Partagez | 
 

 Johnnyktou: Redemption de Evilroot [en attente de relecture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Johnnyktou: Redemption de Evilroot [en attente de relecture]   Mar 11 Sep - 23:32

Texte original

A huit heures ce matin une nouvelle est arrivée: Evilroot a encore fait des siennes et malgré les avertissements de La Firme hier soir, il a perpétué ses actes ce matin. Je me décide à partir et planifie mon trajet. Les premiers problèmes se présentent: il est à 582 km de chez moi, dans la zone Rubicon, et sans aide je ne pourrai jamais faire l’aller-retour, meme en n’emportant que des reservoirs à hydrogène.

Je ne veux impliquer personne dans mon combat de Rédempteur, et ne demanderai donc pas d’aide, mais je veux y aller! Il s’est surnommé lui-meme “Racines du Mal”, je ne peux le laisser perpétrer ses actes alors qu’il est sous un Jugement Pentagrammique.

Ce sera donc pour moi un aller sans retour…

Je prépare ma vieille Bétrave, charge deux conteneurs à hydrogène, prend une Tool-box en cas de panne de facon à pouvoir accomplir ma mission à tout prix, et dernier objet, une liqueur de crane… Il est 9h15, je sors ma fière Bétrave et pars pour ce trajet d’environ quatre heures, la peur au ventre sachant que mon seul salut sera ce liquide immonde des Nécrochirurgiens…

Sur mon trajet je ne fais pas énormément de découvertes… Et je n’ai de toute facon pas vraiment la tete à ca… Je trouve un fragment de dalle, symbole d’une personne nuisible de moins sur cette planète, et ca me redonne un peu d’espoir. Mais mis à part cela, le trajet se passe pour moi dans un total silence: je ne cesse de penser à ce qu’il va se passer, que vais-je devenir une fois ma liqueur absorbée?

J’ai parcouru 250km et je me rend compte que près de la moitié de ma réserve d’hydrogène est utilisée…

-Raaaah! Satanée méca!! J’aurais du suivre plus de cours de mécanique… J’espère que mes réserves seront suffisantes!

……

347km de mon bunker… J’ai dépassé le point de non retour… Une dernière hésitation, puis je continue mon trajet…

……

13h06 J’arrive au bunker de Evilroot.

Je descend de ma Bétrave, me dirige vers une des branches de Rédemption et l’active… Il n’en reste plus qu’une Je me dépeche de sortir de la zone car bientot, ca va sentir le roussi dans le coin.

Une heure et demi plus tard ma Bétrave s’arrete: plus de carburant… Je m’en doutais… Et ma réserve d’oxygène qui s’amenuise…

Sans plus aucun espoir, je me dirige vers la soute: j’active d’abord ma balise pour que les membres de mon syndicat récupèrent le peu que j’avais dans ma soute, que ca serve au moins à quelqu’un… Mon fidèle ami Euphorya répond à l’appel, je largue la statuette à Lulu trouvée et le fragment de Dalle, puis saisis ensuite le Crane et le regarde avec dégout… Le Crane est sombre et le metal qui le recouvre est à moitié rouillé. J’actionne le robinet, vois le liquide orange, et referme… L’odeur est infecte… Je ne sais pas ce que va devenir mon corps…

Mais un coup d’oeil à ma réserve d’oxygène et je prend ma décision.

J’ouvre à nouveau le robinet et avale le plus vite possible la liqueur. Elle me brule la langue! Comment un liquide froid peut-il bruler autant? Le gout est immonde et la douleur qui s’empare de moi l’est d’autant plus! Je sens mon corps se priver d’oxygène, remplacé par je ne sais quoi de mystèrieux et d’effrayant… Je sens mon coeur qui s’emballe, ma respiration devient de plus en plus difficile… Je regarde une dernière fois ma fidèle Bétrave, et ma dernière pensée m’assaillit: mission accomplie.

Mon corps endolori s’écroule, je reste conscient encore quelques instants puis le noir sépulcral…

Je me reveille, engourdi… Mes yeux se réhabituent à la lumière petit à petit et l’horloge face au lit dans lequel je suis allongé m’indique non seulement que je suis dans mon proper bunker, mais qu`il est également 8h30, le jour suivant… J’ai été évanoui pendant plus de 12 heures!

Je me lève difficilement, et je sens une énorme douleur au niveau de ma cote. Je regarde et j’y vois une étrange et impressionante balafre, avec une sensation de vide… Ayant du mal à comprendre ce qui m’arrive je me dirige vers ma messagerie et consulte un message d’Euphorya vieux de plusieurs heures.

Apparemment c’est lui qui a prévenu les secours, il m’a trouvé effondré près de mon Bétrayal et a de suite envoyé un message d’urgence… La Caste des Nécro-Chirurgiens semble etre venue, s’est occupé de moi, mais je n’ai rien perdu… Mis à part ma vieille Bétrave et a priori un petit organe, peut etre un rein… Supreme contentement: pendant mon sommeil il semblerait que Evilroot aie subi sa Rédemption.

En tout cas, Euphorya et cette Caste m’ont sauvé la vie, je leur en suis bien entendu éternellement reconnaissant et redevable.

Une belle journée recommence donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absurd_Jedi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1340
Age : 33
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Johnnyktou: Redemption de Evilroot [en attente de relecture]   Mar 11 Sep - 23:32

Correction

A huit heures ce matin une nouvelle est arrivée: Evilroot a encore fait des siennes et malgré les avertissements de La Firme hier soir, il a perpétué ses actes ce matin. Je me décide à partir et planifie mon trajet. Les premiers problèmes se présentent: il est à 582 km de chez moi, dans la zone Rubicon, et sans aide je ne pourrai jamais faire l’aller-retour, même en n’emportant que des réservoirs à hydrogène.

Je ne veux impliquer personne dans mon combat de Rédempteur, et ne demanderai donc pas d’aide, mais je veux y aller! Il s’est surnommé lui-même “Racines du Mal”, je ne peux le laisser perpétrer ses actes alors qu’il est sous un Jugement Pentagrammique.

Ce sera donc pour moi un aller sans retour…

Je prépare ma vieille Bétrave, charge deux conteneurs à hydrogène, prend une Tool-box en cas de panne de façon à pouvoir accomplir ma mission à tout prix, et dernier objet, une liqueur de crâne… Il est 9h15, je sors ma fière Bétrave et pars pour ce trajet d’environ quatre heures, la peur au ventre sachant que mon seul salut sera ce liquide immonde des Nécrochirurgiens…

Sur mon trajet je ne fais pas énormément de découvertes… Et je n’ai de toute facon pas vraiment la tête à ça… Je trouve un fragment de dalle, symbole d’une personne nuisible de moins sur cette planète, et ça me redonne un peu d’espoir. Mais mis à part cela, le trajet se passe pour moi dans un total silence: je ne cesse de penser à ce qu’il va se passer, que vais-je devenir une fois ma liqueur absorbée?

J’ai parcouru 250km et je me rends compte que près de la moitié de ma réserve d’hydrogène est utilisée…

-Raaaah! Satanée méca!! J’aurais du suivre plus de cours de mécanique… J’espère que mes réserves seront suffisantes!

……

347 km de mon bunker… J’ai dépassé le point de non retour… Une dernière hésitation, puis je continue mon trajet…

……

13h06 J’arrive au bunker de Evilroot.

Je descend de ma Bétrave, me dirige vers une des branches de Rédemption et l’active… Il n’en reste plus qu’une Je me dépêche de sortir de la zone car bientêt, ça va sentir le roussi dans le coin.

Une heure et demie plus tard ma Bétrave s’arrête: plus de carburant… Je m’en doutais… Et ma réserve d’oxygène qui s’amenuise…

Sans plus aucun espoir, je me dirige vers la soute: j’active d’abord ma balise pour que les membres de mon syndicat récupèrent le peu que j’avais dans ma soute, que ça serve au moins à quelqu’un… Mon fidèle ami Euphorya répond à l’appel, je largue la statuette à Lulu trouvée et le fragment de Dalle, puis saisis ensuite le Crâne et le regarde avec dégoût… Le Crane est sombre et le métal qui le recouvre est à moitié rouillé. J’actionne le robinet, vois le liquide orange, et referme… L’odeur est infecte… Je ne sais pas ce que va devenir mon corps…

Mais un coup d’oeil à ma réserve d’oxygène et je prends ma décision.

J’ouvre à nouveau le robinet et avale le plus vite possible la liqueur. Elle me brûle la langue! Comment un liquide froid peut-il brûler autant? Le goût est immonde et la douleur qui s’empare de moi l’est d’autant plus! Je sens mon corps se priver d’oxygène, remplacé par je ne sais quoi de mystérieux et d’effrayant… Je sens mon coeur qui s’emballe, ma respiration devient de plus en plus difficile… Je regarde une dernière fois ma fidèle Bétrave, et ma dernière pensée m’assaillit: mission accomplie.

Mon corps endolori s’écroule, je reste conscient encore quelques instants puis le noir sépulcral…

Je me réveille, engourdi… Mes yeux se réhabituent à la lumière petit à petit et l’horloge face au lit dans lequel je suis allongé m’indique non seulement que je suis dans mon propre bunker, mais qu'il est également 8h30, le jour suivant… J’ai été évanoui pendant plus de 12 heures!

Je me lève difficilement, et je sens une énorme douleur au niveau de ma cote. Je regarde et j’y vois une étrange et impressionnante balafre, avec une sensation de vide… Ayant du mal à comprendre ce qui m’arrive je me dirige vers ma messagerie et consulte un message d’Euphorya vieux de plusieurs heures.

Apparemment c’est lui qui a prévenu les secours, il m’a trouvé effondré près de mon Bétrayal et a de suite envoyé un message d’urgence… La Caste des Nécro-Chirurgiens semble être venue, s’est occupé de moi, mais je n’ai rien perdu… Mis à part ma vieille Bétrave et a priori un petit organe, peut-être un rein… Suprême contentement: pendant mon sommeil il semblerait que Evilroot ait subi sa Rédemption.

En tout cas, Euphorya et cette Caste m’ont sauvé la vie, je leur en suis bien entendu éternellement reconnaissant et redevable.

Une belle journée recommence donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Johnnyktou: Redemption de Evilroot [en attente de relecture]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» delai d'attente dépassé
» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson
» Gang Red Dead Redemption
» [Bannière] Red Dead Redemption[pittchoune]
» FF sous MAC onglet en attente pagead2.googlesyndication.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Correctifs :: Corrections-
Sauter vers: