Partagez | 
 

 Rp [Hors Tem] a corrigé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theend



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Rp [Hors Tem] a corrigé   Dim 10 Aoû - 3:31

Bonjour / bonsoir a tous et a toute :aga:

J'ai demandé a Abs si c'était possible de corrigé mon Rp qui na aucun rapport avec Tem , il ma dit oui donc je le poste.

A vos clavier correcteurs de l'enfer , les faute en tout genre s'ma spécialité est ya du boulot :aga:

Certains mots son spécial au jeux au qu'elle se rp est destiné ne cherché pas ces signification :aga:

Bon courage .__.

________________________________________________________

Un jour d'hivers , une jeune femme , parcourant les rues de la ville de darkon cyti, avec ces magnifique magasins en tout genre , entendis un vielle homme parlant a un petit groupe de personne formé autour de lui , je m'approchât de ce petite cercle , est tendis l'oreille pour entendre...

Le veille homme parle de se qu'il a trouvé se matin , a côté de lui une petite boule blanche est tacheté , ressemblant a rien de connu sur ces plaines.
Il raconta comment il la trouvé ou plutôt ramassé , en tuant un petit aibbat qui volait autour de sa fenêtre de chambre l'empêchant de dormir...

Dans ma tête ,je me suis dit que peut-être on pourrai les avoir sur des autres monstres.

Je pris mon balais , puis volant vers les plaines de Darkon 3 , m'arrêtant vers les Watangkas , je sortie mes deux épées puis me promena entre les collines est les arbres de cette magnifique terre.

je vit un montre , devant moi me regardant avec les main dans le dos , puis il prit la fuit , j'ai vu dans son dos une chose bizarre , ni une ni deux je jette mon épée en direction du monstre avec l'espoir de le touché , est puis un bruit sourd , mon manche de mon épée a percuté le front de cette petite chose par terre roulant sur le sol , c'était se que appelait l'homme a la barde blanche "un œuf".

Heureuse je retournai a Darkon , montrant fièrement dans mes mains l'œuf , puis au loin un homme criant , de venir s'approché .

Il expliqua a la foule au tour de lui , comment élevé son œuf pour le faire éclore.

Transformé nos récompense de combat en nourriture.

Je prit mon sac le remplissant de ces récompenses si durement gagné , m'approchant du maitre des familiés.

Je lui donna le sac rempli, puis il me redonna en échange plein de petit sac remplit de bille marron.

Plusieurs jours passe...assise sur le trottoir vers le maitre , qui ma temps appris est donné envi de m'occupé de ces familliés.

Je commençais a m'assoupir quand soudain des mes main l'œuf bougeait , j'ai appelé mon amies , je tremblait , impatient puis le coquille se craque ,le maitre m'avais
dit de lui apporté des qu'il bougerait , étant pas loin , je lui confit mon œuf un peux septique sur son avenir...

Plusieurs heures plus tard le maitre , avec dans ces mains un petite boule de poil , il me dit

- Voilà c'est un petit Smilodon , fidel ami , apportant sa force a qui l'élèvera

Ému , je pris cette animal dans mes bras le regardant plusieurs minute.

Je lui promettra de toujours prendre soins de lui , comme dans les pire moment ou le moins bon.

Plusieurs jours plus tard , le maitre en passant a coté de lui avec mon smilodon , m'appelle est me dit :

_ Bonjours , ton smilodon ma l'aire en forme est bien heureux , permet tu que j'examine, je n'est rarement vu un animal aussi joyeux.

Je lui donna la lèsse , puis le suivi dans ça tente ... La il commença une incantation avec des mots que je ne comprenait pas , mon animal était perdu puis il ferma les yeux , le maitre cria , son cri résonna dans les proches habitation de la tente.

Une lueur bleuâtre , sortait des main du maitre , il les passait sur mon petit animal , puis un flash violant m'éblouit , je mit plusieurs minute a reprendre mes esprit , je sentait quelque chose se frotté contre ma jambe.

Je regardait plus bas est voit une masse noire a rayure dorés , de longue moustache , une tête de peluche qui attendait que d'être caressé.

Le maitre me dit , qu'il venait grâce a l'amour est l'amitié qu'on avait tissé au file des jours d'évoluer , qu'il était devenu plus fort , est qu'il était prêta affronté n'importe qui a mes cotés.

Après avoir remercié le maitre qui était devenu en faite mon ami.

Je repartie m'assoir avec Raymond , c'était le petit nom que je lui avait donné, au bord du lac de Darkon , étant pensif sur se qu'il pourrai faire avec lui tout en lui caressant le dessus de la tête.

Un beau jour, un ami ma proposé d'allé affronté le terrible Clockworks , j'acceptai avec plaisir , je voyait dans le regard de Raymond qu'il était heureux de participé avec moi a se nouveau défi , j'ai que quelque heures pour me préparé est préparé Raymond a cette nouvelle bataille avec mes amis.

Plus tard dans la soirée , nous somme allés devant la cage du monstre , raymond a coté de moi se frottant contre moi , ronronnant .

Il était aussi inquiet que moi sur se qu'on allait voir , vu les légende que les vieux raconte a Darkon sur le Clockworks se défi n'était pas acquis d'avance...

Avant de rentré , je me baissa vers lui lui disant quelque mots dans le creux des ces oreilles , rassuré j'ai confirmé a notre chef qu'on était prêt a rentré dans la salle .

Le chef valide notre envie d'en découdre avec ce monstre si mythique , Raymond est moi concentré entrons dans la salle courant vers le Clockworks .

Plusieurs minutes a donné des coups de hache sur ce tas immense de ferraille rouillé , Raymond sur de lui voyant la peine que je me donnait a combattre se monstre se mit a rugir tellement fort que les frisson m'envahis , in continue pendant quelque secondes a rugir de plus en plus fort comme une sorte d'incantation.

S'était comme tétanisé par se cri si puissant , des boules bleus se mette a apparaître sur mes poignet entourant mes mains entière , je tapait le monstre de plus en plus fort , au fur est a mesure du temps une rage m'envahis , je sentait la puissance de Raymond monté en moi , tout son espoir , notre amitié au service de la même cause , défendre Madrigal des ces danger les plus terrible pour notre avenir , nos enfants , nos petit enfants pour une terre meilleur.

Le ClockWorks vaincu , Raymond est moi , nous repartons sur notre bout de trottoir a bord de l'eau , Raymond assis a mes pieds , viellant sur moi et moi sur lui , attendons notre destin , mais une chose est sure , rien ni personne nous séparera.

_______

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rp [Hors Tem] a corrigé   Dim 10 Aoû - 8:10

Ah ouais, quand même... :aga:

J'te connais un peu, Thee, je savais à quoi m'attendre, mais là... Tu... Tu... Tu m'impressionnes. :aga:

* Retrousse ses manches, prend son stylo à encre rouge et y enclenche sa recharge "Maxi Size : 1 litre" avant de commencer la correction. *

Correction en cours.

J'espère qu'une seule recharge suffira... D'habitude, ça me fait une année entière, mais là j'suis presque pas sûr d'en avoir assez pour le texte. :aga:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rp [Hors Tem] a corrigé   Dim 10 Aoû - 9:06

Theend a écrit:
Un jour d'hiver, une jeune femme, parcourant les rues de la ville de darkon cyti, avec ses magnifique magasins en tous genres, entendit un vieil homme parlant à un petit groupe de personnes formé autour de lui, je m'approchais de ce petite cercle, et tendis l'oreille pour entendre...

Le vieil homme parlait de ce qu'il avait trouvé ce matin, à côté de lui une petite boule blanche et tachetée, [ne] ressemblant à rien de connu sur ces plaines.
Il raconta comment il l'avait trouvée ou plutôt ramassée, en tuant un petit aibbat qui volait autour de sa fenêtre de chambre l'empêchant de dormir...

Dans ma tête, je me suis dit que peut-être on pourrait les avoir sur des autres monstres.

Je pris mon balais, puis volant vers les plaines de Darkon 3, m'arrêtant vers les Watangkas, je sortis mes deux épées puis me promenais entre les collines et les arbres de cette magnifique terre.

Je vis un monstre, devant moi, me regardant avec les mains dans le dos, puis il prit la fuite, j'ai vu dans son dos une chose bizarre, ni une ni deux je jetai mon épée en direction du monstre avec l'espoir de le toucher, et puis un bruit sourd, le manche de mon épée avait percuté le front de cette petite chose par terre roulant sur le sol , c'était ce que l'homme à la barde blanche appelait l'homme à la barde blanche "un œuf".

Heureuse je retournai à Darkon, montrant fièrement dans mes mains l'œuf, puis au loin un homme cria de venir s'approcher.

Il expliqua à la foule autour de lui, comment élever son œuf pour le faire éclore.

Transformer nos récompense de combat en nourriture.

Je pris mon sac le remplissant de ces récompenses si durement gagnées, m'approchant du maitre des familiers.

Je lui donnai le sac rempli, puis il me redonna en échange plein de petits sacs remplis de billes marron.

Plusieurs jours passèrent... Assise sur le trottoir vers le maitre, qui m'a tant appris et donné envie de m'occuper de ces familiers.

Je commençais à m'assoupir quand soudain dans mes main l'œuf bougeait, j'appelai mon ami, je tremblais, impatient puis la coquille se craqua, le maitre m'avait
dit de lui apporter dès qu'il bougerait, étant pas loin, je lui confiai mon œuf un peu sceptique sur son avenir...

Plusieurs heures plus tard le maitre, avec dans ses mains une petite boule de poils, il me dit :

- Voilà c'est un petit Smilodon, fidèle ami, apportant sa force à qui l'élèvera

Ému, je pris cet animal dans mes bras le regardant plusieurs minutes.

Je lui promis de toujours prendre soin de lui, comme dans les pires moments ou les moins bons.

Plusieurs jours plus tard, le maitre en passant à coté de lui avec mon smilodon, m'appella et me dit :

_ Bonjour, ton smilodon m'a l'air en forme et bien heureux, permets-tu que j'examine, je n'ai [que] rarement vu un animal aussi joyeux.

Je lui donnai la laisse, puis le suivis dans sa tente... Là il commença une incantation avec des mots que je ne comprenais pas, mon animal était perdu puis il ferma les yeux, le maitre cria, son cri résonna dans les proches habitations de la tente.

Une lueur bleuâtre sortait des main du maitre, il les passait sur mon petit animal, puis un flash violent m'éblouit, je mis plusieurs minutes à reprendre mes esprits, je sentais quelque chose se frotter contre ma jambe.

Je regardai plus bas et vis une masse noire à rayures dorées, de longues moustaches, une tête de peluche qui [n']attendait que d'être caressé.

Le maitre me dit, qu'il venait grâce à l'amour et l'amitié qu'on avait tissé au fil des jours d'évoluer, qu'il était devenu plus fort, et qu'il était prêt à affronter n'importe qui à mes côtés.

Après avoir remercié le maitre qui était devenu en fait mon ami.

Je repartis m'asseoir avec Raymond, c'était le petit nom que je lui avais donné, au bord du lac de Darkon, étant pensif sur ce qu'il pourrait faire avec lui tout en lui caressant le dessus de la tête.

Un beau jour, un ami m'a proposé d'aller affronter le terrible Clockworks , j'acceptai avec plaisir, je voyais dans le regard de Raymond qu'il était heureux de participer avec moi à ce nouveau défi, j[e n]'avais que quelques heures pour me préparer et préparer Raymond à cette nouvelle bataille avec mes amis.

Plus tard dans la soirée, nous somme allés devant la cage du monstre, Raymond à coté de moi se frottant contre moi, ronronnant .

Il était aussi inquiet que moi sur ce qu'on allait voir, vu les légendes que les vieux racontaient à Darkon sur le Clockworks ce défi n'était pas acquis d'avance...

Avant de rentrer, je me baissai vers lui lui disant quelques mots dans le creux des ses oreilles, rassuré j'ai confirmé à notre chef qu'on était prêts a rentrer dans la salle.

Le chef valide notre envie d'en découdre avec ce monstre si mythique, Raymond et moi concentrés entrons dans la salle courant vers le Clockworks.

Plusieurs minutes à donner des coups de hache sur ce tas immense de ferraille rouillé, Raymond sûr de lui voyant la peine que je me donnais à combattre ce monstre se mit à rugir tellement fort que les frisson m'envahirent, il continue pendant quelques secondes à rugir de plus en plus fort comme une sorte d'incantation.

J'étais comme tétanisé par ce cri si puissant, des boules bleus se mirent à apparaître sur mes poignet entourant mes mains entières, je tapais le monstre de plus en plus fort, au fur et à mesure du temps une rage m'envahit, je sentais la puissance de Raymond monter en moi, tout son espoir, notre amitié au service de la même cause, défendre Madrigal des ces danger les plus terribles pour notre avenir, nos enfants, nos petit enfants pour une terre meilleure.

Le ClockWorks vaincu, Raymond et moi, nous repartîmes sur notre bout de trottoir au bord de l'eau, Raymond assis à mes pieds, veillant sur moi et moi sur lui, attendant notre destin, mais une chose est sûre, rien ni personne [ne] nous séparera.

Remarques :

- Les virgules : il n'y a pas d'espace avant une virgule, mais uniquement après. Exemple : "Le FOU, c'est bien".

- et / est : "et" est une conjonction de coordination, servant à réunir deux propositions. "est" c'est le verbe "être" au présent de l'indicatif, à la troisième personne du singulier. Ils ne sont pas interchangeables. :aga:

- En rouge : "darkon cyti"... t'es sûr que c'est pas "Darkon City" ?

Sinon y'a plein d'autres remarques qu'on pourrait faire (concordance des temps, ce / se, etc...)... Mais les remarques deviendraient plus longues que le texte, ça ferait désordre. :aga:

J'ai dégrossi un petit peu le travail, là, je conseille vivement d'attendre qu'un autre correcteur (voire mieux : deux) relisent eux aussi ce texte avant de le récupérer. Je me suis principalement concentré sur la correction pure et dure des fôtes, il y a pas mal de tournures qui sont maladroites et pourraient être améliorées (maintenant que y'a moins de fôtes, ce sera plus facile pour faire des remarques à ce sujet). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Rp [Hors Tem] a corrigé   Lun 11 Aoû - 20:18

Relecture en cours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Rp [Hors Tem] a corrigé   Lun 11 Aoû - 20:44

Absurd_Jedi a écrit:
Theend a écrit:
Un jour d'hiver, une jeune femme, parcourant les rues de la ville de darkon cyti, avec ses magnifiques magasins en tous genres, entendit un vieil homme parlant à un petit groupe de personnes formé autour de lui, je m'approchais de ce petite cercle, et tendis l'oreille pour entendre...

Le vieil homme parlait de ce qu'il avait trouvé ce matin, à côté de lui une petite boule blanche et tachetée, [ne] ressemblant à rien de connu sur ces plaines.
Il raconta comment il l'avait trouvée ou plutôt ramassée, en tuant un petit aibbat qui volait autour de sa fenêtre de chambre l'empêchant de dormir...

Dans ma tête, je me suis dit que peut-être on pourrait les avoir sur des autres monstres.

Je pris mon balais, puis volant vers les plaines de Darkon 3, m'arrêtant vers les Watangkas, je sortis mes deux épées puis me promenais entre les collines et les arbres de cette magnifique terre.

Je vis un monstre, devant moi, me regardant avec les mains dans le dos, puis il prit la fuite, j'ai vu dans son dos une chose bizarre, ni une ni deux je jetai mon épée en direction du monstre avec l'espoir de le toucher, et puis un bruit sourd, le manche de mon épée avait percuté le front de cette petite chose par terre roulant sur le sol , c'était ce que l'homme à la barde blanche appelait l'homme à la barde blanche "un œuf".

Heureuse je retournai à Darkon, montrant fièrement dans mes mains l'œuf, puis au loin un homme cria de venir s'approcher.

Il expliqua à la foule autour de lui, comment élever son œuf pour le faire éclore.

Transformer nos récompenses de combat en nourriture.

Je pris mon sac le remplissant de ces récompenses si durement gagnées, m'approchant du maitre des familiers.

Je lui donnai le sac rempli, puis il me redonna en échange plein de petits sacs remplis de billes marron.

Plusieurs jours passèrent... Assise sur le trottoir vers le maitre, qui m'a tant appris et donné envie de m'occuper de ces familiers.

Je commençais à m'assoupir quand soudain dans mes main l'œuf bougeait, j'appelai mon ami, je tremblais, impatient puis la coquille se craqua, le maitre m'avait dit de le lui apporter dès qu'il bougerait, étant pas loin, je lui confiai mon œuf un peu sceptique sur son avenir...

Plusieurs heures plus tard le maitre, avec dans ses mains une petite boule de poils, il me dit :

- Voilà c'est un petit Smilodon, fidèle ami, apportant sa force à qui l'élèvera

Ému, je pris cet animal dans mes bras le regardant plusieurs minutes.

Je lui promis de toujours prendre soin de lui, comme dans les pires moments ou les moins bons.

Plusieurs jours plus tard, le maitre en passant à coté de lui avec mon smilodon, m'appella et me dit :

- Bonjour, ton smilodon m'a l'air en forme et bien heureux, permets-tu que j'examine, je n'ai [que] rarement vu un animal aussi joyeux.

Je lui donnai la laisse, puis le suivis dans sa tente... Là il commença une incantation avec des mots que je ne comprenais pas, mon animal était perdu puis il ferma les yeux, le maitre cria, son cri résonna dans les proches habitations de la tente.

Une lueur bleuâtre sortait des main du maitre, il les passait sur mon petit animal, puis un flash violent m'éblouit, je mis plusieurs minutes à reprendre mes esprits, je sentais quelque chose se frotter contre ma jambe.

Je regardai plus bas et vis une masse noire à rayures dorées, de longues moustaches, une tête de peluche qui [n']attendait que d'être caressé.

Le maitre me dit, qu'il venait grâce à l'amour et l'amitié qu'on avait tissé au fil des jours d'évoluer, qu'il était devenu plus fort, et qu'il était prêt à affronter n'importe qui à mes côtés.

Après avoir remercié le maitre qui était devenu en fait mon ami, je repartis m'asseoir avec Raymond, c'était le petit nom que je lui avais donné, au bord du lac de Darkon, étant pensif sur ce qu'il pourrait faire avec lui tout en lui caressant le dessus de la tête.

Un beau jour, un ami m'a proposé (me proposa) d'aller affronter le terrible Clockworks , j'acceptai avec plaisir, je voyais dans le regard de Raymond qu'il était heureux de participer avec moi à ce nouveau défi, j[e n]'avais que quelques heures pour me préparer et préparer Raymond à cette nouvelle bataille avec mes amis.

Plus tard dans la soirée, nous somme allés devant la cage du monstre, Raymond à coté de moi se frottant contre moi, ronronnant .

Il était aussi inquiet que moi sur ce qu'on allait voir, vu les légendes que les vieux racontaient à Darkon sur le Clockworks ce défi n'était pas acquis d'avance...

Avant de rentrer, je me baissai vers lui lui disant quelques mots dans le creux des ses oreilles, rassuré j'ai confirmé à notre chef qu'on était prêts a rentrer dans la salle.

Le chef valida notre envie d'en découdre avec ce monstre si mythique, Raymond et moi concentrés entrons dans la salle courant vers le Clockworks.

Plusieurs minutes à donner des coups de hache sur cet immense tas immense de ferraille rouillée, Raymond sûr de lui voyant la peine que je me donnais à combattre ce monstre se mit à rugir tellement fort que les frisson m'envahirent, il continua pendant quelques secondes à rugir de plus en plus fort comme une sorte d'incantation.

J'étais comme tétanisé par ce cri si puissant, des boules bleues se mirent à apparaître sur mes poignets entourant mes mains entières, je tapais le monstre de plus en plus fort, au fur et à mesure du temps une rage m'envahit, je sentais la puissance de Raymond monter en moi, tout son espoir, notre amitié au service de la même cause, défendre Madrigal des ces danger les plus terribles pour notre avenir, nos enfants, nos petit enfants pour une terre meilleure.

Le ClockWorks vaincu, Raymond et moi, nous repartîmes sur notre bout de trottoir au bord de l'eau, Raymond assis à mes pieds, veillant sur moi et moi sur lui, attendant notre destin, mais une chose est sûre, rien ni personne [ne] nous séparera.

Remarques :

- Les virgules : il n'y a pas d'espace avant une virgule, mais uniquement après. Exemple : "Le FOU, c'est bien".

- et / est : "et" est une conjonction de coordination, servant à réunir deux propositions. "est" c'est le verbe "être" au présent de l'indicatif, à la troisième personne du singulier. Ils ne sont pas interchangeables. :aga:

- En rouge : "darkon cyti"... t'es sûr que c'est pas "Darkon City" ?

Sinon y'a plein d'autres remarques qu'on pourrait faire (concordance des temps, ce / se, etc...)... Mais les remarques deviendraient plus longues que le texte, ça ferait désordre. :aga:

J'ai dégrossi un petit peu le travail, là, je conseille vivement d'attendre qu'un autre correcteur (voire mieux : deux) relisent eux aussi ce texte avant de le récupérer. Je me suis principalement concentré sur la correction pure et dure des fôtes, il y a pas mal de tournures qui sont maladroites et pourraient être améliorées (maintenant que y'a moins de fôtes, ce sera plus facile pour faire des remarques à ce sujet). Wink

2ème lecture study
Une 3ème ne ferait pas de mal je pense ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp [Hors Tem] a corrigé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp [Hors Tem] a corrigé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: