Partagez | 
 

 RP Asylium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugh



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: RP Asylium   Sam 26 Juil - 3:53

Voila,il faudrait que vous corrigiez ce texte assez long mais on est pas préssé.Je suis pas fort pour écrire sans fautes donc j'ai passé le texte au correcteur orthographique ce qui est normal.

Citation :
Depuis quelques temps Hugh sent bien que quelque chose ne va pas chez lui. Aprés son accident il a commencé à avoir des visions morbide et des envies de meurtre.
Il sait que seul il ne trouvera pas de réponses à sa question " Qu'est ce qui m'arrive ? ",quand un problème de la sorte arrive il n'y a plus qu'une solution consulter des pros. C'est pourquoi il se prépare à un grand périple en direction de l'asile. Juste le temps d'enfiler son scaphandre et de monter dans son betrayal et Hugh part.

Il va faire une distance très longue pour trouver une réponse,à bord de son betrayal Hugh roule à travers le désert de Mars. Les roues remuent le sable rouge et épais qui à une odeur particulière,une odeur de mort.
Après prés de 5 heures de route Hugh se retrouve devant une grande bâtisse aux allures peut accueillantes.

Il descend de son betrayal,le scaphandre est lourd Hugh marche en direction du bâtiment immense aux murs grisâtres,et aux fenêtres à barreaux une grande porte métallique rouillé fais office d'entrée. Hugh tape 2 fois,la grande porte s'ouvre et un SAS apparait il léve son scaphandre et sort du SAS. Un grand couloir se découvre,les murs du couloirs sont recouvert d'une épaisse masse de tissu. Hugh avance la fin du couloir arrive il voit alors un rez de chaussé avec plusieurs portes et un escalier pour monter aux étages,le bâtiment compte 4 étages de cellules pour fou.

Il y a une porte avec écrit "bureau",une personne en blouse blanche taché de sang sort de ce bureau. Hugh ne peut distinguer si cette personne est féminine ou masculine,l'inconnue lui fais signe d'avancer vers un podium en bois très foncé. Sur ce podium un formulaire est posé,il dit :

" Symptômes : Hugh écrit : < Visions morbides et envie psychotique de tuer >
Durée du séjour : < Indéterminée >

Contrat : < Dans l'asile l'hygiène est de rigueur,une hygiène irréprochable évite la venue des poux. Dans le bâtiment il est interdit d'être violent,la bouffe servis est mauvaise mais vous devez la manger sans rechigner et surtout vous devez prendre tout vos médicaments > "

L'inconnu fais signe à Hugh de monter à l'étage,la personne lui donne un uniforme et l'emmène dans une salle aux nom horrible,"la salle de dessuintage",dans cette piéce Hugh est rasé la boule à zéro. L'inconnu prend ensuite une pince et se rapproche de Hugh qui commence à paniquer,la personne injecte un sérum qui immobilise Hugh puis elle prend la pince,ouvre la bouche de Hugh et lui arrache toutes les caries,au total 3 dents.
Quand Hugh sent ses membres revenir il se voit dans une piéce très petites toujours le même tissu épais sur les murs un lavabo poisseux plein de sang séché et des toilette qui sente la fiente et le moisis.
L'inconnu ouvre la cellule de Hugh et lui fais signe de la suivre,tout deux descende aux rez de chaussé et rentre dans le bureau là alors l'inconnu ôte son masque,Hugh voit une femme qui va surement lui dire ce qu'il a mais ce qu'il faudrait faire et cela ne sera surement pas une partie de plaisir pour guérir au vue des cris de douleurs terrifiants qui résonnent dans le grand Bâtiment puants et crasseux ....


l'inconnue s'avère être gizianne, l'infirmière de garde ce soir la...

"voila comment ça se passe réellement ici : les papiers et la boule a zéro a l'arriver c'est pour que la firme nous fiche la paix
en fait les vrai gérants sont les fous eux mêmes... il nous font trop peur pour qu'on ose réellement les contredire

nous on vous refile les cachets et basta !

Ah ! c'est vrai... tu dois aller voir l'infirmier en chef avant de rencontre les "gérants" ..."

sur ce elle lui prit la main et l'emmena vers un long couloir aux teintes marrons crasse et rouille...

là une porte métallique et rouillée arborait un magnifique "infichef" gravé, avec ce qu'il semble être un caillou, dans l'ancienne peinture...

la porte s'ouvre, en même temps qu'elle grince, hugh est persuadé d'entendre un hurlement de douleur provenir du fond du couloir...

là est assit un homme, manchot, blouse irréprochable... il a l'air assez jeune mais hugh n'osais pas avancer un quelconque age...

"ouais? c'est pour quoi?! "
...


Avec la peur au ventre,Hugh avance d'un pas et dit d'une voix malsaine et sadique qu'il a depuis son accident :

" J'ai remplis mon formulaire "

Le manchot à la blouse parfaite lui fais signe de lui donner le formulaire,Hugh s'éxécute. L'homme lis le formulaire avec un sourire malsain en coin de lévre il léve la tête vers Hugh et lui dit à voix basse "Parfait".
Hugh ne s'avait pas comment prendre ce parfait,est ce qu'il allait bien ou au contraire c'était les symptômes parfait d'un psychopathe.
L'homme alors montre à Hugh la sortis,Gizianne le saisis par la main et l'emméne aux 3 éme étages du bâtiment la puanteur est plus forte et le moisis et la crasse est beaucoup plus visible. Gizianne lui dit alors d'avancer d'un pas,Hugh le fais un portillon scelle l'accés au escalier Gizianne se trouve derriére le portillon et Hugh se trouve coincé au 3 éme étage la alors toutes les portes des cellules s'ouvrent et les détraqués mentaux sortent et se ballade sans craintes dans tout un étage. Hugh à compris que c'était l'enfer et qu'ils fallaient se tenir à carreaux pour ne pas finir comme les pauvres gars massacré par terre.

Au moment ou Hugh s'apprête à avancer et rentrer dans l'enfer du 3 éme étages,le manchot et Gizianne se plante dérriére le portillon puis cris :

"Bienvenue en enfer" avec un rire malsain

Au moins Hugh sait qu'il est un démon maintenant ...


Le bruit est assourdissant... les chambres bien que capitonnées ne retiennent pas les cris quasi-bestiaux des internés... parmi eux des terraformeurs disparus mais aussi quelques figures visibles aux bar...

L'une d'elle s'approche d'hugh

C'est une jeune femme, frêle, les cheveux teints d'une couleur assez indéfinissable

Elle lui saute presque dessus...

"Salut!! t'es nouveau?! t'es quoi toi? moi ils ont dit "cas désespéré" ...
alors t'es un terraformeur ou un déserteur?! y sont méchants dehors? "

Le flux quasi continu de question étourdit un peu plus le terraformeur

Son regard était toujours attiré par les corps inanimés au sol, baignant dans différents liquides corporels...

Il se décida a prendre la parole lorsqu'un bruit sourd retentit... suivit immédiatement d'une sirene crachotante.

"c'est quoi ça? demande-t-il
- Une foutue ogive ! la troisième depuis le début de la guerre... c'est moi qui nous ai foutu dans ce merdier!! hé hé !! c'est moi qui gere tout ici !! sauf le grannnd toubib, dit-elle en gesticulant"

Elle se pose puis réfléchit un moment...

"mais ! mais ça veut dire qu'on a plus un rond dans la caisse?! ça veut dire PENURIE DE CACHETONS !!!! "

A ces mots, toutes les personnes présentes, qui avaient fait silence après la secousse, se rendirent compte simultanément de la situation...

Les bruits et les cris reprirent de plus belle.. le mouvement devient mimrydien, bousculant violemment le jeune homme , prit soudain e nausées a cause de tout ce remue ménage...


"Ils te l'ont déjà dit... mais bienvenue dans cet enfer fou!! dit la jeune terraformeuse en courant a la porte pour la marteler de ses petits poings et réclamer une surdose de cachets"


Une petite trappe s'ouvre,par là des pillules sont jetées.La jeune femme se jette sur les pillules,puis les portes à sa bouche mais Hugh lui crit " Non !!!! " elle le regarde d'un air interrogatif et lui dit " mais qui y'a t'il ??? ".Hugh qui est assis se léve et réponds à la jeune femme :

" - Je ne suis pas là depuis longtemps mais si il y a bien une chose que j'ai vite apprise,c'est que moins on prend de ces cachets mieux on se porte.Alors écoute moi jeu ...

- Kanafan je m'appelle Kanafan réponds la jeune femme

- Oui alors je disais,Kanafan on va être obligé de partager cette chambre avec des tarés qui s'urinent dessus et qui nage dans leurs vomis tu es peut être un cas désespérée mais tu restes plus normal que ces malades.On va rester soudé tu m'as compris alors ces cachets tu les prend plus tu fais comme moi tu prends une petite boite et tu y mets tout les cachets que l'on te jette

- Je veux bien mais je n'ai pas de boites déclare Kanafan "

Hugh lui tend alors une boite de bonbon trouvé dans un coin de la chambre,voila maintenant tu mets tes pillules dedans dit-il.
Hugh regardent ensuite autour de lui,il voit tout ces dérangés mentaux.Il comprend alors que ce ne sont pas des terraformeurs mais bien des terraformeurs disparus,qui n'ont peut être jamais été connus.

La jeune femme du nom de Kanafan recommence alors à mitraillé Hugh de questions :

" - Et alors tu es un terraformeurs ou un deserteur ?,comment sait dehors ?,et puis qu'est ce qui t'arrive à toi ?

- Je suis venu ici de mon plein grés avec une part de mystére à conserver ... "

Hugh commence à peine à s'habitué au bruit de l'asile quand les cris sont plus fort,Gizianne vient redonner encore des cachets.
Hugh prend les pilules et les cache dans sa boite,puis regarde Kanafan qui fais pareil mais avec regret.

L'alarme retentit,ce bruit assourdissant qui claque les oreilles." Mais quand est ce que ce sera terminé ? " crie Hugh.
" J'en sais rien " lui répond la jeune femme.
" Bon puisque tu controles cette asile tu devrais faire arrêter ça,et combler la faillite de l'asile même si cela me dérange pas qu'on puisse plus acheter de cachets,par contre ça risque de déranger nos amis qui en ont besoin et je veux vivre " dit Hugh ...

La siréne se tait,le brouaha recommence tout les patients se mettent à crier,vomir ou uriner.Hugh observe la jeune femme il voit bien qu'elle n'a pas l'étoffe de la chef,et pourtant ils ont l'air de la respecter mais elle n'inspire que de la gentillesse à Hugh.Et puis si elle est chef pourquoi elle m'écoute si facilement pense Hugh,pourquoi n'a t'elle pas rechigné pour les cachets ??? se demande t'il. Qu'est ce que Kanafan cache,elle est trop mystérieuse pourquoi est-telle un cas désespérée tant que Hugh n'en saura pas plus il se montrera méfiant envers elle ....

Merci d'avance Content2

PS : Le RP n'a pas été fais que par moi il y a Kanafan qui a écrit aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchenn

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RP Asylium   Sam 26 Juil - 11:13

Citation :
Depuis quelques temps Hugh sent bien que quelque chose ne va pas chez lui. Après son accident il a commencé à avoir des visions morbides et des envies de meurtre.
Il sait que seul il ne trouvera pas de réponses à sa question " Qu'est ce qui m'arrive ? ",quand un problème de la sorte arrive il n'y a plus qu'une solution: consulter des pros. C'est pourquoi il se prépare à un grand périple en direction de l'asile. Juste le temps d'enfiler son scaphandre et de monter dans son betrayal et Hugh part.

Il va faire (parcourir ?) une distance très longue pour trouver une réponse. A bord de son betrayal Hugh roule à travers le désert de Mars,les roues remuent le sable rouge et épais qui a une odeur particulière,une odeur de mort.
Après prés de 5 heures de route Hugh se retrouve devant une grande bâtisse à l'allure peu accueillante.

Il descend de son betrayal, le scaphandre est lourd, Hugh marche en direction du bâtiment immense aux murs grisâtres et aux fenêtres à barreaux, une grande porte métallique rouillée fait office d'entrée. Hugh tape 2 fois,la grande porte s'ouvre et un sas apparait il enlève son scaphandre et sort du sas. Un grand couloir se découvre(dévoile ?),les murs du couloirs sont recouverts d'une épaisse masse de tissu. Hugh avance, la fin du couloir arrive, il voit alors un rez de chaussée avec plusieurs portes et un escalier pour monter aux étages, le bâtiment compte 4 étages de cellules pour fous.

Il y a une porte avec écrit "bureau", une personne en blouse blanche tachée de sang sort de ce bureau. Hugh ne peut distinguer si cette personne est féminine ou masculine (un homme ou une femme ?), l'inconnu lui fait signe d'avancer vers un podium en bois très foncé. Sur ce podium un formulaire est posé, il dit ( est écrit ?):

" Symptômes : Hugh écrit : < Visions morbides et envie psychotique de tuer >
Durée du séjour : < Indéterminée >

Contrat : < Dans l'asile l'hygiène est de rigueur, une hygiène irréprochable évite la venue des poux. Dans le bâtiment il est interdit d'être violent, la bouffe servie est mauvaise mais vous devez la manger sans rechigner et surtout vous devez prendre tout vos médicaments > "

L'inconnu fait signe à Hugh de monter à l'étage, la personne lui donne un uniforme et l'emmène dans une salle aunom horrible, "la salle de dessuintage", dans cette pièce Hugh est rasé la boule à zéro (totalement rasé ?). L'inconnu prend ensuite une pince et se rapproche de Hugh qui commence à paniquer, la personne injecte un sérum qui immobilise Hugh puis elle prend la pince, ouvre la bouche de Hugh et lui arrache toutes les caries, au total 3 dents.
Quand Hugh sent ses membres revenir il se voit dans une pièce très petite toujours le même tissu épais sur les murs un lavabo poisseux plein de sang séché et des toilettes qui sentent la fiente et le moisi.
L'inconnu ouvre la cellule de Hugh et lui fait signe de le suivre, tous deux descendent au rez-de-chaussée et rentrent dans le bureau. Alors l'inconnu ôte son masque, Hugh voit une femme qui va surement lui dire ce qu'il a et ce qu'il faudrait faire et cela ne sera surement pas une partie de plaisir pour guérir au vu des cris de douleurs terrifiants qui résonnent dans le grand Bâtiment puant et crasseux ....


l'inconnue s'avère être Gizianne, l'infirmière de garde ce soir ...

"voila comment ça se passe réellement ici : les papiers et la boule à zéro à l'arrivée c'est pour que la firme nous fiche la paix en fait les vrai gérants sont les fous eux mêmes... ils nous font trop peur pour qu'on ose réellement les contredire.

Nous on vous refile les cachets et basta !

Ah ! c'est vrai... tu dois aller voir l'infirmier en chef avant de rencontrer les "gérants" ..."

Sur ce elle lui prit la main et l'emmena vers un long couloir aux teintes marrons crasse et rouille...

Là une porte métallique rouillée arborait un magnifique "infichef" gravé, avec ce qu'il semble être un caillou, dans l'ancienne peinture...

La porte s'ouvre, en même temps qu'elle grince, Hugh est persuadé d'entendre un hurlement de douleur provenir du fond du couloir...

Là est assis un homme, manchot, blouse irréprochable... il a l'air assez jeune mais Hugh n'ose pas avancer un quelconque âge ...

"ouais? c'est pour quoi?! "
...


Avec la peur au ventre, Hugh avance d'un pas et dit d'une (avec la ?) voix malsaine et sadique qu'il a depuis son accident :

" J'ai remplis mon formulaire "

Le manchot à la blouse parfaite lui fait signe de lui donner le formulaire (document ?) , Hugh s'éxécute. L'homme lit le formulaire avec un sourire malsain au coin des lèvres. Il lève la tête vers Hugh et lui dit à voix basse "Parfait".
Hugh ne savait pas comment prendre ce parfait, est ce qu'il allait bien ou au contraire était-ce les symptômes parfaits d'un psychopathe.
L'homme alors montre à Hugh la sortie ,Gizianne le saisit par la main et l'emmène. Au 3éme étage du bâtiment la puanteur est plus forte et le moisi et la crasse sont beaucoup plus visibles . Gizianne lui dit alors d'avancer d'un pas,Hugh le fait, un portillon scelle l'accès aux escaliers Gizianne se trouve derrière le portillon et Hugh se trouve coincé au 3éme étage. Alors toutes les portes des cellules s'ouvrent et les détraqués mentaux sortent et se balladent sans crainte dans tout l'étage. Hugh a compris que c'était l'enfer et qu'il fallait se tenir à carreaux pour ne pas finir comme les pauvres gars massacrés par terre.

Au moment ou Hugh s'apprête à avancer et rentrer (pour entrer ?) dans l'enfer du 3éme étage ,le manchot et Gizianne se plantent derrière le portillon puis crient :

"Bienvenue en enfer" avec un rire malsain

Au moins Hugh sait qu'il est un démon maintenant ...


Le bruit est assourdissant... les chambres bien que capitonnées ne retiennent pas les cris quasi-bestiaux des internés... parmi eux des terraformeurs disparus mais aussi quelques figures visibles au bar...

L'une d'elle s'approche d'Hugh

C'est une jeune femme, frêle, les cheveux teints d'une couleur assez indéfinissable.

Elle lui saute presque dessus...

"Salut!! t'es nouveau?! t'es quoi toi? moi ils ont dit "cas désespéré" ...
alors t'es un terraformeur ou un déserteur?! y sont méchants dehors? "


Le flux quasi continu de question étourdit un peu plus le terraformeur

Son regard était toujours attiré par les corps inanimés au sol, baignant dans différents liquides corporels...

Il se décidait à prendre la parole lorsqu'un bruit sourd retentit... suivit immédiatement d'une sirène crachotante.

"c'est quoi ça? demande-t-il
- Une foutue ogive ! la troisième depuis le début de la guerre... c'est moi qui nous ai foutu dans ce merdier!! hé hé !! c'est moi qui gère tout ici !! sauf le grannnd (3 n ? Est-ce exprès ?) toubib, dit-elle en gesticulant"

Elle se pose puis réfléchit un moment...

"mais ! mais ça veut dire qu'on n'a plus un rond dans la caisse?! ça veut dire PENURIE DE CACHETONS !!!! "

A ces mots, toutes les personnes présentes, qui avaient fait silence après la secousse, se rendirent compte simultanément de la situation...

Les bruits et les cris reprirent de plus belle.. le mouvement devient mimrydien (??) , bousculant violemment le jeune homme , prit soudain de nausées à cause de tout ce remue ménage...


"Ils te l'ont déjà dit... mais bienvenue dans cet enfer fou!! dit la jeune terraformeuse en courant à la porte pour la marteler de ses petits poings et réclamer une surdose de cachets"


Une petite trappe s'ouvre, par là des pilules sont jetées. La jeune femme se jette sur les pilules, puis les porte à sa bouche mais Hugh lui crie " Non !!!! " elle le regarde d'un air interrogatif et lui dit " mais qui y'a t'il ??? ".Hugh qui est assis se lève et répond à la jeune femme :

" - Je ne suis pas là depuis longtemps mais si il y a bien une chose que j'ai vite apprise,c'est que moins on prend de ces cachets mieux on se porte. Alors écoute moi jeu ...

- Kanafan je m'appelle Kanafan répond la jeune femme.

- Oui alors je disais,Kanafan on va être obligé de partager cette chambre avec des tarés qui s'urinent dessus et qui nagent dans leur vomi tu es peut être un cas désespéré mais tu restes plus normale que ces malades. On va rester soudé, tu m'as compris alors ces cachets tu les prends plus, tu fais comme moi tu prends une petite boite et tu y mets tout les cachets que l'on te jette

- Je veux bien mais je n'ai pas de boites déclare Kanafan "

Hugh lui tend alors une boite de bonbon trouvée dans un coin de la chambre "Voila maintenant tu mets tes pillules dedans" dit-il.
Hugh regarde ensuite autour de lui, il voit tout ces dérangés mentaux. Il comprend alors que ce ne sont pas des terraformeurs mais bien des terraformeurs disparus, qui n'ont peut être jamais été connus. (s'ils sont inconnus, ils n'ont pas disparus)

La jeune femme du nom de Kanafan recommence alors à mitrailler Hugh de questions :

" - Et alors tu es un terraformeur ou un déserteur ?,comment c'est dehors ?,et puis qu'est ce qui t'arrive à toi ?

- Je suis venu ici de mon plein gré avec une part de mystère à conserver ... "

Hugh commence à peine à s'habituer au bruit de l'asile quand les cris se font plus forts , Gizianne vient redonner encore des cachets.
Hugh prend les pilules et les cache dans sa boite,puis regarde Kanafan qui fait pareil mais avec regret.

L'alarme retentit, ce bruit assourdissant qui claque les oreilles." Mais quand est ce que ce sera terminé ? " crie Hugh.
" J'en sais rien " lui répond la jeune femme.
" Bon puisque tu contrôles cette asile tu devrais faire arrêter ça, et combler la faillite de l'asile même si cela me dérange pas qu'on puisse plus acheter de cachets, par contre ça risque de déranger nos amis qui en ont besoin et je veux vivre " dit Hugh ...

La sirène se tait,le brouhaha recommence tout les patients se mettent à crier, vomir ou uriner. Hugh observe la jeune femme il voit bien qu'elle n'a pas l'étoffe de la chef,et pourtant ils ont l'air de la respecter mais elle n'inspire que de la gentillesse à Hugh.Et puis si elle est chef pourquoi elle m'écoute si facilement pense Hugh,pourquoi n'a-t-elle pas rechigné pour les cachets ??? se demande-t-il. Qu'est ce que Kanafan cache,elle est trop mystérieuse pourquoi est-telle un cas désespéré tant que Hugh n'en saura pas plus il se montrera méfiant envers elle ....

-> j'ai rajouté quelques points et virgules ici et là sans les noter...
-> entre les parenthèses, des remarques ou des suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: RP Asylium   Sam 26 Juil - 14:43

chouchenn a écrit:
Citation :
Depuis quelques temps Hugh sent bien que quelque chose ne va pas chez lui. Après son accident il a commencé à avoir des visions morbides et des envies de meurtre.
Il sait que seul il ne trouvera pas de réponses à sa question " Qu'est ce qui m'arrive ? ", quand un problème de la sorte arrive il n'y a plus qu'une solution : consulter des pros. C'est pourquoi il se prépare à un grand périple en direction de l'asile. Juste le temps d'enfiler son scaphandre et de monter dans son Betrayal et Hugh part.

Il va faire (parcourir ?) une distance très longue pour trouver une réponse. A bord de son betrayal Hugh roule à travers le désert de Mars, les roues remuent le sable rouge et épais qui a une odeur particulière,une odeur de mort.
Après prés de 5 heures de route Hugh se retrouve devant une grande bâtisse à l'allure peu accueillante.

Il descend de son Betrayal, le scaphandre est lourd, Hugh marche en direction du bâtiment immense aux murs grisâtres et aux fenêtres à barreaux, une grande porte métallique rouillée fait office d'entrée. Hugh tape 2 fois, la grande porte s'ouvre et un sas apparait il enlève son scaphandre et sort du sas. Un grand couloir se découvre(dévoile ?), les murs du couloirs sont recouverts d'une épaisse masse de tissu. Hugh avance, la fin du couloir arrive, il voit alors un rez-de-chaussée avec plusieurs portes et un escalier pour monter aux étages, le bâtiment compte 4 étages de cellules pour fous.

Il y a une porte avec écrit "Bureau", une personne en blouse blanche tachée de sang sort de ce bureau. Hugh ne peut distinguer si cette personne est féminine ou masculine (un homme ou une femme ?), l'inconnu lui fait signe d'avancer vers un podium en bois très foncé. Sur ce podium un formulaire est posé, il dit ( est écrit ?):

" Symptômes : Hugh écrit : < Visions morbides et envie psychotique de tuer >
Durée du séjour : < Indéterminée >

Contrat : < Dans l'asile l'hygiène est de rigueur, une hygiène irréprochable évite la venue des poux. Dans le bâtiment il est interdit d'être violent, la bouffe servie est mauvaise mais vous devez la manger sans rechigner et surtout vous devez prendre tous vos médicaments > "

L'inconnu fait signe à Hugh de monter à l'étage, la personne lui donne un uniforme et l'emmène dans une salle au nom horrible, "la salle de dessuintage", dans cette pièce Hugh est rasé la boule à zéro (totalement rasé ?). L'inconnu prend ensuite une pince et se rapproche de Hugh qui commence à paniquer, la personne injecte un sérum qui immobilise Hugh puis elle prend la pince, ouvre la bouche de Hugh et lui arrache toutes les caries, au total 3 dents.
Quand Hugh sent ses membres revenir il se voit dans une pièce très petite toujours le même tissu épais sur les murs un lavabo poisseux plein de sang séché et des toilettes qui sentent la fiente et le moisi.
L'inconnu ouvre la cellule de Hugh et lui fait signe de le suivre, tous deux descendent au rez-de-chaussée et rentrent dans le bureau. Alors l'inconnu ôte son masque, Hugh voit une femme qui va surement lui dire ce qu'il a et ce qu'il faudrait faire et cela ne sera surement pas une partie de plaisir pour guérir au vu des cris de douleurs terrifiants qui résonnent dans le grand bâtiment puant et crasseux ....


L'inconnue s'avère être Gizianne, l'infirmière de garde ce soir- ...

"Voila comment ça se passe réellement ici : les papiers et la boule à zéro à l'arrivée c'est pour que la firme nous fiche la paix en fait les vrais gérants sont les fous eux mêmes... Ils nous font trop peur pour qu'on ose réellement les contredire.

Nous on vous refile les cachets et basta !

Ah ! c'est vrai... tu dois aller voir l'infirmier en chef avant de rencontrer les "gérants" ..."

Sur ce elle lui prit la main et l'emmena vers un long couloir aux teintes marrons crasse et rouille...

Là une porte métallique rouillée arborait un magnifique "infichef" gravé, avec ce qu'il semble être un caillou, dans l'ancienne peinture...

La porte s'ouvre, en même temps qu'elle grince, Hugh est persuadé d'entendre un hurlement de douleur provenir du fond du couloir...

Là est assit un homme, manchot, blouse irréprochable... il a l'air assez jeune mais Hugh n'ose pas avancer un quelconque âge ...

"Ouais? c'est pour quoi?! "
...


Avec la peur au ventre, Hugh avance d'un pas et dit d'une (avec la ?) voix malsaine et sadique qu'il a depuis son accident :

" J'ai remplis mon formulaire "

Le manchot à la blouse parfaite lui fait signe de lui donner le formulaire (document ?), Hugh s'éxécute. L'homme lit le formulaire avec un sourire malsain au coin des lèvres. Il lève la tête vers Hugh et lui dit à voix basse "Parfait".
Hugh ne savait pas comment prendre ce parfait, est ce qu'il allait bien ou au contraire était-ce les symptômes parfaits d'un psychopathe ?
L'homme alors montre à Hugh la sortie , Gizianne le saisit par la main et l'emmène. Au 3éme étage du bâtiment la puanteur est plus forte et le moisi et la crasse sont beaucoup plus visibles. Gizianne lui dit alors d'avancer d'un pas, Hugh le fait, un portillon scelle l'accès aux escaliers. Gizianne se trouve derrière le portillon et Hugh se trouve coincé au 3éme étage. Alors toutes les portes des cellules s'ouvrent et les détraqués mentaux sortent et se balladent sans crainte dans tout l'étage. Hugh a compris que c'était l'enfer et qu'il fallait se tenir à carreaux pour ne pas finir comme les pauvres gars massacrés par terre.

Au moment où Hugh s'apprête à avancer et rentrer (pour entrer ?) dans l'enfer du 3éme étage, le manchot et Gizianne se plantent derrière le portillon puis crient :

"Bienvenue en enfer" avec un rire malsain.

Au moins Hugh sait qu'il est un démon maintenant ...


Le bruit est assourdissant... les chambres bien que capitonnées ne retiennent pas les cris quasi-bestiaux des internés... parmi eux des terraformeurs disparus mais aussi quelques figures visibles au bar...

L'une d'elle s'approche d'Hugh

C'est une jeune femme, frêle, les cheveux teints d'une couleur assez indéfinissable.

Elle lui saute presque dessus...

"Salut!! T'es nouveau?! T'es quoi toi? Moi ils ont dit "Cas désespéré" ...
Alors t'es un terraformeur ou un déserteur?! Y sont méchants dehors? "


Le flux quasi continu de question étourdit un peu plus le terraformeur.

Son regard était toujours attiré par les corps inanimés au sol, baignant dans différents liquides corporels...

Il se décidait à prendre la parole lorsqu'un bruit sourd retentit... suivit immédiatement d'une sirène crachotante.

"C'est quoi ça? demande-t-il
- Une foutue ogive ! La troisième depuis le début de la guerre... c'est moi qui nous ai foutu dans ce merdier!! Hé hé !! C'est moi qui gère tout ici !! Sauf le grannnd (3 n ? Est-ce exprès ?) toubib, dit-elle en gesticulant."

Elle se pose puis réfléchit un moment...

"Mais ! Mais ça veut dire qu'on n'a plus un rond dans la caisse?! Ca veut dire PENURIE DE CACHETONS !!!! "

A ces mots, toutes les personnes présentes, qui avaient fait silence après la secousse, se rendirent compte simultanément de la situation...

Les bruits et les cris reprirent de plus belle... le mouvement devient mimrydien (??), bousculant violemment le jeune homme, pris soudain de nausées à cause de tout ce remue ménage...


"Ils te l'ont déjà dit... mais bienvenue dans cet enfer fou!! dit la jeune terraformeuse en courant à la porte pour la marteler de ses petits poings et réclamer une surdose de cachets"


Une petite trappe s'ouvre, par là des pilules sont jetées. La jeune femme se jette sur les pilules, puis les porte à sa bouche mais Hugh lui crie "Non !!!! " Elle le regarde d'un air interrogatif et lui dit " Mais qui y'a t'il ??? ". Hugh qui est assis se lève et répond à la jeune femme :

" - Je ne suis pas là depuis longtemps mais si il y a bien une chose que j'ai vite apprise, c'est que moins on prend de ces cachets mieux on se porte. Alors écoute moi jeu ...

- Kanafan je m'appelle Kanafan répond la jeune femme.

- Oui alors je disais, Kanafan on va être obligé de partager cette chambre avec des tarés qui s'urinent dessus et qui nagent dans leur vomi, tu es peut être un cas désespéré mais tu restes plus normale que ces malades. On va rester soudé, tu m'as compris alors ces cachets tu les prends plus, tu fais comme moi tu prends une petite boite et tu y mets tout les cachets que l'on te jette.

- Je veux bien mais je n'ai pas de boites déclare Kanafan ."

Hugh lui tend alors une boite de bonbon trouvée dans un coin de la chambre "Voila maintenant tu mets tes pillules dedans" dit-il.
Hugh regarde ensuite autour de lui, il voit tout ces dérangés mentaux. Il comprend alors que ce ne sont pas des terraformeurs mais bien des terraformeurs disparus, qui n'ont peut être jamais été connus. (s'ils sont inconnus, ils n'ont pas disparus)

La jeune femme du nom de Kanafan recommence alors à mitrailler Hugh de questions :

" - Et alors tu es un terraformeur ou un déserteur ? Comment c'est dehors ? Et puis qu'est ce qui t'arrive à toi ?

- Je suis venu ici de mon plein gré avec une part de mystère à conserver ... "

Hugh commence à peine à s'habituer au bruit de l'asile. Quand les cris se font plus forts, Gizianne vient redonner encore des cachets.
Hugh prend les pilules et les cache dans sa boite,puis regarde Kanafan qui fait pareil mais avec regret.

L'alarme retentit, ce bruit assourdissant qui claque les oreilles. " Mais quand est ce que ce sera terminé ? " crie Hugh.
" J'en sais rien " lui répond la jeune femme.
" Bon puisque tu contrôles cette asile tu devrais faire arrêter ça, et combler la faillite de l'asile même si cela me dérange pas qu'on puisse plus acheter de cachets, par contre ça risque de déranger nos amis qui en ont besoin et je veux vivre " dit Hugh ...

La sirène se tait, le brouhaha recommence et tous les patients se mettent à crier, vomir ou uriner. Hugh observe la jeune femme il voit bien qu'elle n'a pas l'étoffe de la chef,et pourtant ils ont l'air de la respecter mais elle n'inspire que de la gentillesse à Hugh. Et puis si elle est chef pourquoi elle m'écoute si facilement pense Hugh, pourquoi n'a-t-elle pas rechigné pour les cachets ??? se demande-t-il. Qu'est ce que Kanafan cache ? Elle est trop mystérieuse. Pourquoi est-telle un cas désespéré ? Tant que Hugh n'en saura pas plus il se montrera méfiant envers elle ....

-> j'ai rajouté quelques points et virgules ici et là sans les noter...
-> entre les parenthèses, des remarques ou des suggestions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP Asylium   Sam 26 Juil - 14:50

Correction partie I
Citation :
Depuis quelques temps Hugh sent bien que quelque chose ne va pas chez lui. Après son accident, il a commencé à avoir des visions morbides et des envies de meurtre.
Il sait que seul il ne trouvera pas de réponse à sa question "Qu'est ce qui m'arrive ?", quand un problème de la sorte arrive il n'y a plus qu'une solution : consulter des pros. C'est pourquoi il se prépare à un grand périple en direction de l'asile. Juste le temps d'enfiler son scaphandre et de monter dans son Betrayal et Hugh part.

Il va faire (parcourir ?) une distance très longue pour trouver une réponse. A bord de son Betrayal Hugh roule à travers le désert de Mars, les roues remuent le sable rouge et épais qui a une odeur particulière, une odeur de mort.
Après près de 5 heures de route, Hugh se retrouve devant une grande bâtisse à l'allure peu accueillante.

Il descend de son Betrayal, le scaphandre est lourd, Hugh marche en direction du bâtiment immense aux murs grisâtres et aux fenêtres à barreaux, une grande porte métallique rouillée fait office d'entrée. Hugh tape (frappe) deux fois, la grande porte s'ouvre et un sas apparaît, il enlève son scaphandre et sort du sas. Un grand couloir se découvre(dévoile ?), les murs du couloir sont recouverts d'une épaisse masse (couche ?) de tissu. Hugh avance, la fin du couloir arrive, il voit alors un rez-de-chaussée avec plusieurs portes et un escalier pour monter aux étages, le bâtiment compte quatre étages de cellules pour fous.

Il y a une porte avec écrit "Bureau", une personne en blouse blanche tachée de sang sort de ce bureau. Hugh ne peut distinguer si cette personne est féminine ou masculine (un homme ou une femme ?), l'inconnu lui fait signe d'avancer vers un podium (pupitre) en bois très foncé. Sur ce podiumlequel un formulaire est posé, il dit ( est écrit ?):

"Symptômes : Hugh écrit : < Visions morbides et envie psychotique de tuer >
Durée du séjour : < Indéterminée >

Contrat : < Dans l'asile l'hygiène est de rigueur, une hygiène irréprochable évite la venue des poux. Dans le bâtiment il est interdit d'être violent, la bouffe (terme du langage familier oral qu'à mon avis on a peu de chance de trouver dans un contrat, je mettrais 'nourriture') servie est mauvaise mais vous devez la manger sans rechigner et surtout vous devez prendre tous vos médicaments >"

L'inconnu fait signe à Hugh de monter à l'étage, la personne lui donne un uniforme et l'emmène dans une salle aunom horrible, "la salle de dessuintage", dans cette pièce Hugh est rasé la boule à zéro (totalement rasé ?). L'inconnu prend ensuite une pince et se rapproche de Hugh qui commence à paniquer, la personne injecte un sérum qui immobilise Hugh puis elle prend la pince, ouvre la bouche de Hugh et lui arrache toutes les caries, au total trois dents. (On arrache des caries ? Je mettrais 'lui arrache trois dents cariées'.) Quand Hugh sent ses membres revenir il se voit dans une pièce très petite toujours le même tissu épais sur les murs, un lavabo poisseux plein de sang séché et des toilettes qui sentent la fiente et le moisi.
L'inconnu ouvre la cellule de Hugh et lui fait signe de le suivre, tous deux descendent au rez-de-chaussée et rentrent dans le bureau. Alors l'inconnu ôte son masque, Hugh voit une femme qui va sûrement lui dire ce qu'il a et ce qu'il faudrait faire et cela ne sera sûrement pas une partie de plaisir pour guérir au vu des cris de douleur terrifiants qui résonnent dans le grand bâtiment puant et crasseux...


L'inconnue s'avère être Gizianne, l'infirmière de garde ce soir-...

« Voilà comment ça se passe réellement ici : les papiers et la boule à zéro à l'arrivée c'est pour que La Firme nous fiche la paix, en fait les vrais gérants sont les fous eux mêmes... Ils nous font trop peur pour qu'on ose réellement les contredire.

Nous, on vous refile les cachets et basta !

Ah ! C'est vrai... Tu dois aller voir l'infirmier en chef avant de rencontrer les "gérants"... »

Sur ce, elle lui prit la main et l'emmena vers un long couloir aux teintes marrons crasse et rouille...

, une porte métallique rouillée arborait un magnifique "infichef" gravé, avec ce qu'il semble être un caillou, dans l'ancienne peinture...

La porte s'ouvre, en même temps qu'elle grince, Hugh est persuadé d'entendre un hurlement de douleur provenir du fond du couloir...

Là est assis un homme, manchot, blouse irréprochable... il a l'air assez jeune mais Hugh n'ose pas avancer un quelconque âge...

"Ouais ? C'est pourquoi ?"

Obligé de scinder le texte en deux.


Dernière édition par DeepBlue le Sam 26 Juil - 14:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP Asylium   Sam 26 Juil - 14:51

Correction partie II

Citation :

Avec la peur au ventre, Hugh avance d'un pas et dit d'une (avec la ?) voix malsaine et sadique qu'il a depuis son accident :

"J'ai rempli mon formulaire"

Le manchot à la blouse parfaite lui fait signe de lui donner le formulaire (document ?) , Hugh s'exécute. L'homme le lit le formulaire avec un sourire malsain au coin des lèvres. Il lève la tête vers Hugh et lui dit à voix basse "Parfait".
Hugh ne savait pas comment prendre ce parfait, est-ce qu'il allait bien ou au contraire était-ce les symptômes parfaits d'un psychopathe.
L'homme alors montre à Hugh la sortie, Gizianne le saisit par la main et l'emmène. Au 3ème étage du bâtiment la puanteur est plus forte et le moisi et la crasse sont beaucoup plus visibles. Gizianne lui dit alors d'avancer d'un pas, Hugh le fait, un portillon scelle l'accès aux escaliers Gizianne se trouve derrière le portillon et Hugh se trouve coincé au 3ème étage. Alors toutes les portes des cellules s'ouvrent et les détraqués mentaux sortent et se balladent sans crainte dans tout l'étage. Hugh a compris que c'était l'enfer et qu'il fallait se tenir à carreau pour ne pas finir comme les pauvres gars massacrés par terre.

Au moment où Hugh s'apprête à avancer et rentrer (pour entrer ?) dans l'enfer du 3ème étage, le manchot et Gizianne se plantent derrière le portillon puis crient :

"Bienvenue en enfer" avec un rire malsain (ils ont tous une voix, un sourire ou un rire malsain ?)

Au moins Hugh sait qu'il est un démon maintenant...


Le bruit est assourdissant... les chambres bien que capitonnées ne retiennent pas les cris quasi-bestiaux des internés... parmi eux des terraformeurs disparus mais aussi quelques figures visibles au bar...

L'une d'elle s'approche d'Hugh.

C'est une jeune femme, frêle, les cheveux teints d'une couleur assez indéfinissable.

Elle lui saute presque dessus...

"Salut ! T'es nouveau ? T'es quoi toi ? Moi ils ont dit "cas désespéré"...
Alors t'es un terraformeur ou un déserteur ? Y sont méchants dehors ?"


Le flux quasi continu de questions étourdit un peu plus le terraformeur.

Son regard était toujours attiré par les corps inanimés au sol, baignant dans différents liquides corporels...

Il se décidait à prendre la parole lorsqu'un bruit sourd retentit... Suivit immédiatement d'une sirène crachotante.

"C'est quoi ça ? Demande-t-il.
- Une foutue ogive ! La troisième depuis le début de la guerre... C'est moi qui nous ai foutu dans ce merdier ! Hé hé ! C'est moi qui gère tout ici ! Sauf le grannnd (3 n ? Est-ce exprès ?) toubib, dit-elle en gesticulant".

Elle se pose puis réfléchit un moment...

"Mais ! Mais ça veut dire qu'on n'a plus un rond dans la caisse ?! Ca veut dire PENURIE DE CACHETONS !!!! "

A ces mots, toutes les personnes présentes, qui avaient fait silence après la secousse, se rendirent compte simultanément de la situation...

Les bruits et les cris reprirent de plus belle... Le mouvement devient mimrydien (??) , bousculant violemment le jeune homme, prit soudain de nausées à cause de tout ce remue ménage...


"Ils te l'ont déjà dit... Mais bienvenue dans cet enfer fou !! dit la jeune terraformeuse en courant à la porte pour la marteler de ses petits poings et réclamer une surdose de cachets"


Une petite trappe s'ouvre, par là des pilules sont jetées. La jeune femme se jette sur les pilules, puis les porte à sa bouche mais Hugh lui crie "Non !!!!" Elle le regarde d'un air interrogatif et lui dit " mais qui y'a t'il ??? ". Hugh qui est assis se lève et répond à la jeune femme :

"- Je ne suis pas là depuis longtemps mais s'il y a bien une chose que j'ai vite apprise, c'est que moins on prend de ces cachets mieux on se porte. Alors écoute moi jeu... (???)(je suppose pour jeunnette ou qqchose du genre... Kanafan l'ayant senti venir lui coupe derechef la parole et se présente)

- Kanafan je m'appelle Kanafan répond la jeune femme.

- Oui alors je disais, Kanafan on va être obligé de partager cette chambre avec des tarés qui s'urinent dessus et qui nagent dans leur vomi tu es peut être un cas désespéré mais tu restes plus normale que ces malades. On va rester soudés, tu m'as compris alors ces cachets tu ne les prends plus, tu fais comme moi tu prends une petite boîte et tu y mets tous les cachets que l'on te jette.

- Je veux bien mais je n'ai pas de boîte déclare Kanafan"

Hugh lui tend alors une boîte de bonbons trouvée dans un coin de la chambre "Voilà maintenant tu mets tes pillules dedans" dit-il.
Hugh regarde ensuite autour de lui, il voit tout ces dérangés mentaux. Il comprend alors que ce ne sont pas des terraformeurs mais bien des terraformeurs disparus, qui n'ont peut-être jamais été connus. (s'ils sont inconnus, ils n'ont pas disparus)

La jeune femme du nom de Kanafan recommence alors à le mitrailler Hugh de questions :

"- Et alors tu es un terraformeur ou un déserteur ? Comment c'est dehors ? Et puis qu'est ce qui t'arrive à toi ?

- Je suis venu ici de mon plein gré avec une part de mystère à conserver... "

Hugh commence à peine à s'habituer au bruit de l'asile quand les cris se font plus forts, Gizianne vient redonner encore des cachets.
Hugh prend les pilules et les cache dans sa boîte, puis regarde Kanafan qui fait pareil mais avec regret.

L'alarme retentit, ce bruit assourdissant qui claque les oreilles." Mais quand est ce que ce sera terminé ? " crie-t-il Hugh.
"J'en sais rien" lui répond la jeune femme.
"Bon puisque tu contrôles cet asile tu devrais faire arrêter ça, et combler la faillite de l'asile même si cela ne me dérange pas qu'on puisse plus acheter de cachets, par contre ça risque de déranger nos amis qui en ont besoin et je veux vivre" dit Hugh...

La sirène se tait, le brouhaha recommence tous les patients se mettent à crier, vomir ou uriner. Hugh observe la jeune femme il voit bien qu'elle n'a pas l'étoffe de la chef, et pourtant ils ont l'air de la respecter mais elle n'inspire que de la gentillesse à Hugh. Et puis si elle est chef pourquoi elle m'écoute si facilement pense Hugh, pourquoi n'a-t-elle pas rechigné pour les cachets ??? Se demande-t-il. Qu'est ce que Kanafan cache, elle est trop mystérieuse, pourquoi est-elle un cas désespéré tant que Hugh n'en saura pas plus il se montrera méfiant envers elle...

-> j'ai rajouté quelques points et virgules ici et là sans les noter...
-> entre les parenthèses, des remarques ou des suggestions.[/quote]

study J'ai beaucoup de difficulté avec ce texte écrit au présent.

Désolé Wise si j'ai corrigé les mêmes fautes que toi mais tu as posté alors que j'étais en pleine correction. Vu la longueur du texte j'ai plus trop envie d'éditer mes corrections. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: RP Asylium   Sam 26 Juil - 15:41

Pas de souci ^^
En plus tu en as corrigées plus de moi Wink

Je suis une :passoire: :aga:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: RP Asylium   Sam 26 Juil - 15:53

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: RP Asylium   Mar 29 Juil - 12:55

Voilà je me suis permise de-ci de-là... J'en ai profité pour essayer d'éviter des redites flagrantes, de même j'insiste sur podium qui éventuellement est un genre d'estrade sur lequel on trouvera un pupitre, qui lui portera le document, formulaire, contrat, engagement, ... cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP Asylium   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP Asylium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: