Partagez | 
 

 RP renovatio a corriger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: RP renovatio a corriger   Mar 24 Juin - 23:14

Bonjour les FOUs Wink

Voila un texte pour renovatio que j'aimerai vous soumettre.
Desole d'avance pour les accent mais comme je travaille toute la journee sur une station avec un cavier qwerty, j'ai pris l'habitude depuis des annees de les zapper. J'ai relu et corrige ce que j'ai pu mais je vous laisse le soin de remettre le texte au propre.

Merci pour votre aide et votre soutien Wink

_____________________________________________________________

Tripodempal entre dans le bar du forage. Son scaphandre est couvert d'une epaisse couche de poussiere rouge dont il tente de se débarrasser avant d'entrer dans le sas du bar et il traine derriere lui une lourde pancarte. Vous pouvez y lire a l'envers :

Syndicat Renovatio
début du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
zone concernée :
site du centre métalurgique du syndicat Renovatio
Intitule du chantier :
construction d'une usine de containers a hydrogène

Je paie a boir a tout ceux qui veulent se joindre a moi pour lever le coude.

_________

En l’espace d’une nuit, d’imposantes clôtures avaient été dressées autour du centre metalurgique Renovatio. Ce centre semblait désafecte et les quelques miliers de drones etaient sortis du hangar et entreposés à l'exterieur.

Le syndicat Renovatio avait entreprit la construction d’un site d’exploitation sur la surface Martienne.
Quelques kreators et behemots s'affairaient a creuser de grands trous autour du centre metalurgique pendant que d'autres engins commençaient à répandre sur le sol rouge et poussiéreux une sorte d’épais goudron, dégageant une très forte et désagréable odeur, certainement composé d’un mélange de terre rouge, d’huiles usagées, et d’autres composants issus de la combustion de divers produits très peu recommandables…

La zone était particulièrement brumeuse, et polluée. La visibilité étant très mauvaise, il était difficile de voir précisément à plus de quelques pieds…
Un petit groupe de terraformeurs curieux s’était formé devant les grilles, dont l’entrée était protégée par plusieurs gros bras lourdement armés.

Une affiche avait été hissée. Elle pendait au grès des vents sur un des grillages.
Syndicat Renovatio
debut du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
zone concernee :
site du centre metalurgique du syndicat Renovatio
Intitule du chantier :
construction d'une usine de containers a hydrogène

Les quelques personnes qui assistaient à la scène comprirent rapidement qu’il s’agissait d’un projet d’une envergure considérable. Chaque terraformeur sur le chantier donnait l’impression d’avoir son poste, qui lui était propre. Le groupe travaillait à vive allure et en harmonie.
Un mouvement de foule eut lieu. Les spectateurs turbulents furent rapidement dispersés par quelques coup de barre à mine, bien placés…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mar 24 Juin - 23:26

tripodempal a écrit:

_____________________________________________________________

Entre dans le bar du forage. Son scaphandre est couvert d'une épaisse couche de poussière rouge dont il tente de se débarrasser avant d'entrer dans le sas du bar et il traine derrière lui une lourde pancarte. Vous pouvez y lire a l'envers :

Syndicat Renovatio
but du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
Zone concernée :
Site du centre métallurgique du syndicat Renovatio
Intitulé du chantier :
Construction d'une usine de containers a hydrogène

Je paie a boire à tout ceux qui veulent se joindre a moi pour lever le coude.

_________

En l’espace d’une nuit, d’imposantes clôtures avaient été dressées autour du centre métalurgique Renovatio. Ce centre semblait désafecté et les quelques milliers de drones étaient sortis du hangar et entreposés à l'extérieur.

Le syndicat Renovatio avait entreprit la construction d’un site d’exploitation sur la surface Martienne.
Quelques kréators et behemots s'affairaient à creuser de grands trous autour du centre métallurgique pendant que d'autres engins commençaient à répandre sur le sol rouge et poussiéreux une sorte d’épais goudron, dégageant une très forte et désagréable odeur, certainement composé d’un mélange de terre rouge, d’huiles usagées, et d’autres composants issus de la combustion de divers produits très peu recommandables…

La zone était particulièrement brumeuse, ou polluée. La visibilité étant très mauvaise, il était difficile de voir précisément à plus de quelques pieds…
Un petit groupe de terraformeurs curieux s’était formé devant les grilles, dont l’entrée était protégée par plusieurs gros bras lourdement armés.

Une affiche avait été hissée, elle pendait au grès des vents sur un des grillages.
Syndicat Renovatio
but du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
Zone concernée :
Site du centre métallurgique du syndicat Renovatio
Intitulé du chantier :
Construction d'une usine de containers a hydrogène

Les quelques personnes qui assistaient à la scène comprirent rapidement qu’il s’agissait d’un projet d’une envergure considérable. Chaque terraformeur sur le chantier donnait l’impression d’avoir son poste, qui lui était propre. Le groupe travaillait à vive allure et en harmonie.
Un mouvement de foule eut lieu. Les spectateurs turbulents furent rapidement dispersés par quelques coup de barre à mine, bien placés…


Première lecture avec remise en place des accents manquants. A priori je n'ai pas vu d'autres fautes, mais il vaut mieux attendre un deuxième passage Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mar 24 Juin - 23:36

coool je progresse alors Wink

En tout cas, merci pour la rapidite :clap:

Comme il aurait deja du partir hier, je crois que je vais le lancer comme ca. Je m'y prendrai un peu a l'avance pour les suivants Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mar 24 Juin - 23:57

marinous a écrit:
2ème lecture en cours...
c'est fini que je fasse la mienne ?

edit Marinous : say fini :aga:

si tu peux arriver à comprendre pourquoi les couleurs mises par Wise et certaines de ses corrections n'apparaissent pas :aga:
(notamment les deux "l" à métallurgique ... moi je pige pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marinous



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mer 25 Juin - 0:03

Wisecow a écrit:
tripodempal a écrit:

_____________________________________________________________

Entre dans le bar du forage. Son scaphandre est couvert d'une épaisse couche de poussière rouge dont il tente de se débarrasser avant d'entrer dans le sas du bar et il traîne derrière lui une lourde pancarte. Vous pouvez y lire à l'envers :

Syndicat Renovatio
but du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
Zone concernée :
Site du centre métallurgique du syndicat Renovatio
Intitulé du chantier :
Construction d'une usine de containers à hydrogène

Je paie à boire à tout ceux qui veulent se joindre à moi pour lever le coude.

_________

En l’espace d’une nuit, d’imposantes clôtures avaient été dressées autour du centre métalurgique Renovatio. Ce centre semblait désafecté et les quelques milliers de drones étaient sortis du hangar et entreposés à l'extérieur.

Le syndicat Renovatio avait entrepris la construction d’un site d’exploitation sur la surface Martienne.
Quelques kréators et béhémots s'affairaient à creuser de grands trous autour du centre métallurgique pendant que d'autres engins commençaient à répandre sur le sol rouge et poussiéreux une sorte d’épais goudron, dégageant une très forte et désagréable odeur, certainement composé d’un mélange de terre rouge, d’huiles usagées, et d’autres composants issus de la combustion de divers produits très peu recommandables…

La zone était particulièrement brumeuse, ou polluée. La visibilité étant très mauvaise, il était difficile de voir précisément à plus de quelques pieds…
Un petit groupe de terraformeurs curieux s’était formé devant les grilles, dont l’entrée était protégée par plusieurs gros bras lourdement armés.

Une affiche avait été hissée, elle pendait au gré des vents sur un des grillages.
Syndicat Renovatio
but du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
Zone concernée :
Site du centre métallurgique du syndicat Renovatio
Intitulé du chantier :
Construction d'une usine de containers a hydrogène

Les quelques personnes qui assistaient à la scène comprirent rapidement qu’il s’agissait d’un projet d’une envergure considérable. Chaque terraformeur sur le chantier donnait l’impression d’avoir son poste, qui lui était propre. Le groupe travaillait à vive allure et en harmonie.
Un mouvement de foule eut lieu. Les spectateurs turbulents furent rapidement dispersés par quelques coup de barre à mine, bien placés…


Première lecture avec remise en place des accents manquants. A priori je n'ai pas vu d'autres fautes, mais il vaut mieux attendre un deuxième passage Wink

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mer 25 Juin - 0:13

marinous a écrit:
Wisecow a écrit:
tripodempal a écrit:

_____________________________________________________________

Entre dans le bar du forage. Son scaphandre est couvert d'une épaisse couche de poussière rouge dont il tente de se débarrasser avant d'entrer [répétition "entre/entrer"] dans le sas du bar et il traîne derrière lui une lourde pancarte. Vous pouvez y lire à l'envers :

Syndicat Renovatio
but du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
Zone concernée :
Site du centre métallurgique du syndicat Renovatio. [cohérence : y'a un point en haut après la phrase aux ":"]
Intitulé du chantier :
Construction d'une usine de containers à hydrogène.

Je paie à boire à tout ceux qui veulent se joindre à moi pour lever le coude.

_________

En l’espace d’une nuit, d’imposantes clôtures avaient été dressées autour du centre métallurgique Renovatio. Ce centre semblait désafecté et les quelques milliers de drones étaient sortis du hangar et [beaucoup de "et" superflus] entreposés à l'extérieur.

Le syndicat Renovatio avait entrepris la construction d’un site d’exploitation sur la surface Martienne ["martienne" non ?].
Quelques Kréators et Béhémots [normalement pas d'accents à Kreator/Behemot je crois, mais c'est du détails, par contre y'a des majuscules Wink] s'affairaient à creuser de grands trous autour du centre métallurgique pendant que d'autres engins commençaient à répandre sur le sol rouge et poussiéreux une sorte d’épais goudron, dégageant une très forte et désagréable odeur, certainement composé d’un mélange de terre rouge, d’huiles usagées, et d’autres composants issus de la combustion de divers produits très peu recommandables…

La zone était particulièrement brumeuse, ou polluée. La visibilité étant très mauvaise, il était difficile de voir précisément à plus de quelques pieds…
Un petit groupe de terraformeurs curieux s’était formé devant les grilles, dont l’entrée était protégée par plusieurs gros bras lourdement armés.

Une affiche avait été hissée, elle pendait au gré des vents sur un des grillages.
Syndicat Renovatio
but du chantier :
23 juin du calendrier terrestre.
Zone concernée :
Site du centre métallurgique du syndicat Renovatio.
Intitulé du chantier :
Construction d'une usine de containers à hydrogène.

Les quelques personnes qui assistaient à la scène comprirent rapidement qu’il s’agissait d’un projet d’une envergure considérable. Chaque terraformeur sur le chantier donnait l’impression d’avoir son poste, qui lui était propre. Le groupe travaillait à vive allure et en harmonie.
Un mouvement de foule eut lieu. Les spectateurs turbulents furent rapidement dispersés par quelques coups de barre à mine, bien placés…


Première lecture avec remise en place des accents manquants. A priori je n'ai pas vu d'autres fautes, mais il vaut mieux attendre un deuxième passage Wink

study

study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mer 25 Juin - 0:31

arf Rolling Eyes
mouais quand meme ....

La prochaine fois, je m'y prendrais vraiment plus tot.
En tout cas merci pour le coup de main Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mer 25 Juin - 9:23

roxelay a écrit:
si tu peux arriver à comprendre pourquoi les couleurs mises par Wise et certaines de ses corrections n'apparaissent pas :aga:
(notamment les deux "l" à métallurgique ... moi je pige pas

J'utilise la couleur indigo. Peut-être n'est-ce pas assez visible et devrais-je mettre mes corrections en gras ?

Ok... Finalement j'en avais loupées encore pas mal de fautes :passoire:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mer 25 Juin - 12:59

Wisecow a écrit:
roxelay a écrit:
si tu peux arriver à comprendre pourquoi les couleurs mises par Wise et certaines de ses corrections n'apparaissent pas :aga:
(notamment les deux "l" à métallurgique ... moi je pige pas

J'utilise la couleur indigo. Peut-être n'est-ce pas assez visible et devrais-je mettre mes corrections en gras ?

Ok... Finalement j'en avais loupées encore pas mal de fautes :passoire:

J'avais même pas vu que tu avais corrigé quelque chose lol! ; tu mets en flashy ou en gras en effet (ou les deux quand ce sont des grosses fautes Content je fais ça moi Content)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Jeu 26 Juin - 0:08

Si vous voulez paufiner votre technique, j'ai encore de la matiere Content
Le texte n'est pas de moi mais d'euphorya. Je poste pour tout le syndicat Wink

_____________________________________________________________


J'avais reçu un message... un certain tripodempal voulait me voir, je l'avais déjà rencontré auparavant, quand j'étais encore un humain. Que me voulait-il?

Cela m'avais étonné car depuis le ximaaz j'avais coupé les ponts avec mes anciens collègues, en y pensant ça fait déjà longtemps que tout cela c'était passé....

Cela faisait plusieurs mois que je me cloîtrais dans mon bunker, depuis que ces sales putrés m'avaient changé. Je ne mangeais plus, ne dormais plus, ne voyais plus personne... mais que m'avaient ils fait au juste? Dans quel but? Quelle destinée sera la mienne dans le futur? Les questions se succédaient inlassablement dans ma tête, sans réponse... une chose était sûre pourtant, je ne pouvais plus m'apitoyer sur mon sort, l'heure était venue de réagir et de vivre.

Je décidais alors de me rendre au bar du forage dans la soirée, histoire de revoir ce vieil ami. Je n'attendais pas grand chose de cette entrevue, mais quelque chose me poussait a accepter son invitation.

Mon betrayal n'avait plus servi depuis longtemps, il était recouvert de poussière rouge. "saleté de planète" . le moteur eu du mal à démarrer, il toussota au début puis s'arrêta. Après quelques coups de marteau sur la turbine et plusieurs essais il démarra enfin et je pus partir en direction du bar. Je roulais bien, je devais pouvoir rallier le bar en moins d'une demi-heure. Durant le trajet quelque chose se passa, je ne saurais dire quoi. Je sais que la température dans mon scaphandre a baissé fortement, je frissonnais, de la buée emplie mon casque, je ne voyais plus au travers, et puis, et puis rien, le trou noir... je repris connaissance sur le parking du bar, la turbine de mon véhicule tournait encore. Mon premier réflexe fut de regarder l'heure, il s'était passé plus de quatre heures depuis mon départ! Que s'était-il passé durant tout ce temps?
impossible pour moi de m'en souvenir....

Je passais le sas du bar quelques instants plus tard en espérant que tripodempal serait encore là. Je jetais un bref coup d'oeil, il y avait peu de monde, tripodempal m'attendait a une table au fond, il n'était pas seul....

Ce soir là ma vie prit un tournant, je décidais de les rejoindre dans leur syndicat. J'allais enfin être a nouveau utile a quelqu'un... sans compter qu'un retour à la vie active me permettrait de chercher des réponses.....

Leur projet était ambitieux, voir même très ambitieux, ils avaient besoin d'un chef de la sécurité ayant mon expérience pour protéger leur usine. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient avoir confiance en un châssis, la réponse viendrait sûrement d'elle même plus tard, mais cela m'importait peu en fait. je n'envisageais pas de les trahir, je voulais reconstruire ma vie.

Une fois les divers documents signés, je rentrais a mon bunker. Le trajet se passa bien cette fois, je n'eus pas de mauvaise surprise. Comme je ne dormais plus, j'eu toute la nuit pour me pencher sur le système de sécurité. Il me manquait encore les plans détaillés de l'usine, je devrais les avoir d'ici quelque jours. Mais plus important, il me manquait surtout du personnel pour surveiller et protéger l'usine. Il fallait que je recrute une dizaine de commando.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisecow

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : ZDV1 + ou - partout
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Jeu 26 Juin - 1:46

tripodempal a écrit:
Si vous voulez paufiner votre technique, j'ai encore de la matiere Content
Le texte n'est pas de moi mais d'euphorya. Je poste pour tout le syndicat Wink

_____________________________________________________________


J'avais reçu un message... un certain Tripodempal voulait me voir, je l'avais déjà rencontré auparavant, quand j'étais encore un humain. Que me voulait-il ?

Cela m'avais étonné car depuis le ximaaz j'avais coupé les ponts avec mes anciens collègues, en y pensant ça fait déjà longtemps que tout cela c'était passé....

Cela faisait plusieurs mois que je me cloîtrais dans mon bunker, depuis que ces sales putrés m'avaient changé. Je ne mangeais plus, ne dormais plus, ne voyais plus personne... mais que m'avaient ils fait au juste ? Dans quel but ? Quelle destinée sera la mienne dans le futur ? Les questions se succédaient inlassablement dans ma tête, sans réponse... une chose était sûre pourtant, je ne pouvais plus m'apitoyer sur mon sort, l'heure était venue de réagir et de vivre.

Je décidais alors de me rendre au bar du forage dans la soirée, histoire de revoir ce vieil ami. Je n'attendais pas grand chose de cette entrevue, mais quelque chose me poussait à accepter son invitation.

Mon Betrayal (je crois que pour Kréator, Béhémoth et Betrayal, on met la majuscule, à vérifier).n'avait plus servi depuis longtemps, il était recouvert de poussière rouge. "Saleté de planète". Le moteur eut du mal à démarrer, il toussota au début puis s'arrêta. Après quelques coups de marteau sur la turbine et plusieurs essais il démarra enfin et je pus partir en direction du bar. Je roulais bien, je devais pouvoir rallier le bar en moins d'une demi-heure. Durant le trajet quelque chose se passa, je ne saurais dire quoi. Je sais que la température dans mon scaphandre a baissé fortement, je frissonnais, de la buée emplit mon casque, je ne voyais plus au travers, et puis, et puis rien, le trou noir... je repris connaissance sur le parking du bar, la turbine de mon véhicule tournait encore. Mon premier réflexe fut de regarder l'heure, il s'était passé plus de quatre heures depuis mon départ ! Que s'était-il passé durant tout ce temps ?
Impossible pour moi de m'en souvenir....

Je passais le sas du bar quelques instants plus tard en espérant que Tripodempal serait encore là. Je jetais un bref coup d'œil, il y avait peu de monde, Tripodempal m'attendait à une table au fond, il n'était pas seul....

Ce soir là ma vie prit un tournant, je décidais de les rejoindre dans leur syndicat. J'allais enfin être à nouveau utile à quelqu'un... sans compter qu'un retour à la vie active me permettrait de chercher des réponses.....

Leur projet était ambitieux, voire même très ambitieux, ils avaient besoin d'un chef de la sécurité ayant mon expérience pour protéger leur usine. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient avoir confiance en un châssis, la réponse viendrait sûrement d'elle même plus tard, mais cela m'importait peu en fait. Je n'envisageais pas de les trahir, je voulais reconstruire ma vie.

Une fois les divers documents signés, je rentrais a dans mon bunker. Le trajet se passa bien cette fois, je n'eus pas de mauvaise surprise. Comme je ne dormais plus, j'eus toute la nuit pour me pencher sur le système de sécurité. Il me manquait encore les plans détaillés de l'usine, je devrais les avoir d'ici quelque jours. Mais plus important, il me manquait surtout du personnel pour surveiller et protéger l'usine. Il fallait que je recrute une dizaine de commando.....

Voilà study Attention avant un "!" ou un "?" il y a un espace. Wink
Vaut mieux attendre un deuxième passage quand même. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Jeu 26 Juin - 2:13

Wisecow a écrit:
tripodempal a écrit:
Si vous voulez paufiner votre technique, j'ai encore de la matiere Content
Le texte n'est pas de moi mais d'euphorya. Je poste pour tout le syndicat Wink

_____________________________________________________________


J'avais reçu un message... un certain Tripodempal voulait me voir, je l'avais déjà rencontré auparavant, quand j'étais encore un humain. Que me voulait-il ?

Cela m'avais étonné car depuis le ximaaz j'avais coupé les ponts avec mes anciens collègues, en y pensant ça fait déjà longtemps que tout cela c'était passé...

Cela faisait plusieurs mois que je me cloîtrais dans mon bunker, depuis que ces sales putrés m'avaient changé. Je ne mangeais plus, ne dormais plus, ne voyais plus personne... mais que m'avaient-ils fait au juste ? Dans quel but ? Quelle destinée sera la mienne dans le futur ? Les questions se succédaient inlassablement dans ma tête, sans réponse... Une chose était sûre pourtant, je ne pouvais plus m'apitoyer sur mon sort, l'heure était venue de réagir et de vivre.

Je décidais alors de me rendre au Bar du Forage dans la soirée, histoire de revoir ce vieil ami. Je n'attendais pas grand chose de cette entrevue, mais quelque chose me poussait à accepter son invitation.

Mon Betrayal (je crois que pour Kréator, Béhémoth et Betrayal, on met la majuscule, à vérifier) (Je confirme) n'avait plus servi depuis longtemps, il était recouvert de poussière rouge. "Saleté de planète". Le moteur eut du mal à démarrer, il toussota au début puis s'arrêta. Après quelques coups de marteau sur la turbine et plusieurs essais il démarra enfin et je pus partir en direction du bar. Je roulais bien, je devais pouvoir rallier le bar en moins d'une demi-heure. Durant le trajet quelque chose se passa, je ne saurais dire quoi. Je sais que la température dans mon scaphandre a baissé fortement, je frissonnais, de la buée emplit mon casque, je ne voyais plus au travers, et puis, et puis rien, le trou noir... je repris connaissance sur le parking du bar, la turbine de mon véhicule tournait encore. Mon premier réflexe fut de regarder l'heure, il s'était passé plus de quatre heures depuis mon départ ! Que s'était-il passé durant tout ce temps ?
Impossible pour moi de m'en souvenir...

Je passais le sas du bar quelques instants plus tard en espérant que Tripodempal serait encore là. Je jetais un bref coup d'œil, il y avait peu de monde, Tripodempal m'attendait à une table au fond, il n'était pas seul...

Ce soir-là ma vie prit un tournant, je décidais de les rejoindre dans leur syndicat. J'allais enfin être à nouveau utile à quelqu'un... sans compter qu'un retour à la vie active me permettrait de chercher des réponses...

Leur projet était ambitieux, voire même très ambitieux, ils avaient besoin d'un chef de la sécurité ayant mon expérience pour protéger leur usine. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient avoir confiance en un châssis, la réponse viendrait sûrement d'elle même plus tard, mais cela m'importait peu en fait. Je n'envisageais pas de les trahir, je voulais reconstruire ma vie.

Une fois les divers documents signés, je rentrai a dans mon bunker. Le trajet se passa bien cette fois, je n'eus pas de mauvaise surprise. Comme je ne dormais plus, j'eus toute la nuit pour me pencher sur le système de sécurité. Il me manquait encore les plans détaillés de l'usine, je devrais les avoir d'ici quelques jours. Mais plus important, il me manquait surtout du personnel pour surveiller et protéger l'usine. Il fallait que je recrute une dizaine de commandos...

Voilà study Attention avant un "!" ou un "?" il y a un espace. Wink
Vaut mieux attendre un deuxième passage quand même. ^^

elephant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Jeu 26 Juin - 13:23

DeepBlue a écrit:
Wisecow a écrit:
tripodempal a écrit:
Si vous voulez paufiner votre technique, j'ai encore de la matiere Content
Le texte n'est pas de moi mais d'euphorya. Je poste pour tout le syndicat Wink

_____________________________________________________________


J'avais reçu un message... un certain Tripodempal voulait me voir, je l'avais déjà rencontré auparavant, quand j'étais encore un humain. Que me voulait-il ?

Cela m'avait étonné car depuis le Ximaaz j'avais coupé les ponts avec mes anciens collègues, en y pensant ça fait [faisait] déjà longtemps que tout cela s'était passé...

Cela faisait plusieurs mois que je me cloîtrais dans mon bunker, depuis que ces sales putrés m'avaient changé. Je ne mangeais plus, ne dormais plus, ne voyais plus personne... mais que m'avaient-ils fait au juste ? Dans quel but ? Quelle destinée sera la mienne dans le futur ? Les questions se succédaient inlassablement dans ma tête, sans réponse... Une chose était sûre pourtant, je ne pouvais plus m'apitoyer sur mon sort, l'heure était venue de réagir et de vivre.

Je décidais alors de me rendre au Bar du Forage dans la soirée, histoire de revoir ce vieil ami. Je n'attendais pas grand chose de cette entrevue, mais quelque chose me poussait à accepter son invitation.

Mon Betrayal (je crois que pour Kréator, Béhémoth et Betrayal, on met la majuscule, à vérifier) (Je confirme) n'avait plus servi depuis longtemps, il était recouvert de poussière rouge. "Saleté de planète". Le moteur eut du mal à démarrer, il toussota au début puis s'arrêta. Après quelques coups de marteau sur la turbine et plusieurs essais, il démarra enfin et je pus partir en direction du bar. Je roulais bien, je devais pouvoir rallier le bar en moins d'une demi-heure. Durant le trajet quelque chose se passa, je ne saurais dire quoi. Je sais que la température dans mon scaphandre a baissé fortement, je frissonnais, de la buée emplit mon casque, je ne voyais plus au travers, et puis, et puis rien, le trou noir... je repris connaissance sur le parking du bar, la turbine de mon véhicule tournait encore. Mon premier réflexe fut de regarder l'heure, il s'était passé plus de quatre heures depuis mon départ ! Que s'était-il passé durant tout ce temps ?
Impossible pour moi de m'en souvenir...

Je passais le sas du bar quelques instants plus tard en espérant que Tripodempal serait encore là. Je jetais un bref coup d'œil, il y avait peu de monde, Tripodempal m'attendait à une table au fond, il n'était pas seul...

Ce soir-là ma vie prit un tournant, je décidais de les rejoindre dans leur syndicat. J'allais enfin être à nouveau utile à quelqu'un... sans compter qu'un retour à la vie active me permettrait de chercher des réponses...

Leur projet était ambitieux, voire même très ambitieux, ils avaient besoin d'un chef de la sécurité ayant mon expérience pour protéger leur usine. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient avoir confiance en un châssis, la réponse viendrait sûrement d'elle-même plus tard, mais cela m'importait peu en fait. Je n'envisageais pas de les trahir, je voulais reconstruire ma vie.

Une fois les divers documents signés, je rentrai a dans mon bunker. Le trajet se passa bien cette fois, je n'eus pas de mauvaise surprise. Comme je ne dormais plus, j'eus toute la nuit pour me pencher sur le système de sécurité. Il me manquait encore les plans détaillés de l'usine, je devrais les avoir d'ici quelques jours. Mais plus important, il me manquait surtout du personnel pour surveiller et protéger l'usine. Il fallait que je recrute une dizaine de commandos...

Voilà study Attention avant un "!" ou un "?" il y a un espace. Wink
Vaut mieux attendre un deuxième passage quand même. ^^

elephant

study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Ven 27 Juin - 6:11

ha ouais quand meme ....
Bon ben c'est vraiment pas du luxe ....
Merci pour le boulot Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Ven 27 Juin - 11:19

derien :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Dim 29 Juin - 0:54

Coucou, c'est encore moi Wink

Comme on est assez productif en ce moment, j'ai encore du boulot pour vous : c'est le deuxieme texte d'euphoria Wink

Merci d'avance.

_____________________________________________________________


Ce ne fut que quelques jours plus tard que j'entendis cogner contre le sas de mon bunker. Je ne reconnus pas immédiatement mon visiteur puisque je n'attendais personne ce jour là. Je le fis bien sur entrer, il était tout excité, vraiment stressé. C'était Tripodempal, venu m'apporter les plans du complexe de fabrication de drones. Le syndicat Renovatio projetait ni plus ni moins que de le sacrifier en vue de le transformer en usine. Il avait un programme a suivre et essayait de s'y tenir.

Je l'invitais bien sûr a prendre place et lui servi une bière. Il n'avait de toute manière pas vraiment le choix puisque je n'avais plus que ça a lui offrir, et cela ne l'avait d'ailleurs pas dérangé. Une longue journée passa. Il m expliqua tout en détails, de l'organisation syndicale aux plans de l'usine a hydrogène en passant par les relations qu il avait pu nouer avec La Firme et Boris. C'était vraiment un projet pharaonique. Il me proposa aussi divers projets de badges syndicaux que jan kibustair avait crée, et ma fois c'était vraiment du bon boulot, le choix était difficile, mais ce n'était qu'un détail en fait.

Ses intentions étaient claires, il voulait briser le monopole de la Firme sur la fabrication et la vente d'hydrogène. L'idée était assez folle pour aboutir. Nous savions tous que se dresser contre la firme était aussi dangereux qu'insensé. Cependant il ne faisait aucun doute que les terra, en particulier ceux qui exploraient mars avec acharnement a bord de leurs Betrayal, étaient cruellement en manque de carburant. La firme ne produisait ni distribuait suffisamment d'hydrogène pour répondre a la demande croissante. Certains pensaient même que c'était une magouille de la Firme pour nous empêcher d'aller trop loin, pour nous empêcher de découvrir certaines choses. Pour ma part j'en étais persuadé, c'est justement pour cette raison que j'avais décider de suivre tripodempal. J'étais toujours en quête de réponses, je ne pouvais pas manquer une occasion pareille.

Tard dans la soirée mon ami quitta le bunker, il avait encore a faire sur le site de l'usine, un rendez-vous avec les actionnaires. J'ignorais presque tout des relations avec les actionnaires et divers donateurs c'était le travail de tripodempal. Ma mission était la sécurité du site, ce qui était déjà une tache énorme. Ce soir la, comme chaque soir d'ailleurs je ne dormis pas… Depuis le ximaaz… Au moins, je n'avais plus eu de perte de mémoire depuis quelques jours, ces temps ci elles s'espaçaient. La dernière remonte a une semaine, lors du rendez-vous avec Tripodempal. La précédente avait eu lieu un moi au paravent lors d'une journée de creuse. Quoi qu'il en soit, j essayais de ne pas trop y penser, en attendant de comprendre en tout cas…

Je passais la nuit a travailler. Il me fallait faire des postes de recrutement, le personnel de sécurité n'étant pas facile a recruter, la tache s'averrait déjà plus complexe que prévue, les personnes de confiance ne courrant pas les rue sur mars. Nous devions aussi pourvoir des postes importants au sein du syndicat, mais je savais que le boss s'en chargerait mieux que moi.
Les rondes étaient organisées, les caméras de sécurité, le matériel de corps ainsi que les armes pour 6 commandos commandées, mon boulot avançait.

Comme le début du chantier avait commencé le 23 juin, il était plus qu'urgent de mettre en place la sécurité. Tripodempal m'avait donné jusqu'au 30 juin pour prendre position.
Tout était prêt hormis les quelques commandos qui manquaient encore, et je ne pouvais que difficilement tourner avec des effectifs réduits. Cependant il fallait faire avec, les intérim n'étant pas encore arrivés. J'avais installé moi-même les vidéos surveillances aux quatre coins de l'usine, dans les couloirs, la moindre pièce était sous surveillance, même les W.C. Je prenais mon travail vraiment au sérieux et je ne voulais rien laisser au hasard.

Je suis maintenant installé dans mon bureau à l'usine. Les moniteurs de surveillance devant les yeux, les pieds sur mon bureau et une bière a la main. (si tripo me voyait…)
Une autre vie commence enfin. Que va me réserver l'avenir ? Une chose est sûre, l'aventure Renovatio commence…. Et j'en suis !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Dim 29 Juin - 2:19

tripodempal a écrit:
Ce ne fut que quelques jours plus tard que j'entendis cogner contre le sas de mon bunker. Je ne reconnus pas immédiatement mon visiteur puisque je n'attendais personne ce jour là. Je le fis bien sûr entrer, il était tout excité, vraiment stressé. C'était Tripodempal, venu m'apporter les plans du complexe de fabrication de drones. Le syndicat Renovatio projetait ni plus ni moins que de le sacrifier en vue de le transformer en usine. Il avait un programme à suivre et essayait de s'y tenir.

Je l'invitais bien sûr à prendre place et lui servis une bière. Il n'avait de toute manière pas vraiment le choix puisque je n'avais plus que ça à lui offrir, et cela ne l'avait d'ailleurs pas dérangé. Une longue journée passa. Il m'expliqua tout en détails, de l'organisation syndicale aux plans de l'usine à hydrogène en passant par les relations qu'il avait pu nouer avec La Firme et Boris. C'était vraiment un projet pharaonique. Il me proposa aussi divers projets de badges syndicaux que Jan Kibustair avait crée, et ma foi c'était vraiment du bon boulot, le choix était difficile, mais ce n'était qu'un détail en fait.

Ses intentions étaient claires, il voulait briser le monopole de la Firme sur la fabrication et la vente d'hydrogène. L'idée était assez folle pour aboutir. Nous savions tous que se dresser contre la Firme était aussi dangereux qu'insensé. Cependant il ne faisait aucun doute que les terras, en particulier ceux qui exploraient Mars avec acharnement à bord de leurs Betrayals, étaient cruellement en manque de carburant. La Firme ne produisait ni distribuait suffisamment d'hydrogène pour répondre à la demande croissante. Certains pensaient même que c'était une magouille de la Firme pour nous empêcher d'aller trop loin, pour nous empêcher de découvrir certaines choses. Pour ma part j'en étais persuadé, c'est justement pour cette raison que j'avais décidé de suivre Tripodempal. J'étais toujours en quête de réponses, je ne pouvais pas manquer une occasion pareille.

Tard dans la soirée mon ami quitta le bunker, il avait encore à faire sur le site de l'usine, un rendez-vous avec les actionnaires. J'ignorais presque tout des relations avec les actionnaires et divers donateurs c'était le travail de Tripodempal. Ma mission était la sécurité du site, ce qui était déjà une tâche énorme. Ce soir la, comme chaque soir d'ailleurs je ne dormis pas… Depuis le ximaaz… Au moins, je n'avais plus eu de perte de mémoire depuis quelques jours, ces temps-ci elles s'espaçaient. La dernière remontait à une semaine, lors du rendez-vous avec Tripodempal. La précédente avait eu lieu un mois auparavant lors d'une journée de creuse. Quoi qu'il en soit, j'essayais de ne pas trop y penser, en attendant de comprendre en tout cas…

Je passais la nuit à travailler. Il me fallait faire des postes de recrutement, le personnel de sécurité n'étant pas facile à recruter, la tache s'avérait déjà plus complexe que prévue, les personnes de confiance ne courant pas les rues sur Mars. Nous devions aussi pourvoir des postes importants au sein du syndicat, mais je savais que le boss s'en chargerait mieux que moi.
Les rondes étaient organisées, les caméras de sécurité, le matériel de corps ainsi que les armes pour 6 commandos commandés, mon boulot avançait.

Comme le début du chantier avait commencé le 23 juin, il était plus qu'urgent de mettre en place la sécurité. Tripodempal m'avait donné jusqu'au 30 juin pour prendre position.
Tout était prêt hormis les quelques commandos qui manquaient encore, et je ne pouvais que difficilement tourner avec des effectifs réduits. Cependant il fallait faire avec, les intérim n'étant pas encore arrivés. J'avais installé moi-même les vidéos surveillances aux quatre coins de l'usine, dans les couloirs, la moindre pièce était sous surveillance, même les W.C. Je prenais mon travail vraiment au sérieux et je ne voulais rien laisser au hasard.

Je suis maintenant installé dans mon bureau à l'usine. Les moniteurs de surveillance devant les yeux, les pieds sur mon bureau et une bière a la main. (si Tripo me voyait…)
Une autre vie commence enfin. Que va me réserver l'avenir ? Une chose est sûre, l'aventure Renovatio commence Et j'en suis !!!!

Note : concernant la partie en rouge : on dit "les caméras de surveillance", ou "le matériel de video-surveillance", mais "les vidéo-surveillances" me parait suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Dim 29 Juin - 14:32

Absurd_Jedi a écrit:
tripodempal a écrit:
Ce ne fut que quelques jours plus tard que j'entendis cogner contre le sas de mon bunker. Je ne reconnus pas immédiatement mon visiteur puisque je n'attendais personne ce jour-là. Je le fis bien sûr entrer, il était tout excité, vraiment stressé. C'était Tripodempal, [je ne sais pas si la virgule est bienvenue ici, peut-être est-ce une tournure que je ne connais pas;)] venu m'apporter les plans du complexe de fabrication de drones. Le syndicat Renovatio projetait ni plus ni moins que de le sacrifier en vue de le transformer en usine. Il avait un programme à suivre et essayait de s'y tenir.

Je l'invitais bien sûr à prendre place et lui servis une bière. Il n'avait de toute manière pas vraiment le choix puisque je n'avais plus que ça à lui offrir, et cela ne l'avait d'ailleurs pas dérangé. Une longue journée passa. Il m'expliqua tout en détails, de l'organisation syndicale aux plans de l'usine à hydrogène en passant par les relations qu'il avait pu nouer avec La Firme et Boris. C'était vraiment un projet pharaonique. Il me proposa aussi divers projets de badges syndicaux que Jan Kibustair avait créé, et ma foi c'était vraiment du bon boulot, le choix était difficile, mais ce n'était qu'un détail en fait.

Ses intentions étaient claires, il voulait briser le monopole de La Firme sur la fabrication et la vente d'hydrogène. L'idée était assez folle pour aboutir. Nous savions tous que se dresser contre la Firme était aussi dangereux qu'insensé. Cependant il ne faisait aucun doute que les terras, en particulier ceux qui exploraient Mars avec acharnement à bord de leurs Betrayals, étaient cruellement en manque de carburant. La Firme ne produisait ni distribuait suffisamment d'hydrogène pour répondre à la demande croissante. Certains pensaient même que c'était une magouille de La Firme [beaucoup de répétition de "La Firme" dans ce §] pour nous empêcher d'aller trop loin, pour nous empêcher de découvrir certaines choses. Pour ma part j'en étais persuadé, c'est justement pour cette raison que j'avais décidé de suivre Tripodempal. J'étais toujours en quête de réponses, je ne pouvais pas manquer une occasion pareille.

Tard dans la soirée mon ami quitta le bunker, il avait encore à faire sur le site de l'usine, un rendez-vous avec les actionnaires. J'ignorais presque tout des relations avec les actionnaires et divers donateurs : [ou une virgule au choix] c'était le travail de Tripodempal. Ma mission était la sécurité du site, ce qui était déjà une tâche énorme. Ce soir-là, comme chaque soir d'ailleurs, je ne dormis pas… Depuis le ximaaz… Au moins, je n'avais plus eu de perte de mémoire depuis quelques jours, [j'aurais mis un point virgule, pour mieux marquer un temps d'arrêt chose que tu ne fais pas (traduire, là où moi j'en aurais fait Wink), au profit de nombreuses virgules mais ça peut-être un choix stylistique Content2] ces temps-ci elles s'espaçaient. La dernière remontait à une semaine, lors du rendez-vous avec Tripodempal. La précédente avait eu lieu un mois auparavant lors d'une journée de creuse. Quoi qu'il en soit, j'essayais de ne pas trop y penser, en attendant de comprendre en tout cas…

Je passais la nuit à travailler. Il me fallait faire des postes de recrutement, le personnel de sécurité n'étant pas facile à recruter, la che s'avérait déjà plus complexe que prévue, les personnes de confiance ne courant pas les rues sur Mars [je sais bien que... mais y'a-t-il des rues sur Mars... hehe Wink ; dommage de mettre une formule de la sorte dans ce genre de texte non ?]. Nous devions aussi pourvoir des postes importants au sein du syndicat, mais je savais que le Boss s'en chargerait mieux que moi.
Les rondes étaient organisées, les caméras de sécurité, le matériel de corps ainsi que les armes pour 6 commandos commandés ["commando commandés" à revoir la formulation], mon boulot avançait.

Comme le début du chantier avait commencé le 23 juin, il était plus qu'urgent de mettre en place la sécurité [la sécurité de... ?]. Tripodempal m'avait donné jusqu'au 30 juin pour prendre position.
Tout était prêt hormis les quelques commandos qui manquaient encore, et [tu mets souvent des "et" superflus ; ça serait mieux de varier les mots de liaisons ou de ne pas en mettre] je ne pouvais que difficilement tourner avec des effectifs réduits. Cependant il fallait faire avec, les intérim n'étant pas encore arrivés. J'avais installé moi-même les vidéos surveillances ["J'avais installé moi-même un réseau de vidéosurveillance" ?] aux quatre coins de l'usine, dans les couloirs, la moindre pièce était sous surveillance, même les W.C. Je prenais mon travail vraiment au sérieux et je ne voulais rien laisser au hasard.

Je suis maintenant installé dans mon bureau à l'usine. Les moniteurs de surveillance devant les yeux, les pieds sur mon bureau et une bière a la main. (si Tripo me voyait…)
Une autre vie commence enfin. Que va me réserver l'avenir ? Une chose est sûre, l'aventure Renovatio commence Et j'en suis !!!!

Note : concernant la partie en rouge : on dit "les caméras de surveillance", ou "le matériel de video-surveillance", mais "les vidéo-surveillances" me parait suspect.
study je suis pas trop pour certains "et" ou virgules que tu pourrais remplacer... mais ce n'est qu'un détail et peut-être suis-je trop pointilleuse Content2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Dim 29 Juin - 14:54

roxelay a écrit:
Absurd_Jedi a écrit:
tripodempal a écrit:
Ce ne fut que quelques jours plus tard que j'entendis cogner contre le sas de mon bunker. Je ne reconnus pas immédiatement mon visiteur puisque je n'attendais personne ce jour-là. Je le fis bien sûr entrer, il était tout excité, vraiment stressé. C'était Tripodempal, [je ne sais pas si la virgule est bienvenue ici, peut-être est-ce une tournure que je ne connais pas;)] venu m'apporter les plans du complexe de fabrication de drones. Le syndicat Renovatio projetait ni plus ni moins que de le sacrifier en vue de le transformer en usine. Il avait un programme à suivre et essayait de s'y tenir.

Je l'invitai bien sûr à prendre place et lui servis une bière. Il n'avait de toute manière pas vraiment le choix puisque je n'avais plus que ça à lui offrir, et cela ne l'avait d'ailleurs pas dérangé. Une longue journée passa. Il m'expliqua tout en détails, de l'organisation syndicale aux plans de l'usine à hydrogène en passant par les relations qu'il avait pu nouer avec La Firme et Boris. C'était vraiment un projet pharaonique. Il me proposa aussi divers projets de badges syndicaux que Jan Kibustair avait créé, et ma foi c'était vraiment du bon boulot, le choix était difficile, mais ce n'était qu'un détail en fait.

Ses intentions étaient claires, il voulait briser le monopole de La Firme sur la fabrication et la vente d'hydrogène. L'idée était assez folle pour aboutir. Nous savions tous que se dresser contre La Firme était aussi dangereux qu'insensé. Cependant il ne faisait aucun doute que les terras, en particulier ceux qui exploraient Mars avec acharnement à bord de leurs Betrayals, étaient cruellement en manque de carburant. La Firme ne produisait ni ne distribuait suffisamment d'hydrogène pour répondre à la demande croissante. Certains pensaient même que c'était une magouille de La Firme [beaucoup de répétition de "La Firme" dans ce §] pour nous empêcher d'aller trop loin, pour nous empêcher de découvrir certaines choses. Pour ma part j'en étais persuadé, c'est justement pour cette raison que j'avais décidé de suivre Tripodempal. J'étais toujours en quête de réponses, je ne pouvais pas manquer une occasion pareille.

Tard dans la soirée mon ami quitta le bunker, il avait encore à faire sur le site de l'usine, un rendez-vous avec les actionnaires. J'ignorais presque tout des relations avec les actionnaires et divers donateurs : [ou une virgule au choix] c'était le travail de Tripodempal. Ma mission était la sécurité du site, ce qui était déjà une tâche énorme. Ce soir-là, comme chaque soir d'ailleurs, je ne dormis pas… Depuis le ximaaz… Au moins, je n'avais plus eu de perte de mémoire depuis quelques jours, [j'aurais mis un point virgule, pour mieux marquer un temps d'arrêt chose que tu ne fais pas (traduire, là où moi j'en aurais fait Wink), au profit de nombreuses virgules mais ça peut-être un choix stylistique Content2] ces temps-ci elles s'espaçaient. La dernière remontait à une semaine, lors du rendez-vous avec Tripodempal. La précédente avait eu lieu un mois auparavant lors d'une journée de creuse. Quoi qu'il en soit, j'essayais de ne pas trop y penser, en attendant de comprendre en tout cas…

Je passais la nuit à travailler. Il me fallait faire des postes de recrutement, le personnel de sécurité n'étant pas facile à recruter, la che s'avérait déjà plus complexe que prévue, les personnes de confiance ne courant pas les rues sur Mars [je sais bien que... mais y'a-t-il des rues sur Mars... hehe Wink ; dommage de mettre une formule de la sorte dans ce genre de texte non ?]. Nous devions aussi pourvoir des postes importants au sein du syndicat, mais je savais que le Boss s'en chargerait mieux que moi.
Les rondes étaient organisées, les caméras de sécurité, le matériel de corps ainsi que les armes pour 6 commandos commandés ["commando commandés" à revoir la formulation], mon boulot avançait.

Comme le début du chantier avait commencé le 23 juin, il était plus qu'urgent de mettre en place la sécurité [la sécurité de... ?]. Tripodempal m'avait donné jusqu'au 30 juin pour prendre position.
Tout était prêt hormis les quelques commandos qui manquaient encore, et [tu mets souvent des "et" superflus ; ça serait mieux de varier les mots de liaisons ou de ne pas en mettre] je ne pouvais que difficilement tourner avec des effectifs réduits. Cependant il fallait faire avec, les intérim n'étant pas encore arrivés. J'avais installé moi-même les vidéos surveillances ["J'avais installé moi-même un réseau de vidéosurveillance" ?] aux quatre coins de l'usine, dans les couloirs, la moindre pièce était sous surveillance, même les W.C. Je prenais mon travail vraiment au sérieux et je ne voulais rien laisser au hasard.

Je suis maintenant installé dans mon bureau à l'usine. Les moniteurs de surveillance devant les yeux, les pieds sur mon bureau et une bière a la main. (si Tripo me voyait…)
Une autre vie commence enfin. Que va me réserver l'avenir ? Une chose est sûre, l'aventure Renovatio commence Et j'en suis !!!!

Note : concernant la partie en rouge : on dit "les caméras de surveillance", ou "le matériel de video-surveillance", mais "les vidéo-surveillances" me parait suspect.
study je suis pas trop pour certains "et" ou virgules que tu pourrais remplacer... mais ce n'est qu'un détail et peut-être suis-je trop pointilleuse Content2

elephant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Dim 29 Juin - 15:05

rahhh je l'avais le "L" de La Firme pourtantttttt affraid ; le reste pas pu vu mais bon voilà :p:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Lun 30 Juin - 0:03

Merci beaucoup pour vos corrections mais aussi et surtout pour vos conseils sur les tournures.

Par contre, je ne comprends pas le "L" majuscule de La Firme ?.. Pourquoi une majuscule a un article ?
C'est le fait que ce soit "La" au sens ou il n'en existe pas d'autre ???



C'est un peu stressant d'ecrire ici parceque du coup on a toujours l'impression que nos messages, meme ceux qui n'y sont pas destines, vont passer au correcteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Lun 30 Juin - 0:27

tripodempal a écrit:
Merci beaucoup pour vos corrections mais aussi et surtout pour vos conseils sur les tournures.

Par contre, je ne comprends pas le "L" majuscule de La Firme ?.. Pourquoi une majuscule a un article ?
C'est le fait que ce soit "La" au sens ou il n'en existe pas d'autre ???



C'est un peu stressant d'ecrire ici parceque du coup on a toujours l'impression que nos messages, meme ceux qui n'y sont pas destines, vont passer au correcteur

parce que c'est "La Firme", ça s'écrit comme ça tout simplement Wink.

exemple tiré du jeu
Citation :
[...] Une médication saine de La Firme vous apaiserait ? [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tripodempal



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Lun 30 Juin - 23:59

Ha bha oui, OK. Vu comme ca, ca se discute pas Wink

Sinon, j'ai encore du nouveau, un vieux texte un peu modifié mais pas encore diffusé et un nouveau.
Je poste les deux a la suite. J'espère que je n'abuse pas, c'est un peu long Content2

Merci d'avance Wink


_____________________________________________________________


Aussi loin que je me rappelle j’ai été attiré par ces histoires qui n’ont pas de sens ni de fondement rationnel, celles qu’on se raconte, enfant, le soir à la lumière d’une lampe torche dans une chambre de colonie de vacances plongée dans le noir.

Plus tard j’entends régulièrement de mes parents : « mais qu’est ce qu’on va faire de toi ? Tu ne pourras pas vivre dans ces histoires toute ta vie… »
Ce sont sans doute ces mots qui déclenchèrent ma vocation. Comme une évidence indiscutable; je devais faire de ces histoires fantastiques, de leur recherche, de leur connexion à notre monde, le but de ma vie.
Je décide donc de suivre des études de journalisme qui me réussirent pas mal en toute objectivité. Ma carte de presse en poche, il me fallait maintenant trouver la voie qui correspondait à mes aspirations. Je ne me résolvais pas à écrire des inepties people pour satisfaire la boulimie des lecteurs de quais de gare, créneau qui m’aurait sûrement permis de mieux vivre mais qui aurait enterre tous mes espoirs.

Je m’obstinais a faire des piges pour de sombres journaux sans lendemain tout en commençant des recherches a titre personnels sur des faits plus qu’étranges et sans explication. Mais, faute de moyen, mes enquêtes se cantonnaient aux bibliothèques, aux archives municipales et la l’immense toile informatique.

Voici quelques exemples de ce qui m’intriguait et occupait mes recherches pendant près de 3 ans entre 2 piges :

* En hiver 2004 sur une plaine du Danube au sud de Bucarest, la neige fraîche est recouverte de plusieurs couches de vers.
* Durant le printemps 2005, plusieurs séries d’explosions sont relevées en mer noire et aucune explication n’a jamais été avancée.
* Printemps 2005, quatorze paysans d’un petit village a proximité d’Odessa ont été attaques par d’étranges créatures. Les 3 survivants mutiles font un récit aberrant.
* Eté 2005, d’étranges vers jaune sont trouves jonchant sur un glacier d’Alaska par une équipe de climatologues.
* Hiver 2006, la ville de Karachi (ouest de l’inde) et ses environs a 100km a la ronde subissent une chute de boue, de cendre et de boules de feu pendant 20 minutes. Aucun phénomène météorologique n’est mis en cause.
* Automne 2006, la région autour de la ville de tripoli est plongée dans l’obscurité pendant 10 minutes. Pendant ce temps, encore une fois a Bucarest, les moutons d’un troupeau sont retrouvés exsangues.
* Eté 2006, à Bagdad, une femme meurt consumée dans son lit. Les draps et le mobilier ne sont pas endommages.
Le même été, une tache noire se déplace a la surface de mars. D’après les calculs, elle n’est pas une ombre projette et semble mesurer 250km de long sur 50km de large.
* Eté 2007, du sang frais tombe du ciel au dessus d’Athènes. Les analyses et contre analyses montrent qu’ils s’agit de sang humain.
* Printemps 2008, a Odessa, le sol se recouvre dans la nuit d’une épaisse couche de gelée faite de « groseilles » de la taille d’une balle de golf contenant de nombreux œufs desquels ont éclot d’innombrables larves. La ville est prise en main et assainie par l’armée.
* Automne 2008, des points brillants fixes apparaissent sur la lune et persistent pendant plusieurs semaines.
14 février 2009, le capitaine J.crowford, le lieutenant H.field et leurs F16 disparaissent des écrans radars au-dessus de New-York.
* Eté 2009, les empruntes de Day et Stewart lors de leur 2eme expédition en antarctique s’arrêtent a 40m de leur avion intact. Et près d’Ankara, c’est l’expédition Percy au complet qui disparaît sans laisser de traces.

Toujours est-il que je trouvais une opportunité dans une annonce pour reporters sans frontière qui cherchait à renforcer l’équipe qui couvrit la 2eme guerre des Balkans (qui devrait s’étendre dans l’année a tout le moyen orient). Naturellement, les propositions ne se bousculaient pas et devant ma candidature sans condition je suis intégré à l’équipe et expédié au cœur du conflit en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

J’allais enfin avoir la possibilité d’approcher la région du monde qui me semblait la plus soumise à des phénomènes inexpliqués.
Cette période de 2 ans et demi a quelques semaines près a en effet été très bénéfique, je devins très pointu dans les domaines qui touchaient les connaissance locales, les religions non reconnues ou a caractères sectaires, a tendance nihiliste ou non

Et puis bizarrement …. Plus rien pendant 13 ans avant de trouver de nouvelles traces d’événements aussi étranges et inexpliqués …
Ces événements, qu’il soient naturels ou provoques par l’homme reprirent au début de l’année 2012 et avec une cadence que j’avais du mal a suivre sur la surface du globe, aussi, je n’en cherchais plus pour le moment d’explication mais me contentais de les recenser de la manière la plus exhaustive tout en cherchant d’éventuels liens entre eux.

Mais jusqu'à cette époque, j’avais néglige les annonces officielles de propagande d’expansion de l’humanité a travers le système solaire et je n’avais que distraitement note le projet de « La Firme » d’envoyer un premier contingent d’hommes et de femmes terraformer la planète rouge.
8 ans et quelques communiques plus tard (que j’avais tout aussi survoles), ce projet était devenu réalité et ce premier contingent était déjà sur place la pelle a la main.

Le détail qui devait me pousser a m’y intéresser était « les grands anciens ». En effet, régulièrement, des sectes de prédicateurs se formaient proches des endroits ou avaient eu lieu des faits très étranges et rapportaient non seulement l’existence de ces créatures au fin fond de l’univers ou de nos abîmes terrestres mais aussi leur retour au premier plan sur la terre dans un avenir plus ou moins proche.

De fils en aiguilles, mes recherches aussi loin que je pus les pousser dans le temps, remontaient aux civilisations précolombiennes. Les aztèques et encore avant eux les toltèques semblaient avoir des croyances et des rites en rapport avec ces grands anciens. Sans les nommer formellement, les ressemblances sont troublantes et nombres de personnes qu’on ne considère pas comme illuminées ou débiles pensent sérieusement que ces grands anciens se serait insérer dans cette population pour y distiller son savoir et inspirer un respect sans borne de a part de la population qui acceptait des sacrifices tout a fait délirant pour une population qui tiendrait a sa survie; ou en tout cas plus qu’a ses croyances et a ses dieux. A moins qu’en plus de les respecter, ils étaient venu a craindre leur pouvoir plus que tout au monde.

Cette société a en quelque sorte étaient damnée. En échange d’un savoir immense (encore non-meusurable avec nos connaissances actuelles devait être totalement dévouée a ses professeurs même si ceux-la les poussaient a l’autodestruction. Reste a savoir si c’était bel et bien leur but ou si cela a été une contrainte scénaristique devant un débordement d’enthousiasme et une propagation des rumeurs de leur présence qu’il n’avaient pu contrôler.

Toujours est-il que comme je le disais plus tôt, c’est au début de l’année 2012 que reprirent les catastrophes.
Des séries de guérillas locales qui s’étendent a des guerres entre communautés puis entre pays. Des populations entières affamées poussées a des actes de plus en plus écœurants puis la nature qui semble vouloir calmer le jeu en s’interposant par des manifestations dévastatrices.
Pendant ce temps, « La Firme » enrôlait non plus un contingent de terraformers mais des milliers de colons dans son projet de rendre mars viable et les navetees en partance pour la planetes rouges se succedaient.

Les premiers retours d’informations non validées (celles qu'il fallait savoir chercher et non celle qu'on nous servait prètes a ingurgitées) faisaient à nouveau mention de « grands anciens », de « présence ésotérique » ou de présence « d’anciennes cultures ».
Naturellement, le peu d’information que je récoltais à ce sujet devait cacher beaucoup d’autres choses insoupçonnées sur terre.

Dorénavant, ma voix était tracée, je dis adieu a ma vie terrestre, a ma famille qui était désemparée devant mon comportement qu’elle jugeait psychotique et je me rendais dans un pub pour « fêter » la décision avant de remplir un formulaire très succint dans un centre de recrutement de la firme. Avec le roulement intense des navettes, on m’annonce mon depart pour le mois prochain. Le temps de rassembler mon travail et de mettre mes affaires en ordre.

Une fois sur la rouge, il n’y avait plus du tout d’enthousiasme, juste une profonde dépression qui s’emparait de moi. Mon environnement se résumait a un bunker de survie et au moins 14h par jour derrière une pelle a extraire du minerai pour une solde de misère qu’il n’y a de toute façon pas moyen de dépenser autrement que dans du matériel neuf ...
Ici, il n’y avait plus de repers, le barman de l’unique bar de la zone de vivance était un robot de marsball recycle. Des structures s’étaient déjà organisées et je me sentais perdu jusqu'à ce que je croise un membre d’un syndicat qui me briefe sur la manière dont les chose se passent sur cette planète et que la meilleure manière de survivre (la seule en fait) est de rejoindre un syndicat qui prendra en charge ce que « La Firme » n’a pas juge bon de prévoir : les réparations, les soins et surtout, ce qui est plus cher que tout : la présence d’amis et l’assistance psychologique qui évite de sombrer dans la démence.

Je rejoins donc Fondation une très bonne école de la vie martienne sous l’aile protectrice de Crimson et de Rouge. Mon instruction terminée, je rejoins les rangs de crimson pour une courte période avant de lui préférer le syndicat Renovatio au sein duquel j’œuvre depuis.

Mais ce qui importe en fait, c’est qu’une fois que j’ai réussi a reprendre le contrôle de moi-même, je me remis au travail sur mon temps libre pour avancer mes recherches sur les « grands anciens » et les anciennes civilisations martiennes dont on ne nous parle pas sur terre même si ici, les preuves de leur présence sont irréfutables.
Et ce que l’on peut dire pour le moins, c’est que je n’ai pas été déçu.

Comme sur terre, des clans se forment et s’affrontent autour de croyances divergentes, voir même souvent tout a fait opposées. J’ai choisi ma voie, je ferai tout pour informer la population qui croit voir les grands anciens comme une force bénéfique les aidant dans leur travail quotidien qu’elle se trompe. Ils commencent par nous aider, nous donner des connaissances mais la fin ne sera pas celle a laquelle mous pensons, l’histoire nous l’a déjà montre.
Seule différence avec la terre, ici il n’y a pas de frein, pas de gouvernements, pas de groupes de pression populaire qui limite la casse quand les choses vont trop loin, ici, pour certain, terraformer signifie faire de mars une immense plaque de verre et cela semble en bonne voie.
Dans cet environnement hostile, informer ou même débattre est déjà un challenge qui peut te mener en orbite sur une dalle ou dans le cratère d’un missile nucléaire....

Je fêtais ma première année martienne.
Avec le temps, mes recherches sur les civilisations passées s'étaient espacées et ma paranoia envers les grands anciens quelque peu aténuée.
Renovatio bien qu'étant un syndicat plutot intimiste rassemblait quelques personnes très motivées. De cette émulsion que nous avons eu ensemble est né un projet.
Cela ne m'avait pas frappé autant que cela au début mais c'était pourtant évident aujourd'hui. La firme controlait tout. Sans que cela soit fait de manière directive et visible, c'est elle qui nous avait implante ici. Quand je dis ici, je ne parle pas de Mars mais de cet emplacement spécifique sur Mars.
Elle nous donnait biensur les moyens de nous déplacer. Suffisament pour aller de la trieuse au synthétiseur et du synthétiseur a la cuve de larve mais guère plus loin.
Et pourtant, je savais que nous devions chercher ce qui se trouvait en dehors de notre rayon d'action actuel mais c'est abenakys qui a crystalisé l'idee du projet.

Il fallait fabriquer nos propres containers d'hydrogène pour explorer Mars et nous affranchir du bridage de La Firme.....

_____________________________________________________________


Le chantier est ouvert depuis une semaine.
Que dire ?...
Une semaine c'est peu et en meme temps, c'est là que beaucoup de choses se decident et nous en avons tous bien conscience. Un départ raté pourrait engendrer une suite de retards et d'avis défavorables qui nous suivraient et nous pénaliseraient jusqu'à la fin. Il faut absolument éviter les impairs.

Comme je le disais, c'est trop peu pour dresser un premier bilan d'évolution. Objectivement, il y a déjà eu du changement mais on ne peut pas non plus dire que ca avance tres vite.
La zone a été délimitée. Une parcelle de 1200 x 800 m pour le chantier en lui-même et une autre de 800 x 500 m pour le stockage provisoire des drones ont été sécurisées. Euphoria a bien bossé avec le peu de moyens dont nous disposons pour le moment. Le périmètre est clos et entierement sous videosurveillance.
Le terrain a été choisi au mieux autour du centre de metal mais il y a beaucoup de travail ne serait-ce que pour le rendre exploitable pour nos operations. Des engins de creuse s'affairent au nivellement et au tassement du terrain mais les trous qui ont été commenceé pour enterrer les cuves ont du être continués à la pelle ...

De son cote, Jan Kibustair s'est occupé du marketing à la suite de talath et nous a trouve une image syndicale qui sera en accord avec les prérogatives de nos actionnaires. Dans quelque temps, nous pourrons sûrement afficher nos nouvelles couleurs.

De mon cote, j'ai commence a recruter des interimaires. Les premieres personnes venues de chez nos partenaires se sont déjé mises au travail et leur aide fait vite la différence. Je pense que si cette solution fonctionne, dans quelque temps, nous pourrons ouvrir l'appel à collaboration à toute la communauté et nous serons peut-être assez nombreux pour effectuer un planning prévisionnel d'avancée des travaux qui soit assez fiable.

Compte rendu de la semaine 26 du calendrier terrestre :
3 x 7 résidents Renovatio = 21 jours
5 interimaires ont travaillé chacun une journée = 5 jours

total : 26 jours de travail effectués cette semaine.

C'est bien peu mais c'est ce que nous avions envisagé et ce que nous avions budgété.
Pour l'instant tout est OK, le lancement se fait pas a pas.

_____________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mar 1 Juil - 2:25

La longueur du texte m'oblige à le découper.

PARTIE I

tripodempal a écrit:

Aussi loin que je me rappelle j’ai été attiré par ces histoires qui n’ont pas de sens ni de fondement rationnel, celles qu’on se raconte, enfant, le soir à la lumière d’une lampe torche dans une chambre de colonie de vacances plongée dans le noir.

Plus tard j’entendis régulièrement de mes parents (mes parents dire) : « mais qu’est ce qu’on va faire de toi ? Tu ne pourras pas vivre dans ces histoires toute ta vie… »
Ce sont sans doute ces mots qui déclenchèrent ma vocation. Comme une évidence indiscutable ; je devais faire de ces histoires fantastiques, de leur recherche, de leur connexion à notre monde, le but de ma vie.
Je décidai donc de suivre des études de journalisme qui me réussirent pas mal en toute objectivité. Ma carte de presse en poche, il me fallait maintenant trouver la voie qui correspondait à mes aspirations. Je ne me résolvais pas à écrire des inepties people pour satisfaire la boulimie des lecteurs de quais de gare, créneau qui m’aurait sûrement permis de mieux vivre mais qui aurait enterré tous mes espoirs.

Je m’obstinais à faire des piges pour de sombres journaux sans lendemain tout en commençant des recherches à titre personnel sur des faits plus qu’étranges et sans explication. Mais, faute de moyens, mes enquêtes se cantonnaient aux bibliothèques, aux archives municipales et la l’immense toile informatique.

Voici quelques exemples de ce qui m’intriguait et occupait mes recherches pendant près de 3 ans entre 2 piges :

* En hiver 2004 sur une plaine du Danube au sud de Bucarest, la neige fraîche est recouverte de plusieurs couches de vers.
* Durant le printemps 2005, plusieurs séries d’explosions sont relevées en mer noire et aucune explication n’a jamais été avancée.
* Printemps 2005, quatorze paysans d’un petit village à proximité d’Odessa ont été attaqués par d’étranges créatures. Les 3 survivants mutilés font un récit aberrant.
* Eté 2005, d’étranges vers jaunes sont trouvés jonchant le sol sur un d'un glacier d’ en Alaska sont trouvés par une équipe de climatologues.
* Hiver 2006, la ville de Karachi (ouest de l’Inde) et ses environs à 100km à la ronde subissent une chute font face à une pluie de boue, de cendres et de boules de feu pendant 20 minutes. Aucun phénomène météorologique n’est mis en cause.
* Automne 2006, la région autour de la ville de Tripoli est plongée dans l’obscurité pendant durant (Pour éviter la répétition) 10 minutes. Pendant ce temps, encore une fois à Bucarest, les moutons d’un troupeau sont retrouvés exsangues.
* Eté 2006, à Bagdad, une femme meurt consumée dans son lit. Les draps et le mobilier ne sont pas endommagés.
Le même été, une tache noire se déplace à la surface de Mars. D’après les calculs, elle n’est pas une ombre projetée et semble mesurer 250km de long sur 50km de large.
* Eté 2007, du sang frais tombe du ciel au dessus d’Athènes. Les analyses et contre analyses montrent qu’ils s’agit de sang humain.
* Printemps 2008, à Odessa, le sol se recouvre dans la nuit d’une épaisse couche de gelée faite de « groseilles » de la taille d’une balle de golf contenant de nombreux œufs desquels ont éclos d’innombrables larves. La ville est prise en main et assainie par l’armée.
* Automne 2008, des points brillants fixes apparaissent sur la Lune et persistent pendant plusieurs semaines.
* 14 février 2009, le capitaine J. Crowford, le lieutenant H. Field et leurs F16 disparaissent des écrans radars au-dessus de New York.
* Eté 2009, les empreintes de Day et Stewart lors de leur 2ème expédition en Antarctique s’arrêtent à 40m de leur avion intact. Et près d’Ankara, c’est l’expédition Percy au complet qui disparaît sans laisser de traces.

Toujours est-il que je trouvais une opportunité dans une annonce pour Reporters sans frontières qui cherchait à renforcer l’équipe qui couvrit la 2ème guerre des Balkans (qui devrait s’étendre dans l’année à tout le Moyen-Orient). Naturellement, les propositions ne se bousculaient pas et devant ma candidature sans condition je suis intégré à l’équipe et expédié au cœur du conflit en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. (Revoir les temps)

J’allais enfin avoir la possibilité d’approcher la région du monde qui me semblait la plus soumise à des phénomènes inexpliqués.
Cette période de 2 ans et demi, à quelques semaines près, a en effet été très bénéfique, je devins très pointu dans les domaines qui touchaient les connaissances locales, les religions non reconnues ou à caractères sectaires, à tendance nihiliste ou non.

Et puis bizarrement... Plus rien pendant 13 ans avant de trouver de nouvelles traces d’événements aussi étranges et inexpliqués …
Ces événements, qu’ils soient naturels ou provoqués par l’Homme reprirent au début de l’année 2012 et avec une cadence que j’avais du mal à suivre sur la surface du globe, aussi, je n’en cherchais plus pour le moment d’explications mais me contentais de les recenser de la manière la plus exhaustive tout en cherchant d’éventuels liens entre eux.

Mais jusqu'à cette époque, j’avais négligé les annonces officielles de propagande d’expansion de l’humanité à travers le système solaire et je n’avais que distraitement noté le projet de « La Firme » d’envoyer un premier contingent d’hommes et de femmes terraformer la planète rouge.
8 ans et quelques communiqués plus tard (que j’avais tout aussi autant survolés), ce projet était devenu réalité et ce premier contingent était déjà sur place la pelle à la main.

Le détail qui devait me pousser à m’y intéresser était « les Grands Anciens ». En effet, régulièrement, des sectes de prédicateurs se formaient proches des endroits ou avaient eu lieu des faits très étranges et rapportaient non seulement l’existence de ces créatures au fin fond de l’univers ou de nos abîmes terrestres mais aussi leur retour au premier plan sur la Terre dans un avenir plus ou moins proche.

De fil en aiguille, mes recherches, aussi loin que je pus les pousser dans le temps, remontaient aux civilisations précolombiennes. Les Aztèques et encore avant eux les Toltèques semblaient avoir des croyances et des rites en rapport avec ces Grands Anciens. Sans les nommer formellement, les ressemblances sont troublantes et nombres de personnes qu’on ne considère pas comme illuminées ou débiles pensent sérieusement que ces Grands Anciens se seraient insérés fondus dans cette population pour y distiller leur savoir et inspirer un respect sans bornes de la part de la population qui acceptait des sacrifices tout à fait délirants pour une population qui tiendrait à sa survie ; ou en tout cas plus qu’à ses croyances et à ses dieux. A moins qu’en plus de les respecter, ils en étaient venus à craindre leurs pouvoirs plus que tout au monde. (Difficilement compréhensible)


Dernière édition par DeepBlue le Mar 1 Juil - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   Mar 1 Juil - 2:26

Partie II

tripodempal a écrit:

Cette société a en quelque sorte été damnée. En échange d’un savoir immense (encore non mesurable avec nos connaissances actuelles devait être totalement dévouée à ses professeurs même si ceux-ci les poussaient à l’autodestruction. Reste à savoir si c’était bel et bien leur but ou si cela a été une contrainte scénaristique devant un débordement d’enthousiasme et une propagation des rumeurs de leur présence qu’ils n’avaient pu contrôler.

Toujours est-il que comme je le disais plus tôt, c’est au début de l’année 2012 que reprirent les catastrophes.
Des séries de guérillas locales qui s’étendent à des guerres entre communautés puis entre pays. Des populations entières affamées poussées à commettre des actes de plus en plus écœurants puis la nature qui semble vouloir calmer le jeu en s’interposant par des manifestations dévastatrices.
Pendant ce temps, « La Firme » enrôlait non plus un contingent de terraformers mais des milliers de colons dans son projet de rendre Mars viable et les navetees en partance pour la planetes rouges se succédaient.

Les premiers retours d’informations non validées (celles qu'il fallait savoir chercher et non celles qu'on nous servait toutes prêtes à être ingurgitées) faisaient à nouveau mention de « Grands Anciens », de « présence ésotérique » ou de présence « d’anciennes cultures ».
Naturellement, le peu d’informations que je récoltais à ce sujet devait cacher beaucoup d’autres choses insoupçonnées sur Terre.

Dorénavant, ma voie était tracée, je dis adieu à ma vie terrestre, à ma famille qui était désemparée devant mon comportement qu’elle jugeait psychotique et je me rendais dans un pub pour « fêter » la décision avant de remplir un formulaire très succint dans un centre de recrutement de La Firme. Avec le roulement intense des navettes, on m’annonce mon départ pour le mois prochain. Le temps de rassembler mon travail et de mettre mes affaires en ordre.

Une fois sur la rouge, il n’y avait plus du tout d’enthousiasme, juste une profonde dépression qui s’emparait de moi. Mon environnement se résumait à un bunker de survie et au moins 14h par jour derrière une pelle à extraire du minerai pour une solde de misère qu’il n’y a de toute façon pas moyen de dépenser autrement que dans du matériel neuf...
Ici, il n’y avait plus de repères, le barman de l’unique bar de la zone de vivance était un robot de Marsball recyclé. Des structures s’étaient déjà organisées et je me sentais perdu jusqu'à ce que je croise un membre d’un syndicat qui me briefe sur la manière dont les choses se passent sur cette planète et que la meilleure manière de survivre (la seule en fait) est de rejoindre un syndicat qui prendra en charge ce que « La Firme » n’a pas jugé bon de prévoir : les réparations, les soins et surtout, ce qui est plus cher que tout : la présence d’amis et l’assistance psychologique qui évite de sombrer dans la démence.

Je rejoins donc Fondation, une très bonne école de la vie martienne sous l’aile protectrice de Crimson et de Rouge. Mon instruction terminée, je rejoins les rangs de Crimson pour une courte période avant de lui préférer le syndicat Renovatio au sein duquel j’œuvre depuis.

Mais ce qui importe en fait, c’est qu’une fois que j’ai réussi à reprendre le contrôle de moi-même, je me remis au travail sur mon temps libre pour avancer dans mes recherches sur les « Grands Anciens » et les anciennes civilisations martiennes dont on ne nous parle pas sur Terre même si ici, les preuves de leur présence sont irréfutables.
Et ce que l’on peut dire pour le moins, c’est que je n’ai pas été déçu.

Comme sur Terre, des clans se forment et s’affrontent autour de croyances divergentes, voir même souvent tout à fait opposées. J’ai choisi ma voie, je ferai tout pour informer la population qui croit voir les Grands Anciens comme une force bénéfique les aidant dans leur travail quotidien qu’elle se trompe. Ils commencent par nous aider, nous donner des connaissances mais la fin ne sera pas celle à laquelle nous pensons, l’histoire nous l’a déjà montré.
Seule différence avec la Terre, ici il n’y a pas de freins, pas de gouvernements, pas de groupes de pression populaire qui limite la casse quand les choses vont trop loin, ici, pour certains, terraformer signifie faire de Mars une immense plaque de verre et cela semble en bonne voie.
Dans cet environnement hostile, informer ou même débattre est déjà un challenge qui peut te mener en orbite sur une dalle ou dans le cratère d’un missile nucléaire...

Je fêtais ma première année martienne.
Avec le temps, mes recherches sur les civilisations passées s'étaient espacées et ma paranoïa envers les Grands Anciens s'était quelque peu atténuée.
Renovatio, bien qu'étant un syndicat plutôt intimiste rassemblait quelques personnes très motivées. De cette émulsion que nous avons eu ensemble est né un projet.
Cela ne m'avait pas frappé autant que cela au début mais c'était pourtant évident aujourd'hui. La Firme contrôlait tout. Sans que cela soit fait de manière directe et visible, c'est elle qui nous avait implanté ici. Quand je dis ici, je ne parle pas de Mars mais de cet emplacement spécifique sur Mars.
Elle nous donnait bien sûr les moyens de nous déplacer. Suffisamment pour aller de la trieuse au synthétiseur et du synthétiseur à la cuve de larves mais guère plus loin.
Et pourtant, je savais que nous devions chercher ce qui se trouvait en dehors de notre rayon d'action actuel mais c'est Abenakys qui a cristallisé l'idée du projet.

Il fallait fabriquer nos propres containers d'hydrogène pour explorer Mars et nous affranchir du bridage de La Firme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP renovatio a corriger   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP renovatio a corriger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Problème d'envoi de mail (smtp)
» MAJ 3.10 pour corriger le bug qui met les Zumo 660 hors service
» Consulter uniquement ses messages
» iOS 6.1.3 disponible pour corriger la faille de déverrouillage des iPhone
» Samsung Galaxy S4 : un nouveau firmware pour corriger les problèmes de mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: