17

Citation :
Il était près de 06h00 ce jour-là, je m'en souviens comme si c'était hier, une journée qui restera gravée dans ma mémoire à jamais. Comme à mon habitude, je me réveillai tôt afin d'aller travailler, je pris mes rations pour la journée de creuse. Juste avant de franchir le sas de mon bunker, je vérifiai tout (pas nécessaire, on imagine bien que tu ne vérifie pas seulement la moitié) mon matériel ainsi que mon équipement et après quelques minutes de vérification, j'étais enfin prêt pour ma journée de travail pour La Firme. Mais à peine eus-je le temps de faire un pas en dehors de mon bunker (au dehors) qu'un message par Voxcam de la part de La Firme m'interpella. Cela m'étonnais beaucoup de la part de La Firme de me contacter à cette heure-ci, je décidai donc d'aller voir ce qu'elle me voulait. Ainsi, j'arrivai près de (à) mon tableau de bord, acceptai le message que m'avait envoyé La Firme et commençai à lire en le contenu jusqu'à la dernière ligne.

Soudain, je me sentis mal comme si je venais de prendre un coup derrière la tête. Je laissai échapper une larme qui coula le long de mon visage, (ma joue ?) je n'arrivais pas à croire ce que je venais de lire. J'avais des frissons sur tout mon corps, je ne pouvais plus bouger à part (si ce n'est) pleurer en à sanglot. Même si je cachais aux yeux de tous mes émotions, ce jour-là je me noyai dans un océan de larmes. Mon frère jumeau, mon frère de sang, celui avec qui que je côtoyais la plupart de mon temps venais de franchir la barrière de métal. A cet instant, mon coeur me faisait mal, je restai debout, immobile, pleurant des torrents de larmes, je ne pensais plus à rien, l'envie de travailler avait disparu. Quelques minutes plus tard, je m'allongeai sur mon canapé en repensant à tous mes moments passés en sa compagnie, je commençai à faire le deuil de cette tragique nouvelle. (Fait-on le deuil d'une nouvelle ? J'écrirais juste 'je commençai à faire mon deuil'. Je demande confirmation à d'autres correcteurs.)

Après des heures à rester cloîtré dans mon bunker, je décidai d'aller de me rendre chez mon frère afin d'y d'en ramener quelques souvenirs de lui mais aussi afin d'en faire le deuil. Ainsi, je pris possession de mon (grimpai dans mon) Betrayal et pris ensuite la route en direction du bunker de mon frère de sang. Quelques heures plus tard, j'arrivai enfin chez lui, une atmosphère de tristesse et de mélancolie s'empara de moi, juste à la vue de son bunker je commençai à trembler. Je rentrai chez lui et me remémorai tous nos bons moments passés à discuter de tout et de n'importe quoi, cela m'attristais beaucoup de voir ce bunker vide. Je fis ensuite l'inventaire de son bunker (J'en fis ensuite l'inventaire) avant de prendre le chemin du retour, arrivé au sas du bunker de mon frère, (Trop de répétitions du mot 'bunker') je fixai une derrière fois ce lieu où j'ai vécu de bons moments avec lui, quelques larmes s'échappèrent de mes yeux.

Ainsi, je repris la route afin de rentrer chez moi, une nouvelle fois mon coeur venait de se briser en mille morceaux. Je souffrais intérieurement mais ne laissai paraître aucune émotion. La perte de mon frère me fis prendre conscience des choses les plus importantes à mes yeux. Mars est belle mais elle peut être cruelle aussi et je viens malheureusement de m'en rendre compte.

study Première lecture. Je te conseille d'attendre le passage d'un second correcteur avant de récupérer ton texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rp - Theking   Sam 30 Aoû - 16:35

DeepBlue a écrit:
Il était près de 06h00 ce jour-là, je m'en souviens comme si c'était hier, une journée qui restera gravée dans ma mémoire à jamais. Comme à mon habitude, je me réveillai tôt afin d'aller travailler, je pris mes rations pour la journée de creuse. Juste avant de franchir le sas de mon bunker, je vérifiai tout (pas nécessaire, on imagine bien que tu ne vérifie pas seulement la moitié) mon matériel ainsi que mon équipement et après quelques minutes de vérification, j'étais enfin prêt pour ma journée de travail pour La Firme. Mais à peine eus-je le temps de faire un pas en dehors de mon bunker (au dehors) qu'un message par Voxcam de la part de La Firme m'interpella. Cela m'étonnait beaucoup de la part de La Firme de me contacter à cette heure-ci, je décidai donc d'aller voir ce qu'elle me voulait. Ainsi, j'arrivai près de (à) mon tableau de bord, acceptai le message que m'avait envoyé La Firme et commençai à en lire en le contenu jusqu'à la dernière ligne.

Soudain, je me sentis mal comme si je venais de prendre un coup derrière la tête. Je laissai échapper une larme qui coula le long de mon visage, (ma joue ?) je n'arrivais pas à croire ce que je venais de lire. J'avais des frissons sur tout mon corps, je ne pouvais plus bouger à part (si ce n'est) pleurer en à sanglot. Même si je cachais aux yeux de tous mes émotions, ce jour-là je me noyai dans un océan de larmes. Mon frère jumeau, mon frère de sang, celui avec qui que je côtoyais la plupart de mon temps venait de franchir la barrière de métal. A cet instant, mon coeur me faisait mal, je restai debout, immobile, pleurant des torrents de larmes, je ne pensais plus à rien, l'envie de travailler avait disparu. Quelques minutes plus tard, je m'allongeai sur mon canapé en repensant à tous mes moments passés en sa compagnie, je commençai à faire le deuil de cette tragique nouvelle. (Fait-on le deuil d'une nouvelle ? J'écrirais juste 'je commençai à faire mon deuil'. Je demande confirmation à d'autres correcteurs.) (on fait le deuil de quelqu'un, pas d'une nouvelle... je dirai "faire mon deuil suite à cette tragique nouvelle")

Après des heures à rester cloîtré dans mon bunker, je décidai d'aller de me rendre chez mon frère afin d'y d'en ramener quelques souvenirs de lui mais aussi afin d'en faire le deuil. Ainsi, je pris possession de mon (grimpai dans mon) Betrayal et pris ensuite la route en direction du bunker de mon frère de sang. Quelques heures plus tard, j'arrivai enfin chez lui, une atmosphère de tristesse et de mélancolie s'empara de moi, juste à la vue de son bunker je commençai à trembler. Je rentrai chez lui et me remémorai tous nos bons moments passés à discuter de tout et de n'importe quoi, cela m'attristait beaucoup de voir ce bunker vide. Je fis ensuite l'inventaire de son bunker (J'en fis ensuite l'inventaire) avant de prendre le chemin du retour, arrivé au sas du bunker de mon frère, (Trop de répétitions du mot 'bunker') je fixai une derrière fois ce lieu où j'avais vécu de bons moments avec lui, quelques larmes s'échappèrent de mes yeux.

Ainsi, je repris la route afin de rentrer chez moi, une nouvelle fois mon coeur venait de se briser en mille morceaux. Je souffrais intérieurement mais ne laissai paraître aucune émotion. La perte de mon frère me fit prendre conscience des choses les plus importantes à mes yeux. Mars est belle mais elle peut être cruelle aussi et je viens malheureusement de m'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theking97421

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Localisation : Saint-Louis
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Rp - Theking   Sam 30 Aoû - 22:25

Oh la la les vilaines fautes ! pale
Escusez moi pour toute ces vilaines fautes et merci encore d'avoir pris le temps de corriger mon texte ! Wink

Est-ce que la correction est terminée ou il faut attendre l'avis d'un autre correcteur ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Rp - Theking   Dim 31 Aoû - 2:02

Absurd_Jedi a écrit:
DeepBlue a écrit:
Il était près de 06h00 ce jour-là, je m'en souviens comme si c'était hier, une journée qui restera gravée dans ma mémoire à jamais. Comme à mon habitude, je me réveillai tôt afin d'aller travailler, je pris mes rations pour la journée de creuse. Juste avant de franchir le sas de mon bunker, je vérifiai tout (pas nécessaire, on imagine bien que tu ne vérifie pas seulement la moitié) mon matériel ainsi que mon équipement et après quelques minutes de vérification (contrôles), j'étais enfin prêt pour ma journée de travail pour La Firme. Mais à peine eus-je le temps de faire un pas en dehors de mon bunker (au dehors) qu'un message par Voxcam de la part de La Firme m'interpella. Cela m'étonnait beaucoup de la part de La Firme de me contacter à cette heure-ci (cela m'étonnait beaucoup de si bonne heure), je décidai donc d'aller voir ce qu'elle me voulait. Ainsi, j'arrivai près de (à) mon tableau de bord, acceptai le message que m'avait envoyé La Firme (redondant et inutile)et commençai à en lire en le contenu jusqu'à la dernière ligne.

Soudain, je me sentis mal comme si je venais de prendre un coup derrière la tête. Je laissai échapper une larme qui coula le long de mon visage, (ma joue ?) je n'arrivais pas à croire ce que je venais de lire. J'avais des frissons sur tout mon corps, je ne pouvais plus bouger à part (si ce n'est) pleurer en à sanglot. Même si je cachais aux yeux de tous mes émotions, ce jour-là je me noyai dans un océan de larmes. Mon frère jumeau, mon frère de sang, celui avec qui que je côtoyais la plupart de mon du temps venait de franchir la barrière de métal. A cet instant, mon coeur me faisait mal, je restai debout, immobile, pleurant des torrents de larmes, je ne pensais plus à rien, l'envie de travailler avait disparu. Quelques minutes plus tard, je m'allongeai sur mon canapé en repensant à tous mes moments passés en sa compagnie, je commençai à faire le deuil de cette tragique nouvelle. (Fait-on le deuil d'une nouvelle ? J'écrirais juste 'je commençai à faire mon deuil'. Je demande confirmation à d'autres correcteurs.) (on fait le deuil de quelqu'un, pas d'une nouvelle... je dirai "faire mon deuil suite à cette tragique nouvelle")

Après des heures à rester cloîtré dans mon bunker, je décidai d'aller de me rendre chez mon frère afin d'y d'en ramener quelques souvenirs de lui mais aussi afin d'en faire le deuil. Ainsi, je pris possession de mon (grimpai dans mon) Betrayal et pris ensuite la route en direction du bunker de mon frère de sang. Quelques heures plus tard, j'arrivai enfin chez lui, une atmosphère de tristesse et de mélancolie s'empara de moi, juste à la vue de son bunker je commençai à trembler. Je rentrai chez lui et me remémorai tous nos bons moments passés à discuter de tout et de n'importe quoi, cela m'attristait beaucoup de voir ce bunker vide. Je fis ensuite l'inventaire de son bunker (J'en fis ensuite l'inventaire) avant de prendre le chemin du retour, arrivé au sas du bunker de mon frère, (Trop de répétitions du mot 'bunker') je fixai une derrière fois ce lieu où j'avais vécu de bons moments avec lui, quelques larmes s'échappèrent de mes yeux.

Ainsi, je repris la route afin de rentrer chez moi, une nouvelle fois mon coeur venait de se briser en mille morceaux. Je souffrais intérieurement mais ne laissai paraître aucune émotion. La perte de mon frère me fit prendre conscience des choses les plus importantes à mes yeux. Mars est belle mais elle peut être cruelle aussi et je viens malheureusement de m'en rendre compte.
Deux correcteurs en général suffisent pour reprendre un texte... (R.A.S. pour ma part) je me suis permise de te proposer de modifier quelques tournures afin d'alleger et d'éviter des redites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
Theking97421

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Localisation : Saint-Louis
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Rp - Theking   Dim 31 Aoû - 8:52

Merci beaucoup à vous pour ce travail énorme de correction !

Et Pouyou !

(Je sais pas trop ce que ça veut dire mais le jedi absurd l'utilise tout le temps...) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp - Theking   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp - Theking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: