Partagez | 
 

 Rp larves et possedes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GuizmoBo
Invité



MessageSujet: Rp larves et possedes   Jeu 1 Nov - 16:08

pouvez vous corriger ce texte, je l ai deja poste mais il sera encore plus beau quand il sera passe entre vos mains. Surout que mes touches de 1 a 9 ne marchent pas toujours (la flemme de changer de clavier ) MERCI

Un homme songeur rentre dans le bar, et se dirige vers le comptoir. Son visage le trahit. Il n’avait pas encore les marques du climat de mars et on distingue une lueur de folie mêlée de crainte dans ses yeux. Les nouveaux arrivants mettent souvent du temps à s’adapter. Il boit son verre et se dirige vers les toilettes sans remarquer qu’une page de son journal glisse sur le trottoir, laissant ses réflexions intimes a la portée de tous.


Mars, jour 6
Une nouvelle fois je me retrouvais dans la lueur phosphorescente de la cuve. Chaque jour je revenais contempler ces larves qui échappaient à ma compréhension. Je me demandais ce que la firme de toutes ces larves.

Parfois le véhicule expérimental de La Firme redistribuait des excédents aux terra formeurs proches. Je savais que les larves récoltées allaient vers les laboratoires de la firme, mais pour quelle utilisation ? Rien ne filtrait la dessus mais il y devait bien y avoir une utilité pour que la firme les rachète aussi chers.


Je décidais de me rendre au bar pour glaner quelques informations mais personnes ne semblaient s’intéresser a ces larves. J’essuyais même quelques moqueries. Les archives que j’avais pu consulter ne m’avaient pas données d’informations très intéressantes non plus. Je finissais par croire qu’une omerta avait lieu sur cette question. Tout le monde ne savait qu’une chose : les revendre à la firme rapportait 200000 temis et c’était tout.


Je décidais d’étudier leur vitesse de reproduction, seule moyens d’analyse dont je disposais pour le moment. Mes différentes recherches m’avaient permis de comprendre quelques données. La reproduction semblait assez aléatoire mais j’avais pu remarque que la température extérieure influait sur leur reproduction. Plus le climat était froid et plus elle se reproduisait alors qu’inversement elles pouvaient mourir si le climat étaient trop chaud

Une certitude ; ces larves ne semblaient pas destinées à évoluer sous une autre forme. Elles pouvaient se reproduire ce qui semblait indiquer quelle étaient déjà dans leur stade de développement final. Et elles avaient détonantes facultés de régénération. Ces larves me rappelaient une ancienne espèce terrienne qui m’avait fascine, l'Axolotl . Cet animal pouvait exister sous deux aspects, aussi bien larvaire qu'adulte. Au cours de l'état larvaire, un organe endommagé pouvait repousser, même le cerveau.

J’entendais souvent des alertes sur des accidents liés aux larves. La firme semblait craindre très fortement ces événements et parlait même de contamination bactériologique grave. Je comprenais le danger que représentaient ces larves mais je ne connaissais pas les différents stades dévolutions des infections. Des terra formeurs étaient t’ils morts suite a ces contaminations ? Et par quel stade étaient t’ils passés ? Je me doutais que ces larves étaient des parasites qui pouvaient se glisser dans un corps hôte, nous en l occurrence, et nous détruire. Une idée folle me traversait l’esprit : et si elles ces larves ne nous tuaient pas mais nous transformaient. J avait entendu dire que les possédés dégoulinaient de larves noires. Je savais que certains parasites pouvaient contrôler leur hôte et influer sur leurs comportements. Y aurait-il un lien entre ces possédés et ces larves. La difficulté extrême à tuer ces possédés et leurs respirer l’air de mars concordaient avec les capacités de régénération des larves.

Comment répondre a toutes ces questions ? Il fallait absolument que j’entre en contact avec d’autres Terra Formeurs qui seraient intéressés a ces questions mais par ou commencer ? mais peut être que ces réflexions ne sont que de la pure folie ?
Revenir en haut Aller en bas
GuizmoBo
Invité



MessageSujet: suite RP larves et zmobis   Ven 2 Nov - 7:14

et voila la suite, pas encore publiee celle la. merci davance

Le Bunker est silencieux. Dehors la température atteint des seuils que je n’avais pas encore connus : -110 degrés. Une sortie me tenterait bien mais mon équipement est encore trop léger et je ne veux plus prendre de risque. Aujourd’hui j’ai connu une deuxième hypothermie et j’ai bien cru perdre mes doigts.

La douche froide m a réveillé et je retrouve mes facultés de réflexion. Je n’ai pas mangé depuis plusieurs heures, absorbé par mes recherches sur le réseau. Toujours aussi peu d’éléments sur les larves mais j’avais quand même pu trouver quels notes dans la masse des informations. Je me déplace dans la cuisine pour prendre un repas chaud. C’est un petit repas festif que je conclu d’un bon armagnac de contrebande.

Je roule une des cigarettes opiacées qui m’a été offerte avec la bouteille et me détend enfin. La semaine a été prometteuse. Hier, j’ai rencontre un membre du syndicat Fondation, Furious, un homme chaleureux avec qui j’avais pris beaucoup de plaisir. Les bonnes rencontres sur Mars la Rouge sont rares et j’avais été très heureux de pouvoir partager mes impressions avec lui. Lui aussi est intrigué par ces larves et il souhaite s’associer à mes recherches.

Je retourne dans la salle de logistique pour relire mes archives. Toujours le bruit de mes pas. En passant je regarde l’aiguille du thermomètre qui semble définitivement installé dans le rouge. J’ai le temps devant moi. Je me roule une nouvelle cigarette et me sert un verre d’armagnac. Le liquide couleur ambre glisse sur mes lèvres et éveille d’une manière exquise ma langue et mon palais, la bouffée opiacée qui suit vient se glisser dans les neurorécepteurs de mon cerveau et commande a mon corps de se laisser aller, laissant mon esprit ouvert a une profusion de pensées.


Un denomm Gaboul rencontr au Bar du Forage ma donne quelques pistes de recherches. Il m’a oriente vers Belmira, une infirmière qui poursuit des recherches expérimentales sur l’infestation des larves dans un corps humain. De ce que j’en ai compris, elle laisse des cuves exploser pour en examiner les conséquences. Je compte suivre ses travaux de près et je lui ai donc donné quelques éléments de mes recherches afin de renforcer une éventuelle collaboration. Avant de mettre fin a l’échange, Belmira ma indique que la firme la gênait de ses recherches. A la lecture de cet avertissement, une goutte de sueur s’était glissée le long de mon front. Je dois me montrer prudent.

Il ma aussi oriente vers Kastronche. Je lai contacte et il ma parle d’une note de son défunt père, Alalouche. Kastronche n’avait pas l’air plus de croire aux propos de son père qu’à sa folie. Pourtant cette note semble coller à quelques unes de mes hypothèses. Je relis le message.


Moi même j'y connais rien en larve c'est Alalouche, mon père qui a voué sa vie aux larves...et y a laissé sa santé mentale. J’ai retrouvé une note gribouillée frénétiquement, une écriture de dément qui disait:

"HAhahaaa maintenant j'en suis sur, les larves qui peuplent le sol martien sont les rejetons de Tlepanactopec, les grands anciens adoraient cette divinité mère des serpents ...un jour les larves achèveront leur cycle et les démons du premier monde se réveilleront de leur sommeil éthéré pour dominer le monde a jamais...
Les possédés qui semblent s'agiter sont des cadavres de terra formateur porteur de larves...Tlepanac le grand esprit se sert de nos mort comme pantins pour accomplir ses sombre desseins...
tout est perdu, ils arrivent....je vais m'amender et rejoindre le grand esprit dans le desert profond, son et....puissiez vous percevoir la lumière, pauvres fous, nous sommes tous damnés...."

Alalouche était complétement siphoné....

Quelques mots me sautent aux yeux et Je me penche sur le clavier pour les extraire :
 un jour les larves achèveront leur cycle et les démons du premier monde se réveilleront de leur sommeil éthéré pour dominer le monde a jamais...

 Les possédés qui semblent s'agiter sont des cadavres de terra formateur porteur de larves…

Elles confortent mes hypothèses ! Il y aurait donc bien un lien entre les possédés et les larves. Mitclan, selon les rumeurs, dit a quelques rares reprises que les reflets étaient en lui. Je crois qu’il parlait des larves en lui. Mictlan, le seigneur des morts. Une évocation horrible que je menpresse de chasser de mon esprit.

Je dois absolument faire quelques expériences pour le vérifier. Dehors, il y a une prison ans laquelle je pourrais facilement enfermer un cadavre en compagnie de quelques larves. Cependant il parle d’un cycle à l issue duquel les larves évolueraient.

Hmmm, la reproduction des larves est conditionne a la température ambiante. Il faudra que je mène des recherches sur ce sujet la aussi. Peut être en isolant des larves dans des conditions différentes. D’après quelques infos hachées sur le net, le syndicat acidalie a tente une expérience sur le génome des larmes. Ils auraient essaye de modifier leur température corporelle, ce qui aurait généré une explosion. Les larves seraient donc bien sensibles a la chaleur. A environ 3 ou 4 km en dessous de la surface martienne la température passe la barre des 0 degrés. Des carottes creusées dans le sol m’aideraient à prélever des échantillons sur différentes couches de températures mais je ne crois pas qu’il existe un engin qui me permettrait de le faire. Il y a bien ce trou de forage dans la zone de la casse mais je ne suis pas assez inconscient pour y faire un tour seul.

Il faut que je partage ces idées avec Furious. A deux nous pourrons faire des recherches mutuelles et repartir nos efforts pour avancer plus rapidement. Le sourire me reprend à l’idée de notre prochaine rencontre. Je vais lui proposer un rendez vous au Bar du Forage, les communications appartiennent a la Firme et je préfère éviter les messages personnels sur le réseau. Le brouhaha des clients couvrira nos échanges.

Je me penche de nouveau sur l’ordinateur et envoie un message à Furious pour qu’il me rejoigne au Bar a moins qu’il ne préfère un autre lieu. Il est tard, je vais dormir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rp larves et possedes   Dim 4 Nov - 1:50

Je passerai faire un tour corriger ça demain dans la journée, pas le temps ce soir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rp larves et possedes   Lun 5 Nov - 1:23

Correction

Un homme songeur rentre dans le bar, et se dirige vers le comptoir. Son visage le trahit. Il n’avait pas encore les marques du climat de Mars et on distingue une lueur de folie mêlée de crainte dans ses yeux. Les nouveaux arrivants mettent souvent du temps à s’adapter. Il boit son verre et se dirige vers les toilettes sans remarquer qu’une page de son journal glisse sur le trottoir, laissant ses réflexions intimes à la portée de tous.


Mars, jour 6
Une nouvelle fois je me retrouvais dans la lueur phosphorescente de la cuve. Chaque jour je revenais contempler ces larves qui échappaient à ma compréhension. Je me demandais ce que faisait la Firme de toutes ces larves.

Parfois le véhicule expérimental de La Firme redistribuait des excédents aux terraformeurs proches. Je savais que les larves récoltées allaient vers les laboratoires de la Firme, mais pour quelle utilisation ? Rien ne filtrait là dessus mais il y devait bien y avoir une utilité pour que la Firme les rachète aussi cher.


Je décidais de me rendre au bar pour glaner quelques informations mais personnes ne semblait s’intéresser a ces larves. J’essuyais même quelques moqueries. Les archives que j’avais pu consulter ne m’avaient pas donné d’informations très intéressantes non plus. Je finissais par croire qu’une omerta avait lieu sur cette question. Tout le monde ne savait qu’une chose : les revendre à la firme rapportait 200000 temis et c’était tout.


Je décidais d’étudier leur vitesse de reproduction, seul moyens d’analyse dont je disposais pour le moment. Mes différentes recherches m’avaient permis de comprendre quelques données. La reproduction semblait assez aléatoire mais j’avais pu remarquer que la température extérieure influait sur leur reproduction. Plus le climat était froid et plus elle se reproduisait alors qu’inversement elles pouvaient mourir si le climat étaient trop chaud

Une certitude ; ces larves ne semblaient pas destinées à évoluer sous une autre forme. Elles pouvaient se reproduire ce qui semblait indiquer quelle étaient déjà dans leur stade de développement final. Et elles avaient d'étonnantes facultés de régénération. Ces larves me rappelaient une ancienne espèce terrienne qui m’avait fascinée, l'Axolotl . Cet animal pouvait exister sous deux aspects, aussi bien larvaire qu'adulte. Au cours de l'état larvaire, un organe endommagé pouvait repousser, même le cerveau.

J’entendais souvent des alertes sur des accidents liés aux larves. La Firme semblait craindre très fortement ces événements et parlait même de contamination bactériologique grave. Je comprenais le danger que représentaient ces larves mais je ne connaissais pas les différents stades d'évolution des infections. Des terraformeurs étaient-ils morts suite à ces contaminations ? Et par quel stade étaient-ils passés ? Je me doutais que ces larves étaient des parasites qui pouvaient se glisser dans un corps hôte, nous en l'occurrence, et nous détruire. Une idée folle me traversait l’esprit : et si elles ces larves ne nous tuaient pas mais nous transformaient. J'avais entendu dire que les possédés dégoulinaient de larves noires. Je savais que certains parasites pouvaient contrôler leur hôte et influer sur leurs comportements. Y aurait-il un lien entre ces possédés et ces larves ? La difficulté extrême à tuer ces possédés et leurs respirer l’air de Mars concordaient avec les capacités de régénération des larves.

Comment répondre a toutes ces questions ? Il fallait absolument que j’entre en contact avec d’autres Terraformeurs qui seraient intéressés par ces questions mais par où commencer ? Mais peut être que ces réflexions ne sont que pure folie ?

En bleu, une tournure incorrecte... A reformuler pour que ça ait un sens : "leur capacité à respirer" ? (c'est peut être un seul mot oublié ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rp larves et possedes   Lun 5 Nov - 1:38

Correction

Le Bunker est silencieux. Dehors la température atteint des seuils que je n’avais pas encore connu : -110 degrés. Une sortie me tenterait bien mais mon équipement est encore trop léger et je ne veux plus prendre de risque. Aujourd’hui j’ai connu une deuxième hypothermie et j’ai bien cru perdre mes doigts.

La douche froide m'a réveillé et je retrouve mes facultés de réflexion. Je n’ai pas mangé depuis plusieurs heures, absorbé par mes recherches sur le réseau. Toujours aussi peu d’éléments sur les larves mais j’avais quand même pu trouver quelques notes dans la masse des informations. Je me déplace dans la cuisine pour prendre un repas chaud. C’est un petit repas festif que je conclus d’un bon armagnac de contrebande.

Je roule une des cigarettes opiacées qui m’a été offerte avec la bouteille et me détend enfin. La semaine a été prometteuse. Hier, j’ai rencontré un membre du syndicat Fondation, Furious, un homme chaleureux avec qui j’avais pris beaucoup de plaisir. Les bonnes rencontres sur Mars la Rouge sont rares et j’avais été très heureux de pouvoir partager mes impressions avec lui. Lui aussi est intrigué par ces larves et il souhaite s’associer à mes recherches.

Je retourne dans la salle de logistique pour relire mes archives. Toujours le bruit de mes pas. En passant je regarde l’aiguille du thermomètre qui semble définitivement installée dans le rouge. J’ai le temps devant moi. Je me roule une nouvelle cigarette et me sers un verre d’armagnac. Le liquide couleur ambre glisse sur mes lèvres et éveille d’une manière exquise ma langue et mon palais, la bouffée opiacée qui suit vient se glisser dans les neurorécepteurs de mon cerveau et commande à mon corps de se laisser aller, laissant mon esprit ouvert à une profusion de pensées.


Un denommé Gabboul rencontré au Bar du Forage m'a donné quelques pistes de recherches. Il m’a oriente vers Belmira, une infirmière qui poursuit des recherches expérimentales sur l’infestation des larves dans un corps humain. De ce que j’en ai compris, elle laisse des cuves exploser pour en examiner les conséquences. Je compte suivre ses travaux de près et je lui ai donc donné quelques éléments de mes recherches afin de renforcer une éventuelle collaboration. Avant de mettre fin a l’échange, Belmira m'a indiqué que la Firme la gênait dans ses recherches. A la lecture de cet avertissement, une goutte de sueur s’était glissée le long de mon front. Je dois me montrer prudent.

Il m'a aussi oriente vers Kastronche. Je lai contacte et il m'a parlé d’une note de son défunt père, Alalouche. Kastronche n’avait pas l’air de plus croire aux propos de son père qu’à sa folie. Pourtant cette note semble coller à quelques unes de mes hypothèses. Je relis le message.


Moi même j'y connais rien en larve c'est Alalouche, mon père qui a voué sa vie aux larves...et y a laissé sa santé mentale. J’ai retrouvé une note gribouillée frénétiquement, une écriture de dément qui disait:

"HAhahaaa maintenant j'en suis sur, les larves qui peuplent le sol martien sont les rejetons de Tlepanactopec, les grands anciens adoraient cette divinité mère des serpents ...un jour les larves achèveront leur cycle et les démons du premier monde se réveilleront de leur sommeil éthéré pour dominer le monde à jamais...
Les possédés qui semblent s'agiter sont des cadavres de terraformeur porteurs de larves...Tlepanac le grand esprit se sert de nos morts comme pantins pour accomplir ses sombre desseins...
tout est perdu, ils arrivent....je vais m'amender et rejoindre le grand esprit dans le desert profond, son et....puissiez vous percevoir la lumière, pauvres fous, nous sommes tous damnés...."

Alalouche était complétement siphonné....

Quelques mots me sautent aux yeux et Je me penche sur le clavier pour les extraire :
 un jour les larves achèveront leur cycle et les démons du premier monde se réveilleront de leur sommeil éthéré pour dominer le monde à jamais...

 Les possédés qui semblent s'agiter sont des cadavres de terraformeurs porteurs de larves…

Elles confortent mes hypothèses ! Il y aurait donc bien un lien entre les possédés et les larves. Mitclan, selon les rumeurs, dit à quelques rares reprises que les reflets étaient en lui. Je crois qu’il parlait des larves en lui. Mictlan, le seigneur des morts. Une évocation horrible que je m'empresse de chasser de mon esprit.

Je dois absolument faire quelques expériences pour le vérifier. Dehors, il y a une prison dans laquelle je pourrais facilement enfermer un cadavre en compagnie de quelques larves. Cependant il parle d’un cycle à l'issue duquel les larves évolueraient.

Hmmm, la reproduction des larves est conditionnée par la température ambiante. Il faudra que je mène des recherches sur ce sujet là aussi. Peut être en isolant des larves dans des conditions différentes. D’après quelques infos hachées sur le net, le syndicat Acidalia a tenté une expérience sur le génome des larmes. Ils auraient essayé de modifier leur température corporelle, ce qui aurait généré une explosion. Les larves seraient donc bien sensibles a la chaleur. A environ 3 ou 4 km en dessous de la surface martienne la température passe la barre des 0 degrés. Des carottes creusées dans le sol m’aideraient à prélever des échantillons sur différentes couches de températures mais je ne crois pas qu’il existe un engin qui me permettrait de le faire. Il y a bien ce trou de forage dans la zone de la casse mais je ne suis pas assez inconscient pour y faire un tour seul.

Il faut que je partage ces idées avec Furious. A deux nous pourrons faire des recherches mutuelles et repartir nos efforts pour avancer plus rapidement. Le sourire me reprend à l’idée de notre prochaine rencontre. Je vais lui proposer un rendez vous au Bar du Forage, les communications appartiennent à la Firme et je préfère éviter les messages personnels sur le réseau. Le brouhaha des clients couvrira nos échanges.

Je me penche de nouveau sur l’ordinateur et envoie un message à Furious pour qu’il me rejoigne au Bar a moins qu’il ne préfère un autre lieu. Il est tard, je vais dormir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp larves et possedes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp larves et possedes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: