Partagez | 
 

 Couroucoucou…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patty



Nombre de messages : 25
Age : 52
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Couroucoucou…   Jeu 3 Nov - 19:37

Un petit salut pour me présenter. Pattypaladin IG. Friand du Grévisse et du Jouette IRL. Je me suis donc dis qu'il fallait enfin que je vienne jeter un œil à votre marbre. Bon courage à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elien

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Ven 4 Nov - 6:00

Bonjour, bienvenu par chez-nous ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patty



Nombre de messages : 25
Age : 52
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Ven 4 Nov - 15:12

Hello, Eileen. :-) Y a plein de choses intéressantes dans vos couloirs. Je vais le conseiller à un prof de fac'. lol
Sans rire, je reprends des études en sciences humaines après pas mal d'années. Et je découvre qu'il y a en première année des cours de rattrapage en orthographe et en grammaire. J'entends souvent parler de la déliquescence de notre langue mais cela choque vraiment de la découvrir au niveau universitaire.
C'est un combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elien

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Ven 4 Nov - 15:19

Ben c'est normal, le système a été cassé...
Ça fait 30 ans que le monde politique veut 80% de réussite au bac, donc on fait baisser le niveau du bac... qui est la seule barrière pour interdire l'entrée en fac.
Comme d'un autre côté, maintenant la politique c'est plus de redoublement, ben on arrive à une situation où il y a des illettrés à l'université !

Mais réjouie-toi, la "nouvelle" politique (depuis 3-4 ans) vise à populariser l'obtention de la Licence... Donc tu finiras par avoir des licenciés incapable d'écrire français.
Mais il parait que c'est normal et souhaitable pour l'avenir du pays... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patty



Nombre de messages : 25
Age : 52
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Dim 6 Nov - 1:02

Aujourd'hui, c'était la journée de pré-rentrée pour les étudiants à distance à Paris-X. Nous avons encore eu droit au laïus sur le respect de notre orthographe et les points qu'il en coûtait aux examens. Alors je me demande comment est aujourd'hui enseigné le français dans les cursus primaire et secondaire.
J'ai consulté les programmes édités par le CNDP
J'en ai aussi trouvé les programmes belges sur le forum d'une association, daskoo.org.
Si les intitulés sont parfois un peu abscons, j'ai tout de même l'impression que les fondamentaux sont étudiés.

Qu'est-ce qui cause tant de problèmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elien

avatar

Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Dim 6 Nov - 17:29

Plein de choses :
- le fait que les élèves arrivent en primaire (ou même en maternelle) avec des difficultés (de plus en plus ne parlent pas ou peu français à la maison...)
- le fait que l'on exige plus des enfants qu'ils travaillent. Le principe même de faire des "devoirs" est rejeté par un certain nombre de parents (et quand les parents veulent pas, les enfants...). L'idée d'apprendre par cœur des règles, l'idée même de travailler n'est plus "à la mode".
- on veut des enfants qu'ils acquièrent des "savoir faire" pas des "savoir". Problème, on ne peut pas "savoir faire" sans passer par la case "savoir", mais le ministère ne veut pas l'admettre (ou plutôt, ça l'arrange).
- ajoute à ça moins d'heures de cours, et moins de profs pour plus d'élèves... ou encore la diminution des effectifs pourtant déjà très faibles de professeurs dédiés à l'aide spécialisée aux enfants en difficulté.
- et pour finir le fait que les barrières ont été levées : le redoublement est de moins en moins pratiqué, ce qui signifie qu'un enfant n'a plus besoin de faire d'effort pour passer dans la classe supérieure. Avec le summum : le bac pour tous : on fait du bac un diplôme de fin d'études secondaires sans pour autant lui retirer sa valeur de premier diplôme universitaire. En gros, il ne joue plus son rôle de barrière contre les plus mauvais.

C'est un tout, qui a pour origine la volonté de casser le service publique d'éducation et d'essayer d'assainir les finances publiques sur le dos des enfants. Problème, ce n'est pas que le dos des enfants, c'est aussi la génération future qu'on a (mal) formée. On n'est pas près d'assainir les finances publiques en formant des jeunes chômeurs et des futurs dirigeants d'entreprises aussi intelligents et capables que leurs chaussettes... -_-'
(ceci est mon opinion personnelle et n'engage en rien le F.O.U qui a assez à faire sur Mars pour ne pas s'intéresser de trop près à la politique éducative française)
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patty



Nombre de messages : 25
Age : 52
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Dim 6 Nov - 18:17

Tu ne lèves pas beaucoup de mes interrogations.
Au début de l'école républicaine, une grosse majorité des petits Français ne parlaient pas le français, mais l'occitan, le breton, le limougeot, l'artois et mille et autre langues et patois. Des vioques se rappellent encore des douleurs (au sens propre) de l'apprentissage de la langue nationale.
L'université de Nanterre a décidé l'apprentissage d'une langue morte pour les historiens. Logique, non ? J'ai choisi le latin au détriment du grec. Comment peut-on apprendre le latin sans apprendre par cœur les désinences ? Comment peut-on apprendre le français sans apprendre par cœur les déclinaisons ? Comment peut-on apprendre à compter sans connaître ses tables de multiplications ? Je ne conçois pas bien que les parents soient rétifs à ces faits. Ayant été un gamin avec beaucoup de facilités, c'est vrai que je n'en foutais pas une rame. Mais mes petits camarades moins pourvus se faisaient sacrément remonter le fond de culotte. Moi aussi, tout de même.
Moins d'heures de cours et moins de profs. Je n'ai malheureusement pas les éléments pour juger, même si des amis me laissent entendre que c'est la triste réalité. Si je me rappelle bien, il y avait 6 heures de français dans mon emploi du temps de collégien. Mais je faisais sans vergogne l'école buissonnière pour lire à la bibliothèque municipale. Je ne suis vraiment pas un bon exemple. lol Comment l'académie a-t-elle pu réduire ce qui était déjà à peine suffisant pour des enfants dans une ville nouvelle ?
Enfin, le Bac. Ce que tu en dis le réduit à un simple outil statistique de développement. Mais pour mois, après tout, qu'importe le diplôme, pourvu que l'enseignement ait été bon. J'ai connu des ados qui avait acquis le virus de la culture et s'en sont sortis haut la main et d'autres non moins atteints qui l'ont loupé avec le sourire.

Il est bien entendu que nous sommes au bistrot du FOU et pas ailleurs. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patty



Nombre de messages : 25
Age : 52
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Ven 11 Nov - 9:12

Bon, là, je jouais un peu l'avocat du diable. Mais tout ne devrait tout de même pas être si catastrophique puisque effectivement, le niveau culturel général de la population a augmenté. Discuter une demi-heure avec ma chère maman qui a obtenu son bac à la fin des années 50 pour évaluer ce qu'elle a pu apprendre dans un lycée catholique pour jeunes filles… un gosse en troisième aujourd'hui lui rend des points sans problème. Moi-même, ayant compulsé des manuels universitaires de ces années-là (parce que la grande misère d'une BU d'UFR dans une fac' de province), je me suis bien rendu compte que la science avait avancée et que le corpus de savoir (le mien en l'occurrence) en avait fait autant. Pourtant, nous n'en saurions jamais assez aujourd'hui.

J'ai trouvé dans les Conférences gesticulées de Franck Lepage un début de réponse : la théorie de l'excès de culture.
Je te laisse passer un bon moment avec lui (la série des Inculture(s)) : http://www.scoplepave.org/la-culture
Tu trouves la deuxième série sur YouTube et autres.

Comme semble le prouver le parapente, la société ne ferait que se plaindre de la reproduction des inégalités sociales. …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wotan



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Couroucoucou…   Dim 16 Juin - 0:20

Si je peux me permettre, après une longue absence...

Putain, qu'est-ce que ça fait du bien de lire quelqu'un qui sait écrire !

Bienvenue Patty !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couroucoucou…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couroucoucou…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Amphithéâtre :: La buvette-
Sauter vers: