Partagez | 
 

 - RP bénédiction : Roxelay -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: - RP bénédiction : Roxelay -   Sam 17 Mai - 13:08

Merci d'avance (c'est pour le mettre sans faute dans mon profil :aga:)

Citation :
- Des mots douloureux -

Des mots de douleur, une sensation inexplicable… La douleur des mots, une évocation inconnue…
Et pourtant, telle était l’impression de la petite adepte que j’étais… Décimée de partout, mon corps entier ne pouvait plus supporter cette série de phrases me foudroyant de part en part ; paroles qui résonnaient dans ma tête, telles des impacts du tonnerre sur un petit brin d’herbe. Allongée, là, sur le sol Du Temple des Grands Anciens, le seul endroit où pourtant je me croyais en sécurité, je n’avais plus la force de se tenir debout… Et pourtant… et pourtant tout avait plutôt bien commencé lors de La prière.

Quelle fameuse incantation au demeurant. Les mots prononcés, tels de doux rayons de lumières reposant en enfer… Le rituel me procurait une tendre chaleur tactile telle une plume glissant au plus profond des abysses ténébreux… Quelle sensation exquise que de psalmodier ici et là comme noyée sous une pluie chaude et délicieuse emportant tous les maux de la vie martienne pouvait procurer à frêle Adepte que j’étais… A chaque fois que je voyais apparaître cette douce et lumineuse texture au loin, je me hâtais d’approcher de cette petite - mais ô combien agréable - zone de paradis. Une petite lueur apparaissait alors dans mes yeux, et j’accourais telle une petite fille courant après des papillons dans la nature pour la toute première fois. Les papillons n’étaient pas réels, ils n’étaient pas de simples créatures mais ils se trouvaient au plus profond de mon être…

Ces papillons-là procuraient une onde de bonheur transcendant, comme à leur habitude, l’entièreté de mon entendement, et je pouvais dès lors me laisser aller… Cette « opération » des Grand Anciens était généreuse et génératrice à la fois, ainsi je ne pouvais m’en priver très longtemps. Rituel sacré en apparence, mais pour autant, il était charnel dans ses profondeurs : cela seuls les Adeptes les plus téméraires le savaient.

Et pourtant… et pourtant cette fois-là, l’extase fut de courte durée, touchant son terme bien plus précipitamment que prévu. Cette rupture engendra un choc dans le corps chétif de l’Adepte que j’étais dont la joie était entrain s’exhaler sur les pourtours du Temple. En effet, alors que j’exultais grâce à « l’honneur » que les Grands Anciens me transféraient, ce fut une vision d’horreur qui me remplit la tête : des immondices à tout va, associés à ces mots prononcés avec férocité provoquant une répugnance telle que je ne pouvais autrement qu’extraire, malgré moi, différents liquides des entrailles de mon corps.

J’interprétai de forte mauvaise manière cet affront, ce blâme, que dis-je cette ignominie… C’était comme si mes paroles avaient demeurées stériles de bout en bout… Mon écœurement était tel que j’en eu des haut-le-cœur d’une puissance inouïe, par à-coups comme si ces obscénités, entrées par mon esprit, essayaient de sortir de mon enveloppe physique. Ces quelques minutes sonnaient en moi comme une éternité vécu dans l’opprobre… Le flot d’abominations était continu, je n’avais d’autre choix que de ramper au sol, avec comme principale difficulté les propres convulsions de mon être… J’étais prosternée, malgré moi, face à mes méphistophéliques maîtres…

Puis la fin de mon calvaire arriva enfin. Mon corps était flétri, j’étais lasse de toute cette mascarade et je ne pouvais en supporter davantage. C’est alors que je me retirai loin de cette salle « maudite »... cette « salle aux maux insupportables »… Avec promptitude je me retirai, telle une martyre, de la Géhénne incarnée, ce soir, par la « salle des mots de douleur »…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeepBlue



Nombre de messages : 557
Age : 51
Localisation : BE
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: - RP bénédiction : Roxelay -   Sam 17 Mai - 14:29

roxelay a écrit:
Merci d'avance (c'est pour le mettre sans faute dans mon profil :aga:)

Citation :
- Des mots douloureux -

Des mots de douleur, une sensation inexplicable… La douleur des mots, une évocation inconnue…
Et pourtant, telle était l’impression de la petite adepte que j’étais… Décimée de partout, mon corps entier ne pouvait plus supporter cette série de phrases me foudroyant de part en part ; paroles qui résonnaient dans ma tête, telles des impacts du (de) tonnerre sur un petit brin d’herbe. Allongée, là, sur le sol du Temple des Grands Anciens, le seul endroit où pourtant je me croyais en sécurité, je n’avais plus la force de me tenir debout… Et pourtant… et pourtant tout avait plutôt bien commencé lors de La prière.

Quelle fameuse incantation au demeurant. Les mots prononcés, tels de doux rayons de lumière reposant en enfer… Le rituel me procurait une tendre chaleur tactile telle une plume glissant au plus profond des abysses ténébreux… Quelle sensation exquise que de psalmodier ici et là comme noyée sous une pluie chaude et délicieuse emportant tous les maux de la vie martienne pouvait procurer à la frêle Adepte que j’étais… A chaque fois que je voyais apparaître cette douce et lumineuse texture au loin, je me hâtais d’approcher de cette petite - mais ô combien agréable - zone de paradis. Une petite lueur apparaissait alors dans mes yeux, et j’accourais telle une petite fille courant après des papillons dans la nature pour la toute première fois. Les papillons n’étaient pas réels, ils n’étaient pas de simples créatures mais ils se trouvaient au plus profond de mon être…

Ces papillons-là procuraient une onde de bonheur transcendant, comme à leur habitude, l’entièreté de mon entendement, et je pouvais dès lors me laisser aller… Cette « opération » des Grand Anciens était généreuse et génératrice à la fois, ainsi je ne pouvais m’en priver très longtemps. Rituel sacré en apparence, mais pour autant, il était charnel dans ses profondeurs : cela, seuls les Adeptes les plus téméraires le savaient.

Et pourtant… et pourtant cette fois-là, l’extase fut de courte durée, touchant son terme bien plus précipitamment que prévu. Cette rupture engendra un choc dans le corps chétif de l’Adepte que j’étais dont la joie était entrain (?? en train de ??) s’exhaler sur les pourtours du Temple. En effet, alors que j’exultais grâce à « l’honneur » que les Grands Anciens me transféraient (à mon avis on ne 'transfère' pas l'honneur, je dirais 'faire honneur'), ce fut une vision d’horreur qui me remplit la tête : des immondices à tout va, associés à ces mots prononcés avec férocité provoquant une répugnance telle que je ne pouvais (faire) autrement qu’extraire, malgré moi, différents liquides des entrailles de mon corps.

J’interprétai de forte mauvaise manière cet affront, ce blâme, que dis-je cette ignominie… C’était comme si mes paroles avaient demeurées stériles de bout en bout… Mon écœurement était tel que j’en eu des haut-le-cœur d’une puissance inouïe, par à-coups comme si ces obscénités, entrées par mon esprit, essayaient de sortir de mon enveloppe physique. Ces quelques minutes sonnaient en moi comme une éternité vécue dans l’opprobre… Le flot d’abominations était continu, je n’avais d’autre choix que de ramper au sol, avec comme principale difficulté les propres convulsions de mon être… J’étais prosternée, malgré moi, face à mes méphistophéliques maîtres…

Puis la fin de mon calvaire arriva enfin. Mon corps était flétri, j’étais lasse de toute cette mascarade et je ne pouvais en supporter davantage. C’est alors que je me retirai loin de cette salle « maudite »... cette « salle aux maux insupportables »… Avec promptitude je me retirai, telle une martyre, de la Géhenne incarnée, ce soir, par la « salle des mots de douleur »…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marinous



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: - RP bénédiction : Roxelay -   Sam 17 Mai - 16:44

DeepBlue a écrit:
roxelay a écrit:
Merci d'avance (c'est pour le mettre sans faute dans mon profil :aga:)

Citation :
- Des mots douloureux -

Des mots de douleur, une sensation inexplicable… La douleur des mots, une évocation inconnue…
Et pourtant, telle était l’impression de la petite adepte que j’étais… Décimée de partout, mon corps entier ne pouvait plus supporter cette série de phrases me foudroyant de part en part ; paroles qui résonnaient dans ma tête, telles des impacts du (de) tonnerre sur un petit brin d’herbe. Allongée, là, sur le sol du Temple des Grands Anciens, le seul endroit où pourtant je me croyais en sécurité, je n’avais plus la force de me tenir debout… Et pourtant… et pourtant tout avait plutôt bien commencé lors de La prière.

Quelle fameuse incantation au demeurant. Les mots prononcés, tels de doux rayons de lumière reposant en enfer… Le rituel me procurait une tendre chaleur tactile telle une plume glissant au plus profond des abysses ténébreux… Quelle sensation exquise que de psalmodier ici et là comme noyée sous une pluie chaude et délicieuse emportant tous les maux de la vie martienne pouvait procurer à la frêle Adepte que j’étais… A chaque fois que je voyais apparaître cette douce et lumineuse texture au loin, je me hâtais d’approcher de cette petite - mais ô combien agréable - zone de paradis. Une petite lueur apparaissait alors dans mes yeux, et j’accourais telle une petite fille courant après des papillons dans la nature pour la toute première fois. Les papillons n’étaient pas réels, ils n’étaient pas de simples créatures mais ils se trouvaient au plus profond de mon être…

Ces papillons-là procuraient une onde de bonheur transcendant, comme à leur habitude, l’entièreté de mon entendement, et je pouvais dès lors me laisser aller… Cette « opération » des Grand Anciens était généreuse et génératrice à la fois, ainsi je ne pouvais m’en priver très longtemps. Rituel sacré en apparence, mais pour autant, il était charnel dans ses profondeurs : cela, seuls les Adeptes les plus téméraires le savaient.

Et pourtant… et pourtant cette fois-là, l’extase fut de courte durée, touchant son terme bien plus précipitamment que prévu. Cette rupture engendra un choc dans le corps chétif de l’Adepte que j’étais dont la joie était entrain (?? en train de ??) s’exhaler sur les pourtours du Temple. En effet, alors que j’exultais grâce à « l’honneur » que les Grands Anciens me transféraient (à mon avis on ne 'transfère' pas l'honneur, je dirais 'faire honneur') [je confirme me faisaient] , ce fut une vision d’horreur qui me remplit la tête : des immondices à tout va, associées à ces mots prononcés avec férocité provoquant une répugnance telle que je ne pouvais (faire) autrement qu’extraire, malgré moi, différents liquides des entrailles de mon corps.

J’interprétai de forte mauvaise manière cet affront, ce blâme, que dis-je cette ignominie… C’était comme si mes paroles avaient (étaient) demeurées stériles de bout en bout… Mon écœurement était tel que j’en eu des haut-le-cœur d’une puissance inouïe, par à-coups comme si ces obscénités, entrées par mon esprit, essayaient de sortir de mon enveloppe physique. Ces quelques minutes sonnaient en moi comme une éternité vécue dans l’opprobre… Le flot d’abominations était continu, je n’avais d’autre choix que de ramper au sol, avec comme principale difficulté les propres convulsions de mon être… J’étais prosternée, malgré moi, face à mes méphistophéliques maîtres…

Puis la fin de mon calvaire arriva enfin. Mon corps était flétri, j’étais lasse de toute cette mascarade et je ne pouvais en supporter davantage. C’est alors que je me retirai loin de cette salle « maudite »... cette « salle aux maux insupportables »… Avec promptitude je me retirai, telle une martyre, de la Géhenne incarnée, ce soir, par la « salle des mots de douleur »…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxelay

avatar

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: - RP bénédiction : Roxelay -   Dim 18 Mai - 2:02

Le "d" majuscule c'était fait exprès pour dire Le Temple des GA

pour le transfert d'honneur c'est parce que vous n'avez pas compris la métaphore... :aga:

pour le reste grand merci j'avais écrit ça assez vite (les contraintes de la boss :aga:) et relu une ou deux fois rapidement également...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - RP bénédiction : Roxelay -   

Revenir en haut Aller en bas
 
- RP bénédiction : Roxelay -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3790] Problème de diction suite à toute dernière MàJ sofware 4.80
» prédiction des séries 2015
» La malédiction frappe de nouveau : Perturbator II le Retour.
» Prédiction lhsam 2012-2013
» première prédiction 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: