Partagez | 
 

 RP perso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jethrophobic

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: RP perso   Mar 22 Juil - 16:40

me voilà courtisée par Quaid, et j'aurais besoin d'une petite correction avant de me lancer :

Citation :
AUjourd'hui est un jour particulier pour moi...

Aujourd'hui pour la première fois depuis longtemps mon coeur bat la chamade, ma gorge est sérrée, j'ai les mains moites...

Depuis des mois je te pleure en silence, ton absence se fait cruellement ressentir mais je dois chaque jour un peu plus aller de l'avant.Bien des fois j'ai pensé prendre un billet retour vers la terre, mais l'ombre de notre amour et l'espoir de te voir arriver devant mon sas m'en a découragée...

Mais aujourd'hui il s'est passé quelque chose et pour la première fois depuis ton départ j'ai éprouvé du desir, je dois même t'avouer que je trépigne comme une jeune fille à l'evocation de son premier baiser...

Aujourd'hui, pour la seconde fois, Quaid s'est déclaré à moi au bar du forage, j'en ai presque rougi de plaisir.Non que j'aie trouvé qu'il n'aie été à mon gout la première fois, mais je n'etais pas prête, ravagée que j'etais par la douleur de ta perte encore trop proche a ce moment-là.Jamais je ne me serais imaginée qu'il n'en resterais pas là et qu'il attendrait son heure...

Bien que ton souvenir reste ancré au plus profond de moi,il est grand temps pour moi de faire le deuil de notre amour et de cesser de me masquer la vérité...
Je crois que je vais lui donner sa chance et essayer de faire un bout de route avec lui,il est attentionné avec moi et profondément respectueux, me fait rire et sait être prévenant et par dessus tout, je crois qu'il me plait. Mais au delà de ça ce qui m'a le plus impressionnée c'est cette déclaration qu'il m'a faite auourd'hui devant toute la communauté. N'importe quel terraformeur se serait bien gardé d'y revenir a deux fois mais lui a su faire preuve de patience pendant tout ce temps et m'a
attendue patiemment. J'en tremble tant le trouble qu'il a fait naitre en moi est grand,j'en perd toute contenance, moi d'ordinaire si pleine d'assurance; je frémis comme une agnelle naissante.

Mes longs monologues avec ton souvenir me manqueront certainement mais je vais essayer d'aller de l'avant...



Il m'a donné rendez-vous, et comme une adolescente rougisante j'ai dit oui. Voilà qu'a present je suis avec lui en route vers le cratére Adrien. Nous arrivons, je ressens son malaise, il est comme un enfant pris en faute et ne sachant comment se dépatouiller de la situation dans laquelle il s'est fourré.Je trouve amusant le paradoxe entre l'Adepte/Mecano quelque peu bourru et l'homme quelque peu décontenancé qui se tient en ce moment face à moi, hésitant, mal à l'aise mais dont l'envie est si
palpable, le désir si criant.
Un flot de souvenirs refflue de mon esprit telle la lave jaillissant d'un volcan à l'évocation de ses mots si doux a mon égard, un instant la blessure se fait béante, une larme coule sur ma joue, larme qu'heureusement jamais il ne verra derriére la visiére de mon scaphandre. J'ai si mal et en même temps je me sens si heureuse qu'à nouveau un homme soit doux et désireux de moi. il est si plein d'attentions que je sens peu a peu mes réticences s'amenuiser.

Nous voilà maintenant dans sons sas, il se défait de son scaphandre, et je profite de l'instant. Il est bel homme, son regard est profond, je devine ses muscles saillants sous son t-shirt.Une sensation de bien-être commence à m'envahir lorsqu'il se propose de m'aider.
Avec force de précautions il retire mon casque et un trouble des plus deconcertant m'envahit, mon coeur s'emballe.
Lorsqu'il fait glisser le reste de mon equipement, une douce chaleur s'insinue en moi qui part de mon ventre et diffuse dans tout mon corps, je sens sa peau qui effleure imperceptiblement la mienne, son souffle chaud dans ma nuque...

Il ouvre enfin le sas et m'invite à entrer:

«Entre Jethro, et fais comme chez toi, je peux t'offrir quelque chose à boire ? »

Sa voix est presque hésitante, je peux sentir son odeur et son désir est perceptible, la soirée promet d'être longue...




Dernière édition par jethrophobic le Mar 22 Juil - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP perso   Mar 22 Juil - 16:45

Correction en cours. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jethrophobic

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: RP perso   Mar 22 Juil - 16:52

Merci grand fou :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP perso   Mar 22 Juil - 16:57

Citation :
AUjourd'hui est un jour particulier pour moi...

Aujourd'hui pour la première fois depuis longtemps mon coeur bat la chamade, ma gorge est serrée, j'ai les mains moites...

Depuis des mois je te pleure en silence, ton absence se fait cruellement ressentir mais je dois chaque jour un peu plus aller de l'avant. Bien des fois j'ai pensé prendre un billet retour vers la Terre, mais l'ombre de notre amour et l'espoir de te voir arriver devant mon sas m'en a découragé...

Mais aujourd'hui il s'est passé quelque chose et pour la première fois depuis ton départ j'ai éprouvé du desir, je dois même t'avouer que je trépigne comme une jeune fille à l'evocation de son premier baiser...

Aujourd'hui, pour la seconde fois, Quaid s'est déclaré à moi au bar du forage, j'en ai presque rougi de plaisir. Non que j'aie trouvé qu'il n'ait été à mon goût la première fois, mais je n'étais pas prête, ravagée que j'étais par la douleur de ta perte encore trop proche à ce moment-là. Jamais je ne me serais imaginée qu'il n'en resterait pas là et qu'il attendrait son heure...

Bien que ton souvenir reste ancré au plus profond de moi, il est grand temps pour moi de faire le deuil de notre amour et de cesser de me masquer la vérité... Je crois que je vais lui donner sa chance et essayer de faire un bout de route avec lui, il est attentionné avec moi et profondément respectueux, me fait rire et sait être prévenant et par dessus tout, je crois qu'il me plait. Mais au-delà de ça ce qui m'a le plus impressionné c'est cette déclaration qu'il m'a faite auourd'hui devant toute la communauté. N'importe quel terraformeur se serait bien gardé d'y revenir à deux fois mais lui a su faire preuve de patience pendant tout ce temps et m'a attendu patiemment. J'en tremble tant le trouble qu'il a fait naitre en moi est grand, j'en perds toute contenance, moi d'ordinaire si pleine d'assurance ; je frémis comme une agnelle naissante.

Mes longs monologues avec ton souvenir me manqueront certainement mais je vais essayer d'aller de l'avant...



Il m'a donné rendez-vous, et comme une adolescente rougissante j'ai dit oui. Voilà qu'à present je suis avec lui en route vers le cratére Adrien. Nous arrivons, je ressens son malaise, il est comme un enfant pris en faute et ne sachant comment se dépatouiller de la situation dans laquelle il s'est fourré. Je trouve amusant le paradoxe entre l'Adepte/Mecano quelque peu bourru et l'homme quelque peu décontenancé qui se tient en ce moment face à moi, hésitant, mal à l'aise mais dont l'envie est si palpable, le désir si criant. Un flot de souvenirs reflue de mon esprit tel la lave jaillissant d'un volcan à l'évocation de ses mots si doux à mon égard, un instant la blessure se fait béante, une larme coule sur ma joue, larme qu'heureusement jamais il ne verra derriére la visière de mon scaphandre. J'ai si mal et en même temps je me sens si heureuse qu'à nouveau un homme soit doux et désireux de moi. il est si plein d'attentions que je sens peu à peu mes réticences s'amenuiser.

Nous voilà maintenant dans sons sas, il se défait de son scaphandre, et je profite de l'instant. Il est bel homme, son regard est profond, je devine ses muscles saillants sous son t-shirt. Une sensation de bien-être commence à m'envahir lorsqu'il se propose de m'aider. Avec force de précautions il retire mon casque et un trouble des plus deconcertants m'envahit, mon coeur s'emballe. Lorsqu'il fait glisser le reste de mon équipement, une douce chaleur s'insinue en moi qui part de mon ventre et [se] diffuse dans tout mon corps, je sens sa peau qui effleure imperceptiblement la mienne, son souffle chaud dans ma nuque...

Il ouvre enfin le sas et m'invite à entrer:

«Entre Jethro, et fais comme chez toi, je peux t'offrir quelque chose à boire ? »

Sa voix est presque hésitante, je peux sentir son odeur et son désir est perceptible, la soirée promet d'être longue...

Tiens ? Pas de mention de sauce pizza ?

Sinon j'ai quelques doutes concernant des accords du participe passé utilisé avec l'auxiliaire avoir... Mais bon, ça c'est un truc que j'ai jamais vraiment réussi à maîtriser. :aga:

:passoire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: RP perso   Mar 22 Juil - 17:46

Absurd_Jedi a écrit:
AUjourd'hui est un jour particulier pour moi...

Aujourd'hui pour la première fois depuis longtemps mon coeur bat la chamade, ma gorge est serrée, j'ai les mains moites...

Depuis des mois je te pleure en silence, ton absence se fait cruellement ressentir mais je dois chaque jour un peu plus aller de l'avant. Bien des fois j'ai pensé prendre un billet retour vers la Terre, mais l'ombre de notre amour et l'espoir de te voir arriver devant mon sas m'en a découragé...

Mais aujourd'hui il s'est passé quelque chose et pour la première fois depuis ton départ j'ai éprouvé du désir, je dois même t'avouer que je trépigne comme une jeune fille à l'évocation de son premier baiser...

Aujourd'hui, pour la seconde fois, Quaid s'est déclaré à moi au bar du forage, j'en ai presque rougi de plaisir. Non que j'aie trouvé qu'il n'ait été à mon goût la première fois, mais je n'étais pas prête, ravagée que j'étais par la douleur de ta perte encore trop proche à ce moment-là. Jamais je ne me serais imaginée qu'il n'en resterait pas là et qu'il attendrait son heure...

Bien que ton souvenir reste ancré au plus profond de moi, il est grand temps pour moi de faire le deuil de notre amour et de cesser de me masquer la vérité... Je crois que je vais lui donner sa chance et essayer de faire un bout de route avec lui, il est attentionné avec moi et profondément respectueux, me fait rire et sait être prévenant et par dessus tout, je crois qu'il me plait. Mais au-delà de ça ce qui m'a le plus impressionné c'est cette déclaration qu'il m'a faite auourd'hui devant toute la communauté. N'importe quel terraformeur se serait bien gardé d'y revenir à deux fois mais lui a su faire preuve de patience pendant tout ce temps et m'a attendu patiemment. J'en tremble tant le trouble qu'il a fait naître en moi est grand, j'en perds toute contenance, moi d'ordinaire si pleine d'assurance ; je frémis comme une agnelle naissante.

Mes longs monologues avec ton souvenir me manqueront certainement mais je vais essayer d'aller de l'avant...



Il m'a donné rendez-vous, et comme une adolescente rougissante j'ai dit oui. Voilà qu'à présent je suis avec lui en route vers le cratére Adrien. Nous arrivons, je ressens son malaise, il est comme un enfant pris en faute et ne sachant comment se dépatouiller de la situation dans laquelle il s'est fourré. Je trouve amusant le paradoxe entre l'Adepte/Mecano quelque peu bourru et l'homme quelque peu décontenancé qui se tient en ce moment face à moi, hésitant, mal à l'aise mais dont l'envie est si palpable, le désir si criant. Un flot de souvenirs reflue de mon esprit tel la lave jaillissant d'un volcan à l'évocation de ses mots si doux à mon égard, un instant la blessure se fait béante, une larme coule sur ma joue, larme qu'heureusement jamais il ne verra derriére la visière de mon scaphandre. J'ai si mal et en même temps je me sens si heureuse qu'à nouveau un homme soit doux et désireux de moi. il est si plein d'attentions que je sens peu à peu mes réticences s'amenuiser.

Nous voilà maintenant dans sons sas, il se défait de son scaphandre, et je profite de l'instant. Il est bel homme, son regard est profond, je devine ses muscles saillants sous son t-shirt. Une sensation de bien-être commence à m'envahir lorsqu'il se propose de m'aider. Avec force de précautions il retire mon casque et un trouble des plus déconcertants (sur là pour le "s"?) m'envahit, mon coeur s'emballe. Lorsqu'il fait glisser le reste de mon équipement, une douce chaleur s'insinue en moi qui part de mon ventre et [se] diffuse dans tout mon corps, je sens sa peau qui effleure imperceptiblement la mienne, son souffle chaud dans ma nuque...

Il ouvre enfin le sas et m'invite à entrer:

«Entre Jethro, et fais comme chez toi, je peux t'offrir quelque chose à boire ? »

Sa voix est presque hésitante, je peux sentir son odeur et son désir est perceptible, la soirée promet d'être longue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP perso   Mar 22 Juil - 18:54

Tanael a écrit:
Absurd_Jedi a écrit:
Aujourd'hui est un jour particulier pour moi...

Aujourd'hui pour la première fois depuis longtemps mon coeur bat la chamade, ma gorge est serrée, j'ai les mains moites...

Depuis des mois je te pleure en silence, ton absence se fait cruellement ressentir mais je dois chaque jour un peu plus aller de l'avant. Bien des fois j'ai pensé prendre un billet retour vers la Terre, mais l'ombre de notre amour et l'espoir de te voir arriver devant mon sas m'en a découragé...

Mais aujourd'hui il s'est passé quelque chose et pour la première fois depuis ton départ j'ai éprouvé du désir, je dois même t'avouer que je trépigne comme une jeune fille à l'évocation de son premier baiser...

Aujourd'hui, pour la seconde fois, Quaid s'est déclaré à moi au Bar du Forage, j'en ai presque rougi de plaisir. Non que j'aie trouvé qu'il n'ait été à mon goût la première fois, mais je n'étais pas prête, ravagée que j'étais par la douleur de ta perte encore trop proche à ce moment-là. Jamais je ne me serais imaginée qu'il n'en resterait pas là et qu'il attendrait son heure...

Bien que ton souvenir reste ancré au plus profond de moi, il est grand temps pour moi de faire le deuil de notre amour et de cesser de me masquer la vérité... Je crois que je vais lui donner sa chance et essayer de faire un bout de route avec lui, il est attentionné avec moi et profondément respectueux, me fait rire et sait être prévenant et par-dessus tout, je crois qu'il me plaît. Mais au-delà de ça, ce qui m'a le plus impressionné c'est cette déclaration qu'il m'a faite auourd'hui devant toute la communauté. N'importe quel terraformeur se serait bien gardé d'y revenir à deux fois mais lui a su faire preuve de patience pendant tout ce temps et m'a attendu patiemment. (Répétition. Ne pourrais-tu pas mettre 'résolument' ou 'avec sérénité' ou autre chose encore...) J'en tremble tant le trouble qu'il a fait naître en moi est grand, j'en perds toute contenance, moi d'ordinaire si pleine d'assurance ; je frémis comme une agnelle naissante.

Mes longs monologues avec ton souvenir me manqueront certainement mais je vais essayer d'aller de l'avant...



Il m'a donné rendez-vous, et comme une adolescente rougissante j'ai dit oui. Voilà qu'à présent je suis avec lui en route vers le cratère Adrien. Nous arrivons, je ressens son malaise, il est comme un enfant pris en faute et ne sachant comment se dépatouiller de la situation dans laquelle il s'est fourré. Je trouve amusant le paradoxe entre l'Adepte/Mécano quelque peu bourru et l'homme quelque peu décontenancé qui se tient en ce moment face à moi, hésitant, mal à l'aise mais dont l'envie est si palpable, le désir si criant. Un flot de souvenirs reflue de mon esprit tel la lave jaillissant d'un volcan à l'évocation de ses mots si doux à mon égard, un instant la blessure se fait béante, une larme coule sur ma joue, larme qu'heureusement jamais il ne verra derrière la visière de mon scaphandre. J'ai si mal et en même temps je me sens si heureuse qu'à nouveau un homme soit doux et désireux de moi. il est si plein d'attention que je sens peu à peu mes réticences s'amenuiser.

Nous voilà maintenant dans sons sas, il se défait de son scaphandre, et je profite de l'instant. Il est bel homme, son regard est profond, je devine ses muscles saillants sous son t-shirt. Une sensation de bien-être commence à m'envahir lorsqu'il se propose de m'aider. Avec force de précautions il retire mon casque et un trouble des plus déconcertants (sûr là pour le "s"?) m'envahit, mon coeur s'emballe. Lorsqu'il fait glisser le reste de mon équipement, une douce chaleur s'insinue en moi qui part de mon ventre et [se] diffuse dans tout mon corps, je sens sa peau qui effleure imperceptiblement la mienne, son souffle chaud dans ma nuque...

Il ouvre enfin le sas et m'invite à entrer :

« Entre Jethro, et fais comme chez toi, je peux t'offrir quelque chose à boire ? »

Sa voix est presque hésitante, je peux sentir son odeur et son désir est perceptible, la soirée promet d'être longue...

study


Dernière édition par DeepBlue le Mer 23 Juil - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jethrophobic

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: RP perso   Mer 23 Juil - 15:50

merci a tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanael

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: RP perso   Mer 23 Juil - 21:10

Euh... d'accord Deepblue pour le û... mais ma question est toujours valable doit-on mettre un "s" dans ces circonstances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiens-ludiques.spaces.live.com
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP perso   Jeu 24 Juil - 1:37

Tanael a écrit:
Euh... d'accord Deepblue pour le û... mais ma question est toujours valable doit-on mettre un "s" dans ces circonstances?

Oui car il s'agit d'un trouble parmi d'autres troubles déconcertants. On pourrait dire "l'un des troubles les plus déconcertants."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP perso   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP perso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visualiser¨POI perso
» Création POI perso.
» Migration fibre espace perso
» Carte perso n'apparait pas sur mon Oregon 450
» Créer des POI perso Nuvi 3597

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: